Corse Net Infos - Pure player corse

Reims : La Cité technique de Montesoro fermée, procès à Bastia, manifestation avec le Sporting


Rédigé par le Jeudi 18 Février 2016 à 17:07 | Modifié le Vendredi 19 Février 2016 - 02:20


La matinée a été encore agitée jeudi à Bastia. Un groupe élèves de la cité technique de Montésoro a, de nouveau, manifesté devant l'établissement et au rond-point de Montesoro en brûlant divers objets et bloquant l'entrée de l'établissement. Après leur action devant le lycée, ils se sont rendus au rond-point, distant d'une centaine de mètres, pour, là encore, bloquer la circulation et mettre le feu à tout ce qui pouvait brûler.


Le feu devant le lycée : Une scène presque habituelle
Le feu devant le lycée : Une scène presque habituelle
La circulation a été de ce fait longuement perturbée, l'accès à la ville se faisant par la zone industrielle de Furiani.
La situation a amené, quelques heures plus tard, le recteur, avisé de la bousculade au cours de laquelle la proviseure adjointe a été blessée, à prendre la décision de fermer la cité technique.

"Je déplore et condamne les incidents survenus ce matin à la Cité technique de Montesoro ayant entrainé la chute de Madame le Proviseur adjoint au cours d’une bousculade alors qu’elle tentait pacifiquement de faire entrer des élèves dans l’enceinte de l’établissement. Je tiens à lui apporter, ainsi qu’à sa famille et à l’ensemble de la communauté éducative tout mon soutien et toute mon amitié.
Suite à ces regrettables événements et afin d’éviter tout nouvel incident, le Proviseur en concertation avec les autorités académiques a décidé de fermer la cité technique à compter de ce jour 15 heures, et ce, jusqu’à demain soir"

Il n'y aura donc plus cours à Montesoro jusqu'à la fin des vacances de février.
Dans le même temps, l'Université, elle, rouvrait ses portes…
 
C'est le tribunal de grande instance de Bastia (voir par ailleurs) qui a pris, ensuite, le relais à l'actualité liée aux incidents de Reims-Bastia. Là encore, la tension a été vive durant tout l'après-midi, puis à l'énoncé du jugement.

Le Sporting appelle à soutenir Maxime
"Samedi à 14h30, devant le Palais de Justice, une manifestation est organisée par l’Associu Bastia 1905 en soutien à Maxime et aux supporters victimes de violences le week-end dernier à Reims. Dès qu’il a eu connaissance de ces faits, le Sporting Club de Bastia a été aux côtés de ses supporters. Le club sera évidemment représenté lors de ce rassemblement auquel nous appelons l’ensemble des supporters turchini à venir participer, dans le calme et la dignité.
Le club se mobilisera autant de fois que nécessaire tant que la vérité n’aura pas éclaté et qu’une justice sereine, impartiale et rapide ne soit rendue dans cette lamentable affaire".

Les Républicains : "Il est nécessaire que la lumière soit faite rapidement sur cette tragédie"

" Nous témoignons notre soutien à Maxime et à sa famille, ce jeune supporter bastiais blessé suite au match Reims Bastia. Il n’est d’ailleurs pas tolérable qu’un supporter puisse être traité de la sorte. 
Il est nécessaire que la lumière soit faite rapidement sur cette tragédie à travers l’enquête de l’IGPN et le travail des experts, an que la justice soit faite. Il est regrettable que l’intervention d’un représentant du gouvernement, se soit faite de manière si hâtive, sans prendre en compte l’ensemble du dossier (à travers les témoignages et les éléments matériels). Cet empressement à la médiatisation accentue les tensions en Corse. 

Il est du devoir de l’ensemble de la classe politique qu’elle soit insulaire ou non d’apaiser les tensions, et d’éviter les discours clivants qui n’amènent qu’à la haine et justient ainsi la violence. Car la haine appelle la haine, la violence appelle la violence et le racisme appelle au racisme à Reims, à Furiani ou ailleurs en France.
Les incidents qui se sont déroulés par la suite sur l’île ne sont pas tolérables. 
L’incendie d’une pompe à essence, la détérioration de véhicules, le saccage de banques sont des actes irresponsables, qui desservent l’ile et sa population et qui la mettent en danger".

Le MCD condamne l'incident du lycée

"Le MCD condamne  l'incident survenu ce matin au Lycée Paul Vincensini qui a conduit à l'hospitalisation de Mme Soletti la Proviseure adjointe. Ces agissements sont intolérables. Le MCD souhaite un prompt rétablissement à Mme Soletti et assure à tous les personnels et élèves du Lycée son soutien et sa solidarité . Au-delà de cet incident le MCD demande aux autorités compétentes d'agir sans délai pour que cessent ces troubles. Il doit être mis fin à ce climat malsain et dangereux qui règne depuis quelques jours en Corse."



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85317 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40799 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345