Corse Net Infos - Pure player corse

Pietranera : Il n'y a jamais eu de tentative d'enlèvement...


Rédigé par le Dimanche 19 Juin 2016 à 19:27 | Modifié le Dimanche 19 Juin 2016 - 22:02


Il n'y a pas de prédateur d'enfants qui circule sur les routes de Haute-Corse comme on a pu un moment le croire après l'alerte déclenchée, samedi après-midi, par les parents de cet enfant de 11 ans qui avait déclaré qu'un homme l'avait forcé à monter sur sa voiture à proximité du parc de jeux de Pietranera.


Pietranera : Il n'y a jamais eu de tentative d'enlèvement...
Selon ses dires, l'enfant, aurait réussi à prendre la fuite puis a faire part de sa mésaventure à ses parents, après avoir été pris en charge, immédiatement après les faits, par un couple de Pietranera.
Une enquête a été aussitôt ouverte. L'enfant et les parents entendus. Une description de l'individu faite...
Avec dans le sillage de ce que l'on considérait alors comme une tentative d'enlèvement, une grande émotion, logique, tant à Pietranera et qu'au-delà des limites de la commune de San Martino-di-Lota.
Mais en poussant leurs investigations les enquêteurs ont pu rétablir le déroulement et l'enchaînement des faits qui ont contribué à établir qu'il n'y avait jamais eu de tentative d'enlèvement.


Il est 17 heures ce samedi au moment où l'enfant est déposé par son père à la hauteur du petit parc de jeux qui se trouve au centre de Pietranera. Quelques minutes plus tard serait survenu l'automobiliste qui aurait forcé l'enfant à monter sur sa voiture.
La suite ?
C'est l'enfant qui l'a racontée, mais… 
Ce que l'on ne savait pas à ce moment là c'est qu'un peu plus tôt un groupe d'enfants - "des gamins turbulents" avaient, toujours à Pietranera, troublé la quiétude d'une personne âgée en jetant des objets divers dans son jardin. Lasse de ces désagréments de voisinage, la personne qui vit seule, se serait plainte des agissements des enfants à quelqu'un de proche. 
C'est afin d'y mettre un terme, qu'un homme prévenu des faits, est intervenu un peu plus tard. Il  s'est rendu à l'endroit où quelques secondes auparavant l'enfant a été laissé par son père. Là où se rassemble souvent de très jeunes gens, il  pense tenir l'un de ceux qui ont contribué à troubler la quiétude de la personne âgée.
En fait l'enfant, auquel il demande comment il s'appelle et qui sont ses parents, dans l'espoir de l'emmener jusqu'à son père pour une réprimande, n'aurait rien à voir avec ce qui s'est passé un peu plus tôt. Mais le gamin part néanmoins en courant pour raconter la version des faits que l'on sait.


Pourquoi ?
On l'ignore.
Mais ce qu'il a déclaré ne va pas résister longtemps à l'analyse des évènements et les investigations, qui se poursuivent durant toute la journée avec des éléments incontestables, prouvent que l'homme est arrivé et reparti, tranquillement, à pied après s'être approché de l'enfant.
Mais l'annonce de la tentative d'enlèvement , étayée par la version que l'on sait, a vite fait le tour de la localité et des réseaux sociaux.
En réalité il n'y a pas de prédateur d'enfants sur les routes de Haute-Corse et le scénario échafaudé par l'enfant n'a jamais existé que dans son esprit.
C'est ce qui lui a valu une admonestation de la justice !




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 10:00 Bastia : Téléthon au collège Simon-Vinciguerra

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41500 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37503 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33699 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37