Corse Net Infos - Pure player corse

Quai de croisière au port de Bastia : François Tatti interpelle l'assemblée de Corse


Rédigé par le Mercredi 5 Juin 2013 à 21:32 | Modifié le Jeudi 6 Juin 2013 - 01:32


L'assemblée se réunit en session jeudi et vendredi pour notamment se pencher sur le dossier de la délégation de service public pour les transports maritimes entre Corse et Continent. A l'heure des questions orales, François Tatti, président du groupe Gauche Républicaine interrogera Paul-Marie Bartoli sur l’état d’avancement de l’étude de faisabilité d’un quai de croisière dans le port de Bastia.


Quai de croisière au port de Bastia : François Tatti interpelle l'assemblée de Corse

Dans sa question orale (voir ci-dessous), il rappelle que le projet de port de la Carbonite à Bastia a franchi une étape importante avec l'obtention de l’avis favorable du Conseil National de la Protection de la Nature du 20 décembre dernier.
"Le groupe Gauche Républicaine s’en félicite compte tenu de l’enjeu socio-économique que représente pour la Corse et la ville de Bastia l’adaptation de la plateforme portuaire de Bastia à l’évolution des échanges maritimes.
La prochaine étape porte sur la reconversion du bassin actuel en port de plaisance et de croisière
" souligen t-il. François Tatti rappelle, aussi, que l'étude de faisabilité d'un quai de croisière est prévue dans le cadre de la phase 0 de restructuration du port de commerce actuel.  
"Une telle infrastructure permettrait l’émergence à Bastia de l’activité de croisière qui, faut-il le rappeler, est florissante dans plusieurs autres ports de l’île.
Elle répondrait à la demande de nombreuses compagnies renommées et serait d’abord un atout supplémentaire pour l’ancrage de l’économie touristique dans la ville de Bastia."


La question de François Tatti

Mnsieur le Président de l’Office des transports de Corse,
Le projet du port de la Carbonite a été  conçu pour donner à la Corse une plateforme portuaire répondant de manière pertinente aux enjeux actuels et futurs des échanges maritimes en Méditerranée occidentale.
Chacun sait en effet, que les conditions d'accueil et de desserte du port de commerce de Bastia ne permettent plus de répondre à  la demande et aux besoins exprimés par les compagnies, dans des conditions de sécurité et d’efficacité appropriées.
Ce projet qui pèse près d’un-demi milliard d'euro et offre un potentiel de création de plus d'un millier d'emplois nouveaux est vital pour l'économie de la Corse et pour Bastia.
Il a franchi une étape importante avec l'obtention de l'avis favorable du Conseil National de la Protection de la Nature le 20 décembre dernier. Et quand on sait l'impact du projet sur l'environnement et les mesures compensatoires qu'il a fallu imaginer et mobiliser, on mesure qu'il ne s'agissait pas d'une simple formalité. Il faut donc s'en réjouir et féliciter le Conseil Exécutif comme l'ensemble des élus et des acteurs scientifiques, économiques et maritimes qui s'y sont impliqués.
L'étape suivante consiste à financer et à réaliser le nouveau port et, parallèlement, à concevoir le projet de reconversion du port actuel pour la grande plaisance et la croisière.
L'objectif est d'ancrer Bastia et le nord de l'île dans une vocation touristique beaucoup plus affirmée en complémentarité de son activité économique traditionnelle de transport et de services.
A cet égard, le secteur de la croisière offre des perspectives très intéressantes. En témoignent l’essor du port de commerce d’Ajaccio et l’effet positif de cette activité pour Porto-Vecchio, Bonifacio et Propriano.
Si la perspective d’un môle de croisière s’impose dans le projet de reconversion définitive du port actuel, il est également pertinent de prévoir un accueil en phase transitoire. En effet, la demande d’escale est déjà forte sur Bastia et il n’est pas concevable qu'un tel potentiel touristique, dans la période de crise et de hausse du chômage que nous connaissons, ne puisse être capté à cause de l’inadaptation des infrastructures d’accueil.
C'était bien dans cette perspective qui nous avions débattu de la possibilité de modifier la phase « 0 » du plan de développement du port de commerce de Bastia lors de notre session du 17 février 2011.
Au terme de ce débat, le Conseil Exécutif avait annoncé sa décision de lancer une étude destinée à intégrer à la phase « 0 » un quai de 300 mètres destiné aux navires de croisière adossé au quai des Martyrs de la Libération.
Monsieur le Président, au moment où ce projet prend une réelle consistance, nous souhaitons être informés de l'état d’avancement de cette étude de faisabilité afin d’envisager d’adopter lors d’une prochaine session le projet définitif de réaménagement transitoire du port de commerce de Bastia.



Corse | Entretiens | Elections | Institutions


Les plus récentes
Corse
Nicole Mari | 11/09/2013 | 5936 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Corse
Charles Monti | 22/08/2012 | 4415 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 11