Corse Net Infos - Pure player corse

U Levante : " Occupation illégale du domaine public maritime, le préfet se désiste… Pourquoi ?"


Rédigé par le Dimanche 10 Mars 2013 à 22:51 | Modifié le Lundi 11 Mars 2013 - 00:28


C'est la question que pose U Levante, l'association agréée pour la défense de l'environnement de la Corse, cette semaine dans sa newsletter. " Unpréfet qui se désiste après avoir saisi le tribunal. Incompréhensible ? La contrevenante occupe pourtant illégalement le domaine public maritime…"


Quai privé, récemment construit, avec amarrage (Photo U Levante du 2 mars 2013)
Quai privé, récemment construit, avec amarrage (Photo U Levante du 2 mars 2013)
Les expplications de U Levante.
Elles sont outes contenues sur son site.
"Le 28 juillet 2011,  les inspecteurs de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM) dressent une contravention de grande voirie. Ils reprochent à la contrevenante l’édification d’un quai (voir photo) : une construction nouvelle qui, de fait, privatise le rivage.
L’ancien propriétaire (Mme Desbrosses a acquis la villa en 2009) avait déjà été contraint par le tribunal administratif de détruire un quai érigé à la même place. Il y a quelques années, l’armée était intervenue pour exécuter la décision du tribunal.
Aussi, en août 2011, le préfet donne-t-il suite à la contravention dressée par ses services et défère la propriétaire des lieux devant le tribunal. Il demande au tribunal administratif de Bastia de condamner madame Angélique Desbrosses à la remise en état des lieux (destruction du quai) ; et de fixer une astreinte journalière de 500 euros par jour en cas de non-exécution."

"L’incompréhensible revirement préfectoral "

U  Levante : " Occupation illégale du domaine public maritime, le préfet se désiste… Pourquoi ?"
"Le dossier porte le numéro 1100719-1. L’affaire suit son cours… Jusqu’au 21 octobre 2011, date à laquelle le préfet se désiste purement et simplement de sa requête (télécharger le jugement )  
Le 1er décembre 2011, le tribunal administratif de Bastia prend acte du désistement du préfet et annule la procédure.
L’incompréhensible revirement préfectoral est d’autant plus préjudiciable qu’il sert d’alibi à d’autres occupations illégales du DPM (elles sont nombreuses) édifiées aux environs. En effet, le bord de mer de la rive sud du Golfe d’Aiacciu a beau être un site inscrit, cette bande côtière protégée a vu proliférer une myriade de villas.
C’est le 1er mars 1951, qu’un arrêté ministériel inscrit le rivage sud du golfe d’Aiacciu  à l’inventaire des sites pittoresques de la Corse. Le domaine comprend les terrains s’étendant entre la mer et la route nationale depuis l’aérodrome de Campu di l’Oru jusqu’à la pointe de la Castagna. Cet arrêté concerne donc les communes de Grossetu-Prugna, Albitreccia, Pitrusedda et Coti Chjavari. Cependant, sans compter la non-application de la loi Littoral, l’inscription n’a eu aucun effet de protection : cette bande côtière a vu proliférer les villas et « notre » patrimoine naturel est devenu le patrimoine immobilier de très nombreux particuliers.  

Pire, un très grand nombre de constructions empiètent sur le DPM et le privatisent. U Levante a déjà dénoncé le cas de la villa Lafonta (voir article ). Mais le cas n’a rien d’isolé, hélas !"


Un site inscrit, Quid ?

"Un site naturel inscrit, ou, plus simplement un site inscrit, est un label qui désigne les sites dont les intérêts : paysager, artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque, exceptionnels,  ont suffisamment d’importance pour que leur évolution soit surveillée de très près. Le code de l’Environnement indique que les sites inscrits (et classés) ont pour objectif la conservation ou la préservation d’espaces naturels ou bâtis présentant un intérêt certain au regard des critères prévus par la loi. L’inscription reconnaît la qualité des sites et monuments naturels qui constituent un élément capital de notre patrimoine naturel et culturel au même titre que les monuments historiques inscrits."  




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 21:58 Ajaccio : Un poids-lourd se couche dans un rond-point

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85435 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346