Corse Net Infos - Pure player corse

Rendez-vous citoyen avec Simon Renucci


Rédigé par Vanina Bruna le Vendredi 28 Novembre 2014 à 10:18 | Modifié le Vendredi 5 Décembre 2014 - 01:38


Simon Renucci a tenu ce mardi, son premier rendez-vous citoyen au Bistrot du Cours. Un espace d'échanges démocratiques, ou chacun a pu poser ses questions ou faire des suggestions pour la campagne à venir.


C'est en présence d'une cinquantaine de personne que Simon Renucci est venu répondre aux préoccupations des électeurs qui s'étaient déplacés pour l'occasion. Tout y est passé, de son combat contre la fraude depuis les élections de mars dernier à son alliance avec les nationalistes en passant par la priorité donnée à la jeunesse dans son programme, Simon Renucci a répondu sans langue de boi aux questions des citoyens présents.
Après avoir remercié ceux qui l'ont soutenu durant son combat, l'ancien maire a assuré qu'il y avait du changement "déjà j'ai changé! Ce qui a changé aussi, c'est l'innovation, c'est une liste rajeunie, renouvelée, représentative de la société civile." En perspective, un nouveau mode de gouvernance, avec l'obligation pour les nouveaux élus de rendre compte de leur mandat tous les six mois par le biais de conférence de presse régulière. Mais aussi la création d'une commission pour regrouper autour d'une table ceux qui gèrent les finances et ceux qui gèrent le recrutement du personnel. L'ancien maire a souligné que ça n'est pas seulement la Ville qui a changé depuis son entrée en politique, mais la société entière. Il s'agit pour lui de s'adapter à cette nouvelle réalité. Il a donc réaffirmé, au gré des questions, sa volonté de s'engager comme il l'a toujours fait pour lutter contre la précarité, pour faire de la jeunesse une priorité, mais aussi et c'est une nouveauté, "de profiter de la campagne pour mettre en place des comités de secteur."

Maria Giudicelli a pour sa part réaffirmé son engagement pour améliorer la vie dans les quartiers. "Le rôle de la municipalité, c'est d'être au plus près des quartiers, des habitants et que dans ces quartiers, les projets soient toujours partagés et construits en concertation." 

Une alliance pour la démocratie et contre la fraude

Les alliances et les tensions évoquées ont incité Simon Renucci a recadrer le débat. "Lorsque les gens sont contre la fraude, pour la transparence, pour le bien commun, et pour faire en sorte que nous travaillions tous ensemble en ce sens, il est une nécessité que chacun puisse y participer."
Si la rumeur monte en ville que Corsica Libera devrait rejoindre le mouvement de Simon Renucci pour ces nouvelles élections, elle parle aussi de personnalités de droite qui pourraient s'associer au projet de celui qui se présente comme le leader d'une gauche progressiste, renouvelée et ouverte.
Si les nationalistes ont en vue les territoriales, pour  Simon Renucci, cela n'est pas un problème. "Nous avons le désir d'élargir, mais nous avons aussi le désir de tenir toutes les composantes qui sont les nôtres." et il précise notamment que "ce qui est important, c'est un contrat de gestion pré-électoral, avec la volonté commune de défendre le territoire en tant que groupe (...) il s'agit de défendre la démocratie et Ajaccio, nous sommes tous unis autour de ce type de démarche." 
Toujours pas de liste définitive présentée par l'ancien maire qui semble surpris lui même par son retour sur le devant de la scène. "Je reviens pourquoi? Je reviens parce qu'autour de moi, ceux qui s'étaient battus pour l'annulation à mes cotés m'ont dit maintenant faut y aller!"
Alors prêt ou pas, pour Simon Renucci, ce sont les ajacciens qui donneront la réponse en janvier prochain.


Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 31/03/2014 | 2636 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4