Corse Net Infos - Pure player corse

Port Charles-Ornano d'Ajaccio : Jean-Michel Recco, le nouveau maître de port


Rédigé par Jean-François Vinciguerra le Samedi 21 Mai 2016 à 18:35 | Modifié le Dimanche 22 Mai 2016 - 00:52


Depuis quelques mois déjà, le port Charles-Ornano se prépare activement à accueillir les plaisanciers de la nouvelle saison estivale. Bien des choses ont changé tant dans les structures que dans le personnel. C’est Mme Marie-Ange Biancamaria, ajointe déléguée en charge du port et des projets nautiques qui supervise la marche du site de l’Amirauté avec une solide équipe réunie autour d’elle. Le directeur est M. Paul Corticchiato qui règne sur la partie administrative.


Port Charles-Ornano d'Ajaccio :  Jean-Michel Recco, le nouveau maître de port
Sur le terrain, c’est Jean-Michel Recco qui a succèdé à Marius Romiti. L’ancien maître de port, après des décennies de bons et loyaux services, a fait valoir ses droits à la retraite.
Il a été remplacé par un autre homme de la mer, Jean-Michel Recco, qui savait nager bien avant de marcher et qui pilotait des bateaux bien avant des voitures. Homme de mer passionné, amateur de planche à voile dont il est un des pionniers en Corse, skipper, il semblait difficile de trouver mieux qualifié pour ce genre de travail qui réclame expérience et maîtrise sur un port de 830 anneaux.
 
L’entrée maritime du territoire ajaccien
« Cette délégation a été voulue et portée par l’ensemble de l’équipe et le député-maire, pour lequel il était important de donner une place particulière au nautisme et à la plaisance. Nous avons la chance d’être niché dans le fond d’un des plus beaux golfes du monde et le port de plaisance Charles-Ornano constitue l’entrée maritime du territoire ajaccien. Il est important pour nous d’avoir une délégation consacrée au nautisme et à la gestion du port car pour nous, le port de plaisance c’est à la fois un outil de développement économique, un outil de préservation de l’environnement dans la mesure où les ports deviennent des lieux de dépollution, et bien entendu un atout touristique de premier plan. Nous aimerions bien avant la fin du mandat, que dans l’image d’Ajaccio, il y ait Ajaccio et son port. Nous ferons tout pour y parvenir avec cet extraordinaire outil » nous a confié Marie-Ange Biancamaria.
 J.-F. V.  




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 11:10 Après les incidents : ACA, une décision courageuse

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85578 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40972 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348