Corse Net Infos - Pure player corse

Sporting-Dijon : 0-0 Reynet à tout renvoyé


Rédigé par le Samedi 29 Octobre 2016 à 19:16 | Modifié le Samedi 29 Octobre 2016 - 23:57


Dominer n'est pas gagner. Le Sporting en a fait l'amère expérience samedi soir face à Dijon, lui qui espérait se refaire une santé à Furiani. Tenu en échec (0-0) il occupe samedi la 15e place avec 4 petits points d'avance sur les équipes qui sont dans la zone rouge.


Reynet a tout arrêté !
Reynet a tout arrêté !
L'ambiance
Furiani, on le sait, n'aime que la victoire. Les récents résultats du Sporting ont quelque peu tempéré son ardeur. En tout cas il y a moins de monde dans les tribunes du stade Armand-Cesari. Dès lors l'ambiance suit elle aussi et s'il n'y avait eu cette section de Bastia 1905, le Sporting au-delà du résultat, aurait été contraint d'aller également à la pêche aux encouragements !

Le match
D'entrée de jeu les joueurs de Dall'Oglio avaient sans doute décidé que la meilleure défense face à cette équipe bastiaise, qui restait sur la mauvaise série que l'on sait, serait l'attaque. De fait Dijon a vite appuyé sur l'accélérateur et mis le Sporting dans l'embarras durant cinq bonnes minutes. Et si durant cette période le ballon fut une affaire exclusivement dijonnaise, le Sporting n'allait pas tarder à se l'approprier avec, à la clef, une succession d'occasions que Dijon et Reynet en tête repoussèrent on se demande encore comment.
On pense à cette reprise de Diallo repoussé sur sa ligne par Chafik, après une claquette de Reynet sur la tête de Crivelli; à cette sortie de Reynet devant Saint-Maximin; à cette frappe de Danic sauvé par Chafik; à cette autre frappe de Diallo que Reyet a sorti sous sa transversale et avant la pause à cette reprise de la tête de Coulibaly sur laquelle Reynet a encore sorti le grand jeu et enfin, dans le prolongement de l'action qui s'était conclue par un corner, à la reprise de Diallo, cette fois, que Reynet déviait sur sa barre : c'était chaud mais ça ne voulait pas rentrer au grand dam de Furiani qui donnait de nouveau de la voix.

Le seconde période débutait sur le même rythme et toujours avec le même Reynet en haut de l'affiche. C'est encore lui, vous l'avez sans doute vu, qui a accompli le geste décisif face à Diallo qui pensait l'avoir abusé, puis qui a repoussé avec à propos cette superbe frappe de Cahuzac déclenchée de près de 30 mètres et en pleine course.
Reynet ?
On l'a revu après l'heure de jeu mettre sa main en opposition sur ce superbe coup-franc de Bengtsson que tout Furiani voyait déjà au fond des filets mais qui, finalement s'écrasait sur le poteau. Décidément !
La fin de match ?
Elle fut complètement débridée avec coup sur coup deux occasions dijonnaises (Sammaritano et Abeid) et cette reprise, dans le camp opposé, de Crivelli qui taclait bien le ballon venu de la  gauche mais qui ratait le cadre à bout portant et Bengtsson dont la frappe énorme était encore stoppée par Reynet !

Le Sporting
L'équipe de Ciccolini, c'est évident, voulait en finir avec sa mauvaise série de l'heure. C'est la raison pour laquelle l'entame tonitruante dijonnaise passée, elle a tenté de mettre tous les ingrédients dans son jeu pour tenter de faire à nouveau fructifier son capital points.
Cahuzac, en tête, les Bastiais ont dominé les débats. Tout tenté. Pris tous les risques. Frappé. Débordé. Centré. Du bleu, on en a vu partout à proximité et dans la surface de Dijon. Mais face à la montagne Reynet toutes les tentatives corses sont restées vaines.
Il est vrai que si le Sporting avait été dominateur, il n'avait pas pour autant su se montrer décisif aux moments opportuns face il est vrai à un extraordinaire Reynet !
C'est à ce seul niveau que la bât a blessé.
Dommage parce que s'il est un match que le Sporting méritait cent fois de remporter, ce fut bien celui de ce samedi soir.
Au lieu de cela il a du se contenter d'un simple partage des points qui n'arrange pas ses affaires au classement.


Le bilan
Un point en 3 matches. Le Sporting, par ailleurs éliminé prématurément de la coupe de la Ligue, fait désormais du surplace et reste scotché à la 15e place avant de se rendre à Lyon la semaine prochaine.
Mais Octobre sera passé, dès lors...
 

La fiche technique

A Furiani, SC Bastia : 0 Dijon FCO : 0
Arbitre : Lionel Jaffredo
Avertissements : Cahuzac (65e) au SCB; Sammaritano (73e) à Dijon

SCB
Leca, Cioni, Peybernes, Squillaci puis Marange (46e), Bengtsson, Cahuzac, Coulibaly, Dialllo, Danic puis Cabral (70e), Crivelli, Saint-Maximin puis Bifouma (86e) (Vincensini, Keita, Mostefa,Nangis)

Dijon FCO
Reynet, Bernard, Lang, Abdelhamid, Chafik, Abeid, Marié puis Amalfitano (67e), Gastien, Sammaritano puis Riviere (83e),Lees-Melou puis Tavares (74e), Diony (Leroy, Loties, Bahamboula, Bela)

 





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40
Corse Net Infos : Luna park Ajaccio: venez découvrir le Roller Bowl https://t.co/IVi0XWnbM0 https://t.co/rRy3Ur983q
Dimanche 22 Octobre - 23:30
Corse Net Infos : Le feu de Balagne toujours très actif sur le secteur de Novella https://t.co/T5Za3fSsHS https://t.co/EaI0TGxG6X
Dimanche 22 Octobre - 23:25


Newsletter






Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio