Corse Net Infos - Pure player corse

Rugby-Fédérale 3 : Une reprise difficile pour Bastia XV


Rédigé par le Vendredi 18 Septembre 2015 à 19:14 | Modifié le Vendredi 18 Septembre 2015 - 21:07


Le championnat de France de Fédérale 3 ne reprend pas sous les meilleurs auspices pour Bastia XV. Encore sous le coup de leur "déménagement" du Casone, dirigeants et joueurs vont désormais s'installer au stade de Volpajo, véritable auberge espagnole, qui n'a fait l'objet d'aucun aménagement depuis sa création il y a plusieurs années. Mais il faudra faire avec. A commencer par ce dimanche à 15 heures contre le Gapeau pour une première journée de compétition que tout le monde redoute dans le petit monde du rugby bastiais. Samuel Lacombe le manager général du club fait point de la situation.


L'heure de la reprise pour Bastia XV
L'heure de la reprise pour Bastia XV

Comment se présente cette reprise ? 

- Ça va être compliqué pour plusieurs raisons. Pour le changement de site. Pour les structures de Volpajo. Certes cela commence à changer un peu. Nous avons de l'eau et le local du matériel a été, enfin, réparé. Nous n'avons plus besoin de le stocker dans nos voitures et chez nous. Il nous manque encore une cellule de convivialité et de regroupement pour que l'on puisse vivre comme une équipe de rugby. Aujourd'hui nous sommes complètement éparpillés. On vient sur le terrain, on s'entraîne, on s'en va... Nous n'avons de vie en commun ni avant, ni après les entrainements. 

 

- C'est du bricolage ? 

- Complètement. C'est compliqué pour tout. Il y a l'état du terrain, les arroseurs, l'eau, l'intendance . Mais c'est compliqué aussi par rapport au nombre de joueurs que nous avons actuellement aux entraînements. Ils ne sont pas très nombreux. Dans ces conditions nous avons beaucoup de difficultés avec Benjamin Bastères à optimiser le niveau des joueurs.  

 

- Comment expliquer cela ? 

- Je ne sais pas trop pourquoi les entraînements ne sont pas suivis. Il y a certes le changement de site. Mais il y a aussi beaucoup de joueurs qui travaillent. D'autres qui sont très loin de Bastia. Compliqué aussi le fait, pour le club, de gérer une équipe de Fédérale 3 tant au niveau des structures qu'au niveau financier. La difficulté va se situer à ce niveau : il est difficile de se maintenir en Fédérale 3 avec aussi peu d'argent dans un club. 


Sam Lacombe : De légitimes inquuiétudes
Sam Lacombe : De légitimes inquuiétudes
- Il y a quand même un championnat qui démarre dimanche ?   
- On a essayé de rameuter un peu tout le monde on en aura besoin car il y a beaucoup de joueurs qui ont pris leurs vacances  durant cette période parce qu'ils ne pensaient pas que la FFR ferait démarrer le championnat de France de Fédérale 3 durant le week-end d'ouverture de la Coupe du Monde en Angleterre. Il s'agit-là d'un événement auquel ils veulent assister ! Peut-on leur en faire le reproche, eux qui ont travaillé tout l'été pour justement pouvoir vivre l'évènement ? Certainement pas. Il n'en demeure pas moins qu'il nous manquera une bonne dizaine de nos éléments pour le premier match.   

- Vous êtes pessimiste pour la suite aussi ?   
- Il appartient au club de faire des choix. Il y a actuellement un débat pour essayer de définir ce que sera son avenir à ce niveau. Il important de savoir quel sera le degré d'implication des joueurs sur le plan de leur préparation et quelle sera la structure de l'effectif des seniors avec des éléments qui font ce qu'ils peuvent : nous avons de bons joueurs mais nous ne pouvons pas optimiser leurs performances puisque on ne peut pas s'entraîner plus de deux fois par semaine. La tâche parait insurmontable par rapport aux écuries de la poule au sein de laquelle où nous évoluerons.    


- Dans ces conditions quels seront les objectifs ?
- Ils seront fonction de beaucoup de choses et notamment de l'écho qu'aura reçu l'appel que les dirigeants ont lancé mercredi soir. L'objectif sera encore, même si cela est difficile, de maintenir un club corse en Fédérale. Maintenant être la vitrine du rugby corse à ce niveau sans que les pouvoirs publics nous aident plus, devient très compliqué et à un moment donné on va se poser la question de savoir si on ne doit pas, nous aussi, aller manger la cerise sur le gâteau à un niveau... inférieur pour se faire plaisir tous les week-end ?   


- Les infrastructures ?   
- Je sais qu'il y a beaucoup d'échanges et de réunions avec les élus de la CAB. Mais il y a des structures de football d'un bon niveau qui ont autant de problèmes que nous : cela veut dire que nous allons passer bien après au niveau des… préoccupations de nos édiles.  





Dans la même rubrique :
< >

Rugby | Echecs | Autos Motos | Cyclisme | Autres sports




Derniers tweets
Corse Net Infos : #Finance Michel @Castellani_ :"Nous ne lâcherons rien ! La #Corse ne demande pas l’aumône, mais ce qui lui est du" https://t.co/9ZPmAPMKwj
Dimanche 22 Octobre - 22:25
Corse Net Infos : Bastia Ville Digitale : Le reflet d’un écosystème qui grandit https://t.co/1mxXs7wdI7 https://t.co/rTk8wBlAmA
Dimanche 22 Octobre - 21:49
Corse Net Infos : Volotea lance la liaison entre Figari et Brest https://t.co/yzEJJM6aks https://t.co/giu9ESLTNd
Dimanche 22 Octobre - 19:10
Corse Net Infos : Territoriales : La liste nationaliste Core in Fronte dévoilée https://t.co/dY6PS7WtbX https://t.co/n6fq4XLWES
Dimanche 22 Octobre - 18:55


Newsletter






Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio