Corse Net Infos - Pure player corse

70e anniversaire de la Libération de la Corse: Fred Scamaroni, ce héros


le Mardi 19 Mars 2013 à 17:52 | Modifié le Mercredi 20 Mars 2013 - 02:28


Dans le cadre de la commémoration de la Libération de la Corse, un premier hommage a été rendu à l'un des plus grands résistants de la Seconde guerre Mondiale, Fred Scamaroni, sur les lieux où il s'est donné la mort. Pour ne pas parler. Lundi, à l'intérieur même de la caserne Miollis, un hommage lui a été rendu en présence de sa famille et des autorités civiles et militaires


70e anniversaire de la Libération de la Corse: Fred Scamaroni, ce héros
A l'entrée de la voute qui mène au coeur de la caserne Miollis, une plaque usée par le temps, attenant à la cellule où Fred Scamaroni a été emprisonné et s'est donné la mort pour ne pas parler, rappelle le sacrifice de cet enfant d'Ajaccio, mort le 19 mars 1943. Sur le même mur qui rappelle tant de sacrifices, deux autres plaques rappelle le martyr du Capitaine Guy Vernuge, dit "Vlamink" et de Charles Andrei, touts deux torturés avant d'être transférés à Bastia puis fusillés en juillet 1943.  

"Vous ne savez pas ce qu'est l'honneur..."
Porte-drapeaux, délégations d'associations d'anciens combattants, autorités civiles et militaires, c'est un jeune élève du lycée Padules qui a récité un poème en l'honneur du résistant, relayé par M. J.-P Valéry, délégué général du Souvenir français de Corrèze qui a rappelé le parcours du héros de la Résistance.
Le préfet de Corse a également salué l'homme, le militaire, rappelant que la Corse avait été le premier département français a être libéré grâce à des hommes comme Fred Scamaroni: "En septembre 1939, au front et bien que blessé, il a refusé la soumission devant l'ennemi, pour répondre à l'appel du Général De Gaulle afin d'assurer d'importantes missions en Afrique. Plus tard, alors emprisonné par l'ennemi, il fut sauvé et entra dès lors dans la Résistance, créant le réseau Copernic. Il rêvait de faire de la Corse, de son île, le premier département libéré. Il y parviendra mais sera arrêté et emprisonné au sein même de cette caserne. Au soldat Italien qui lui demandait de parler, Fred Scamaroni répondit "Vous ne savez pas ce qu'est l'honneur..."
La cérémonie s'est poursuivie avec le dépôt des gerbes par la famille de Fred Scamaroni, les associations d'Anciens Combattants, l'Assemblée de Corse, le Conseil Général de la Corse du Sud, la municipalité d'Ajaccio et le préfet de région. Sonnerie aux morts et minute de silence suivie de la Marseillaise et du Chant des Partisans ont marqué la fin de cette cérémonie d'hommage à ce grand héros de la Résistance que le Général de Gaulle avait honoré lors de sa venue en Corse.
Les représentants de la famille de Fred Scamaroni ont par ailleurs été reçus par Simon Renucci et la municipalité d'Ajaccio pour toujours rendre hommage au grand résistant.
J. F. 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 00:26 Derby : Notion obsolète ou rivalité bien réelle?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85491 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40923 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348