Corse Net Infos - Pure player corse

Prisonniers : L'associu di Liceani Corsi manifeste à Bastia


Rédigé par le Mardi 26 Janvier 2016 à 22:06 | Modifié le Mardi 26 Janvier 2016 - 22:53


A Cunsulta di Liceani Corsi est montée à son tour au créneau mardi en début d'après-midi devant le lycée Giocante de Casabianca puis devant la préfecture de Haute-Corse pour "dénoncer la situation inhumaine de détention des prisonniers politiques"


"En effet cela fait à présent 14 jours que deux d’entre eux Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi sont placés au mitard sur une décision tout a fait arbitraire, avec pour seuls vêtements les shorts et tee-shirts qu'ils portaient sur eux lorsque l'équipe d'intervention et de sécurité sont venus les chercher dans leurs lits pour les traîner au quartier disciplinaire au beau milieu de la nuit" ont rappelé les lycéens rassemblés devant le lycée Giocante de Casabianca autour de Thomas LInale. "Sans veste et sans pantalons, ils sont enfermés dans des cellules dont les fenêtres sont cassées, et cela en plein hiver en région Parisienne ou les températures sont en ce moment en dessous de 0 degré. On peut donc affirmer qu'ils sont en danger de mort !" ont soutenu les lycéens nationalistes.


Les lycéens ont encore dénonce la situation faite à Nicolas Battini "autre prisonnier politique à qui l’on a coupé l’électricité la veille de ses examens afin de l’empêcher de s’y préparer dans de bonnes conditions et qui a refusé de réintégrer sa cellule pour non-respect du droit d’étudier dans de bonnes conditions en détention, ce qui lui a valut d’être lui aussi envoyé au mitard dans des conditions qui relève d’un autre temps."
Les lycéens ont poursuivi en rappelant que14 prisonniers politiques étaient rentrés en grève de la faim et que l'état de santé de l'état d'entre eux - Laurent Susini - s'était considérablement dégradé. Ou encore que l’ensemble des prisonniers apolitiques de la prison de Borgu ainsi que 2 prisonniers politiques de Fresnes sont quant à eux en grève des plateaux repas.


"Malgré que la grande majorité de la société corse soit en faveur de l’amnistie , malgré les votes de plus de 150 communes en faveur de celle-ci, malgré  le vote des 2 conseils généraux et de l’ancienne majorité territoriale gauche ,droite et nationaliste confondu et plus récemment l'arrivée au responsabilité des nationalistes.
L’etat français continue dans son mutisme.
" ont ajouté Thomas Linale et l'ALC
"Nous ne comprenons pas qu’un pays comme la France qui s’auto-proclame pays des droits de l’Homme puisse pratiquer un tel traitement."
"A la suite de ces évènements nous nous devions de réagir.
Nous avons commencé à le faire dès vendredi, avec une distribution de tracts afin de sensibiliser les lycéens.


Aujourd’hui le lycée Giocante di Casabianca a été bloqué, cette action a été soutenue par une très grande majorité. 
Bien que nous ne favorisions pas ce mode d’action il nous semblait nécessaire aujourd’hui de marquer les consciences afin d’apporter notre inconditionnel soutien face a cette injustice. 
Nos actions continueront tant que les injustices perdureront.  
Nous appelons tous les lycéens et plus largement l’ensemble du peuple corse à prendre part aux différentes mobilisations qui vont avoir lieu dans les jours à venir."

Première action de la CLC :  Ce rassemblement organisé par les lycées de Bastia a l’initiative de la CLC du Fangu devant la préfecture de la Haute-Corse. Et la diffusion d'une lettre adressée à l'incacrerati…

​Cari fratelli incarcerati ò ricercati ùn vi scurdemu micca…

Cari fratelli incarcerati ò ricercati ùn vi scurdemu micca, noi ghjuventu seremusempre a fianc’a voi, seremu e chjave di a vostra libertà, strapperemu e vostre catene e apreremu e porte di e vostre prigiò.


Cela fait à présent bien trop longtemps que vos mères vous pleurent, que vos enfants ne voient plus leurs pères.
Vous avez payé cher, trop cher votre engagement dans une cause juste qui vise à faire de la Corse un pays émancipé, libre, et démocratique.
La Corse est rentrée dans un processus de paix avec le dépôt des armes par le FLNC en 2014.
Les idées que vous défendiez ont gagné lors des dernières élections territoriales.
Ainsi, l’Etat ne pourra pas continuer dans cette voie de fermeture et de mutisme fasse à la demande et à la mobilisation de tout un peuple.
Sereti da qui a pocu fianc’a noi, a  fianc‘a e vostre famiglie, a fianc’a u vostru populu.
Allora per voi e per a Nazione avà mughjemu inseme d’una voce chì ribomberà sin’a pariggi : Amnistia !

Un peu avant c'est devant l'entrée du lycée de Montesoro que les lycéens avaient apporté leur soutien aux prisonniers en brûlant divers objets devant l'établissement entraînant fatalement des perturbations  dans la vie du lycée.
 





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 17:20 Ségolène Royal : Trois jours en Corse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85518 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40941 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348