Corse Net Infos - Pure player corse

SNCM : Daniel Berrebi déplore l’absence de réponse de la CMN à sa proposition de contrat de subdélégation


Rédigé par le Mardi 9 Juin 2015 à 14:19 | Modifié le Mardi 9 Juin 2015 - 14:34


A deux jours du jugement du tribunal de commerce de Marseille l'agitation et les offres de reprise de la SNCM se multiplient. Après le groupe Stef ce sont les représentants corses d'importantes enseignes qui se sont mis sur les rangs. Dans le même temps parmi les candidats, enregistrés, à la reprise Daniel Berrebi déplore l’absence de réponse de la CMN à sa proposition de contrat de subdélégation. Mais confirme la reprise de 800 salariés de la SNCM, ceci même en l'absence de tout accord de sous-délégation


SNCM : Daniel Berrebi déplore l’absence de réponse de la CMN à sa proposition de contrat de subdélégation
Lors de l’audience du Tribunal de commerce de Marseille du 27 mai 2015, relative au redressement judiciaire de la SNCM, la nécessité d’établir entre la CMN et le futur repreneur de la SNCM une convention de subdélégation des missions de service public de desserte maritime de la Corse, aujourd’hui assurées par la SNCM, a été clairement exprimée, notamment par le procureur de la République.

L’Office des Transports Corses, autorité délégante, a lui-même pris une délibération en ce sens le 29 mai 2015. Baja Ferries, compagnie maritime candidate à la reprise de la SNCM, a adressé dans cette optique un projet de convention de subdélégation de service public à la CMN dès le 26 mai.
A deux jours de l’audience du Tribunal de commerce de Marseille qui devra statuer sur le devenir de la SNCM et de plusieurs centaines de familles de salariés de cette compagnie, Daniel Berrebi, président de Baja Ferries, constate cependant qu’il s’est jusqu’à présent avéré impossible d’instaurer un dialogue de quelque forme que ce soit avec la CMN ou ses actionnaires.


De ce fait et pour éviter de voir le projet de reprise pris en otage par le comportement de la CMN, la société Baja Ferries a confirmé au président du tribunal de commerce la reprise de 800 salariés de la SNCM, ceci même en l'absence de tout accord de sous-délégation avec la CMN.




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 17:26 Au Rallye de Balagne Pascal Trojani est intouchable

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85568 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40967 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348