Corse Net Infos - Pure player corse

Semaine de la persévérance : La pédagogie de chantier au collège de Saint-Florent


Rédigé par le Mercredi 30 Mars 2016 à 14:42 | Modifié le Jeudi 31 Mars 2016 - 08:22


Dans le cadre de la Semaine de la Persévérance Scolaire organisée par le Rectorat de la Corse le collège de Saint-Florent a présenté, mercredi matin, le projet pédagogie de chantier mené en concertation avec la communauté des communes du Nebbiu, présidée par Jean-Pierre Leccia, maire d'Oletta, et Etudes et Chantiers Corsica. Après une journée sur un chantier de rénovation et de découverte du Patrimoine 8 élèves de 3e et de 4e entourés par Laurent Cacciaguerra, principal de l'établissement, Alain Teylouni, directeur de Etudes et chantiers Corsica et les animateurs de l'association. ont suivi deux ateliers sur la faune et la flore et sur la Patrimoine, tous axés sur la microrégion du Nebbiu.


Aujourd'hui la pédagogie de chantier s'inscrit dans un courant pédagogique de plus en plus utilisé en milieu scolaire, celui de la pédagogie différenciée : permettre de travailler autrement en personnalisant les parcours , en laissant ici les élèves - mais il peut s'agir de bénéficiaires et de stagiaires - opérer des choix, en variant les méthodes et les démarches en se centrant davantage sur "l'acte d'apprendre" dans des dispositifs  ou des projets interdisciplinaires.
C'est le projet initié dans le cadre de la semaine de la persévérance scolaire au collège de Saint-Florent où l'on veut lutter contre le décrochage".

 

La notion de « décrochage scolaire» désigne le processus par lequel un jeune se détache plus ou moins progressivement du système éducatif et finit par le quitter avant d'avoir obtenu un diplôme.
En Corse, c'est notamment dans la pertinence d'un partenariat construit par la Mission de la lutte contre le décrochage scolaire, le collège de Saint-Florent, la Mission locale  et l'école de la 2e chance de Bastia que Etudes et Chantiers Corsica peut expérimenter avec 8 collégiens notamment la pédagogie du chantier.


Etudes et Chantiers Corsica, dont Alain Teylouni nous parle plus longuement dans notre vidé, met en place, à cette occasion, une démarche à des pratiques qui favorise le décloisonnement entre disciplines. Sont ainsi abordées les sciences  physiques/chimiques, sciences de la vie et de la Terre, et les technologies.
Viviane Bujoli (Patrimoine); Houssain El Farraji (Eau), Marcelin Deforge (Faune et flore) et Fabien Chauveau,  qui sont dans le Nebbiu entre Soriu et le collège de Saint-Florent, leur ont appris à concevoir une centrale hydroélectrique avec un tuyau en PVC, une ampoule, un dynamo, une roue de vélo et un axe rotatif. Ou bien encore à calculer le volume d'un arbre en stères !
Et ils ne regrettent pas.
Les élus du Nebbiu où Etudes et Chantiers intervient depuis plusieurs années non plus. En tout cas Jean-Pierre Leccia, le président de la communauté des communes n'a pas manqué de se féliciter du travail accompli par l'association à travers la microrégion.




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85183 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40759 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344