Corse Net Infos - Pure player corse

Xylella Fastidiosa : Les inquiétudes du domaine de Petricajola d'Oletta


Rédigé par le Samedi 25 Juillet 2015 à 15:05 | Modifié le Samedi 25 Juillet 2015 - 15:34


La Xylella Fastidiosa en Corse ? C'est désormais la triste réalité. Et l'inquiétude grandit du Sud au Nord de l'Ile. La preuve ce témoignage, photos à l'appui, rapporté depuis Oletta par le domaine de Petricajola, site de vente en ligne de produits artisanaux agricoles d'un jeune agriculteur, Félicien Luciani.


Mardi 13 juillet, je remarque dans une ancienne oliveraie un grand nombre d'oliviers présentant des symptômes similaires à la Xylella Fastidiosa. J'essaye donc de contacter le numéro vert mis en place par l’Etat. Je tombe alors sur le répondeur et laisse un message indiquant mon nom, mon numéro pour me recontacter ainsi que la description des symptômes que j'ai observé et le lieu exact où se trouve les arbres.
A ce jour, je n'ai toujours pas eu de réponse de leur part.


Le 15 juillet, je contacte le FREDON Corse où l'on me demande de fournir des photos des arbres suspects. Les photos sont donc transmises par mail.
Le mardi 21 je suis contacté par un technicien du FREDON pour un rendez-vous sur site le lundi 27 juillet pour faire des analyses.
Le Mercredi 22 juillet l'annonce officielle de la découverte de la maladie en Corse -du-Sud est publiée.

 
Le préfet campe sur ses positions en affirmant que les plants étaient contaminés depuis leurs plantations en 2010,
Voici ci-dessous un extrait du communiqué du Cullettivu Xylella Fastidiosa :
"* le préfet campe sur sa position "le dispositif mis en place est efficace, les plants sont présents depuis longtemps, donc contaminés depuis longtemps, donc avant la mise en place du dispositif, donc on continue comme ça"

* or, nous avons contacté le professeur José Bové, grand spécialiste de la Xylella qui nous a dit que "le polygala myrtifolia n'est pas une espèce hôte, ça veut dire qu'elle ne peut pas être porteur sain pendant des années (comme ça peut être le cas pour d'autres espèces végétales) donc ça veut dire qu'il n'est pas contaminé depuis sa plantation. Ce qui veut dire qu'il a été contaminé récemment" Fin de citation.
Il est donc probable que la maladie soit déjà présente sur d'autres végétaux qui n'ont pas encore été identifiés.


Du 13 juillet à aujourd'hui 14 jours se sont écoulés ce qui est beaucoup trop long. L’état n'agit pas de façon efficace.
Si les oliviers suspects sont eux aussi porteur de la maladie (que Dieu nous en garde) alors la maladie serait déjà présente aussi en Haute-Corse. Avant lundi 27 juillet date des prélèvements il reste 3 jours d'attentes, 3 jours ou la maladie peut continuer à se répandre, a mon sens encore 3 jours de trop.


On espère que non…






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85349 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40811 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346