Corse Net Infos - Pure player corse

Six proviseurs russes au lycée agricole de Borgo


Rédigé par le Mercredi 1 Mai 2013 à 23:45 | Modifié le Vendredi 3 Mai 2013 - 01:34


Six proviseurs en provenance de Novossibirsk ont visité la Corse il y a quelques jours. Ville « nouvelle » construite en 1893 sur le grand fleuve sibérien « Ob » pour être le nœud ferroviaire principal  du « transsibérien », Novossibirsk est avec 1,5 millions d’habitants, la capitale économique de la Sibérie occidentale. Elle est aussi la capitale de la région qui porte le même nom (région grande comme un tiers de la France, où vivent 2,5 millions d’habitants).


Six proviseurs russes au lycée agricole de Borgo
Ces proviseurs ont effectué ce voyage d’étude grâce à un accord entre l’ambassade de France - qui représente notamment le ministère de l’éducation nationale français - et le ministère de l’éducation de la région de Novossibirsk (en Russie comme en Allemagne les régions jouissent d’une large autonomie notamment en matière d’éducation où elles disposent d’un ministère).
Ils dirigent des établissements qui regroupent des classes depuis la maternelle ou la première classe de primaire jusqu’au baccalauréat. Certains établissements sont des lycées d’enseignement général, d’autres des lycées techniques.
Dans les lycées russes, le français est enseigné, le plus souvent comme seconde langue. L’un d’entre eux, qui porte le numéro 162 (c’est une particularité des établissements scolaires russes que de porter le plus souvent un numéro dans la ville ou la région et non pas un nom) est un lycée à section bilingue russe -français dans lequel certains cours sont donc dispensés en français. Des démarches sont actuellement en cours pour donner le nom de « Charles de Gaulle » à cet établissement en souvenir du grand homme français et de  sa visite comme président de la République à Novossibirsk et Akademgorodok en 1966. (Située sur le territoire de la ville de Novossibirsk, Akademgorodok – la « petite ville académique » en russe - est une technopole et un centre de recherche internationalement connu)
La proviseure de ce lycée, Mme Anna Leontyeva, pilote du groupe, est Professeure d’université en langue française. Elle est également présidente de l’Institut Sibérien de la Francophonie, partenaire de cette action avec l’ARAPEN (Association de Recherches et d’Animation Pédagogiques de l’Education Nationale). Il faut noter que cette éminente proviseure est titulaire des palmes académiques françaises.
La découverte de la France, de son système d’enseignement et sa culture constituaient le cœur du programme du voyage d’étude de ces proviseurs.Ils ont choisi de visiter deux régions de France; la région Provence – Alpes – côte d’azur (et l’académie de Nice) et la région Corse.

Pourquoi la Corse ?
La Corse parce que les esprits russes sont très marqués par le personnage de Napoléon et que visiter « l’île de Beauté »  est un rêve pour chaque russe (il faut savoir que le nom « île de beauté » est le nom donné en Russie à la plus grande chaine de magasins de parfumerie du pays). Ils seront accueillis au lycée agricole de Borgo où ils passeront les deux nuits de leur séjour.
Le premier jour de leur visite au matin, après un petit déjeuner à la russe (saucisses, jambon, fromage, yaourts…), Marc Liotard, proviseur du lycée agricole de Borgo leur a présenté la Corse, son histoire, sa géographie, sa démographie et son économie, en particulier son économie agricole et rurale, puis leur à présenté l’enseignement agricole et le lycée agricole de Borgo.
La matinée s’est terminée par une visite de l’établissement et de son exploitation. La dégustation d’agrumes dans le verger du lycée agricole a été particulièrement appréciée. L’après midi, ils ont visité Corte puis Erbalunga. Ils ont terminé la soirée par un repas corse au restaurant U  Muntese de Borgo, repas au cours duquel de nombreux toasts ont été portés à l’amitié corso-sibérienne.
Le lendemain, ils ont visité  Saint-Florent. Ils ont ensuite déjeuné au lycée Jean Nicoli, que  le proviseur M. Christophe Gérin, leur a fait découvrir en début d’après midi. Ils ont particulièrement apprécié l’architecture de ce bel établissement. Ils ont ensuite visité Bastia et pris le bateau pour un retour sur le continent le soir. Ils seront arrivés à Novossibirsk dans la journée du 1 mai.
Cette rencontre a été riche en échange d’informations et de pratiques des deux systèmes d’enseignement. Elle a aussi été empreinte de sympathie. Un échange d’arbres est prévu : le lycée agricole enverra un arbre à kumquat en Sibérie et les proviseurs russes lui enverront un boulot.




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85466 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40910 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347