Corse Net Infos - Pure player corse

1 ère journée corse Ethique et soins palliatifs : Partage de l’expérience sur les différentes thématiques


Rédigé par Jose FANCHI le Vendredi 5 Mai 2017 à 23:01 | Modifié le Vendredi 5 Mai 2017 - 23:17


Ils sont venus des quatre coins de l’île pour partager leur expérience et leurs attentes en matière de soins palliatifs mais aussi et surtout pour créer un lien dans ce qui leur tient à cœur, la culture palliative. Le premier congrès annuel Ethique et soins Palliatifs a tenu ses assises, vendredi, au palais des congrès d’Ajaccio. Infirmières et infirmiers de l’île étaient présents ainsi que des médecins et spécialistes pour des échanges pluri-professionnels, mais aussi pour une simple rencontre, des échanges, donner un sens à l’avancée dans ce domaine


1 ère journée corse Ethique et soins palliatifs :  Partage de l’expérience sur les différentes thématiques
Apporter des moments agréables, des instants d’enthousiasme, c’est la spécificité de la prise en charge palliative où tout est mis en œuvre pour permettre de vivre jusqu’au bout ce temps si précieux et si fort qu’il reste à vivre. Mettre en œuvre les soins palliatifs, c’est aussi et surtout rassurer la personne, lui assurer à qu’elle n’aura pas à trop supporter de douleur physique, qu’elle sera tout le temps accompagnée psychologiquement, de même que sa famille qui l’entoure, qui sera elle aussi accompagnée.

Faire évoluer la culture palliative
Le soignant libéral doit se sentir moins isolé à travers son métier qui n’est pas une sinécure comme chacun sait. Raison pour laquelle ce genre de rassemblement a pour but de se rencontrer, d’échanger et de comprendre et de donner un sens à la réflexion partagée. C’est ce que faisait remarquer la représentante de l’association In Casa, dont le but est d’effectuer les soins à domicile avec sa cinquantaine de membres, essentiellement des infirmiers libéraux. Ils ont pour objectif de rassembler des soignants du grand Ajaccio, de faire évoluer la culture palliative dans la région à travers des réunions de partage d’expérience ou d’information, de stages en unité de soins palliatifs et de compagnonnage entre équipes. Une association qui soit dit en passant a été créée précisément pour que le soignant libéral se sente moins isolé, faute d’un réel réseau de coordination.

Avec le docteur Daniel Nicolas, médecin responsable de l’unité des soins palliatifs d’Ajaccio, deux éminent spécialistes de soins palliatifs assistaient à cette première manifestation, à savoir les docteurs Vincent Morel et Jean-Marc Lapiana qui leur ont fait partager leur expérience du milieu. Tous ont été accueillis par Jean-Christophe Angelini, membre du Conseil Exécutif de la CTC qui leur a adressé des souhaits de bienvenue. Avant d’entamer les débats, le docteur Daniel Nicolas a rappelé cette date du 5 février 1992 et demandé une minute de silence pour les victimes de la catastrophe de Furiani.

L’Union Régionale des Professionnels de Santé
C’est le nom de l’association organisatrice de cette première journée régionale éthique et soins palliatifs avec l’association « In Casa » et l’association support « à strada di a vita » qui a réuni plus de 300 personnes au palais des congrès. Daniel Nicolas nous en dit en peu plus sur les objectifs de cette première édition :
« Le fil rouge c’est tout d’abord de se rencontrer, créer quelque chose car nous avons beaucoup de choses à imaginer, pour permettre à des personnes gravement atteintes, de pouvoir rester chez elles, à domicile ou dans des maisons de repos. Le troisième thème c’est donner du sens, simplement parce que même gravement malade, on peut avoir des projets et surtout vivre. Nous faisons tout ce qui est possible pour mettre en place cette démarche de soins palliatifs à domicile, ce qui permet à la fois de créer des liens, avoir des contacts avec les malades, la famille, les libéraux qui s’en occupent, en clair, un maillage qui permet de sécuriser afin que la personne à domicile puisse bénéficier de matériel adéquat et de soins de qualité. C’est la première fois que nous nous rencontrons et nous aurons bien des réglages à mettre au point, des idées à partager, des ouvertures qui vont nous permettre de progresser et d’apporter plus de soins à nos patients. La bataille est bien avancée, il faut maintenant coordonner, lier tout cela et éviter que les énergies se dispersent. Il faut mutualiser et réfléchir ensemble sur l’avenir de la profession. C’est le but de cette journée qui en appellera d’autres. »




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire






Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 15008 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 19/12/2016 | 14559 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8862 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 44