Corse Net Infos - Pure player corse

Xylella fastidiosa : La bactérie de Propriano totalement différente de la sous-espèce italienne


Rédigé par le Jeudi 30 Juillet 2015 à 22:24 | Modifié le Vendredi 31 Juillet 2015 - 08:20


Deux communiqués l’un émanant de la préfecture de Corse, le second du ministre de l'Agriculture font état des derniers résultats, après analyse de la bactérie Xylella fastidiosa corse, qui serait totalement différente de celle connue en Italie. Le communiqué du ministère établit quant à lui un point de la situation jeudi à 19 heures et le bilan de la lutte contre la bactérie.


Xylella Fastidiosa : Le point de la situation 
A l’issue d’une réunion, jeudi soir, de la cellule opérationnelle interservices, un nouveau bilan de la lutte contre la bactérie Xylella Fastidiosa a été établi.
 
1) Mesures mises en œuvre sur le terrain
 Les mesures suivantes de désinsectisation ont été programmées par le service de lutte anti-vectorielle du Conseil départemental de la Corse-du-Sud, pour la zone comprise dans un rayon de 100 mètres autour des plants de polygale à feuilles de myrte trouvés :
- dans l’enceinte du collège de Propriano, le vendredi 30 juillet à 6h30 ;
- dans un village de vacances de Propriano, le vendredi 31 juillet à 20h30.
Il est rappelé que le produit employé (deltaméthrine), aux doses utilisées, n’a pas d’effet particulier, ni pour les personnes ni pour les animaux. Le temps de dispersion dans l’air est de quelques minutes seulement.
Il est toutefois recommandé à la population présente de rester à l’intérieur des bâtiments et de fermer les fenêtres pendant les interventions entre un quart d’heure (pour l’opération du collège de Propriano prévu demain, 6h30) et une demi-heure après la fin de l’opération (pour l’opération dans le village de vacances prévu demain, 20h30).
L’évaluation de l’abattage des végétaux concernés par cette mesure sur ces deux sites se poursuit.
 
2) Adaptation réglementaire
 Selon l’annonce faite par le Ministre de l’Agriculture ce soir, l’analyse conduite par le laboratoire de référence de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a conclu que la bactérie présente dans le département de la Corse-du-Sud sur la commune de Propriano appartient à la sous-espèce multiplex, totalement différente de la sous-espèce pauca détectée en Italie.
Les trois cas positifs ayant une origine commune, il est établi pour l’heure que seule la sous-espèce multiplex de la bactérie Xylella Fastidiosa est présente en Corse.
 
Ainsi que l’y invite le ministre, le préfet de Corse modifiera donc demain, en liaison avec l’ensemble des acteurs concernés, son arrêté du 24 juillet, régissant le foyer de Propriano, pour :
- modifier la liste des végétaux hôtes présente à son annexe 2, afin de n’y faire figurer que les végétaux sensibles à la sous-espèce identifiée sur l’île ;
- prévoir, dans la zone de 100 mètres de rayon autour d’un foyer d’infection, la destruction de ces seuls végétaux hôtes, ainsi que de tout végétal soupçonné d’être infecté par la bactérie.
Les mesures de surveillance renforcée et d’interdiction de circulation des végétaux dans la zone délimitée, de 10 kilomètres de rayon autour des points d’infections, continueront cependant à s'appliquer à l'ensemble des végétaux spécifiés, c’est-à-dire reconnus sensibles à toutes les sous-espèces et souches de la bactérie Xylella Fastidiosa connues dans le monde.
De même, l’arrêté préfectoral du 30 avril 2015, interdisant l’introduction en Corse de ces mêmes végétaux spécifiés, continuera à s’appliquer de manière renforcée.

Une mission d'expert la semaine prochaine
Le ministère de l’Agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, a été informé en fin d’après-midi par le laboratoire national de référence des premières analyses de typage de la bactérie Xylella fastidiosa détectée en Corse sur des polygales à feuille de myrte. La bactérie présente dans les échantillons de la région de Propriano appartient à la sous-espèce multiplex, totalement différente de la sous-espèce pauca identifiée en Italie.  Comme il l’avait indiqué hier lors de son déplacement sur la zone du foyer, Stéphane Le Foll invite le préfet de Corse à adapter rapidement ses mesures de gestion au regard de cette information, en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. Comme l’a indiqué le Préfet de Corse ce matin, les plantes pour lesquelles les résultats de recherche de la bactérie sont positifs sont toutes des polygales à feuille de myrte issues du même lot implanté sur l’île en 2010. Tous les autres prélèvements effectués sur des végétaux, avec ou sans symptômes, autour du premier plant découvert infecté, ont abouti à des résultats négatifs à ce jour. La mission d’expert qui sera dépêchée la semaine prochaine permettra de préciser les choses.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85270 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40789 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345