Corse Net Infos - Pure player corse

Pierre-Luc Colombani fait son cinéma


Rédigé par Vanina Bruna le Samedi 1 Novembre 2014 à 21:03 | Modifié le Samedi 1 Novembre 2014 - 23:04


Pierre-Luc Colombani, 40 ans, originaire de Calvi, est scenariste, écrivain, producteur et photographe. Pour ce touche à tout, créer, c'est vital. Avec déjà une dizaine de films et séries à son actif, il est aujourd'hui co-fondateur et producteur au sein de FTG. Cet artiste à l'univers sombre, crée comme il respire. Après une période très difficile qui a suivi un grave accident de la route dans lequel il a failli rester paralysé, il revient sur le devant de la scène avec un besoin de créer encore plus fort. Entretien avec un Corse qui a su faire sa place dans le milieu très fermé du cinéma.


Comment se construit-on une carrière dans le cinema quand on est originaire de Calvi ?

Je suis né à Calvi j'y ai peu vécu jusqu'a mon départ de chez mes parents à l'étranger, Calvi c'était le mois d'été pour les vacances et la famille. Donc j'ai la chance de bénéficier du fait d'être calvais sans avoir la peur d'en partir. A l'origine, c'était pour devenir comédien puis au bout d'un an, je me suis tourné vers la photo et l'écriture, toujours dans le cadre du cinéma, pour finir par réaliser et produire.
Bref j'ai exercé à tous les postes depuis faire du café jusqu'à gérer des budgets. en ayant de temps en temps le besoin de faire d'autres choses ! Radio, cours d'écriture et art visuel. C'est grâce à ses envies et aux rencontres que j'ai pu faire, que j'ai pu construire mon chemin. 

Votre parcours dans ce milieu ?

Mon parcours est celui d'un môme de 17 ans qui décide de ne plus rêver et d'essayer de faire ! Cours de photo, atelier d'écriture, beaucoup de stage "gratuit" et de… la chance. Ce milieu est assez petit pour rapidement savoir qui fait quoi et comment se font les choses. Après tout dépend de ce que l'on recherche. Donc, j'ai exercé à tous les postes pour identifier ce que chacun faisait puis comprendre leur langage et logique. 

Un univers assez sombre avec une certaine colère qui ressort a travers des textes riches et élaborés: quel message voulez vous faire passer ?

Je n'ai pas de message a transmettre ! Je raconte une histoire, une colère, une blague. Les gens se servent et en font ce qu'ils veulent ! Moi si je les distrais pendant dix minutes c'est bien, et ça me suffit ! Maintenant oui, mon univers est assez sombre mais c'est du à mes influences littéraires et visuelles. J'aime naviguer dans l'ombre de la lumière. Pour ce qui est des "colères", je trouve ça sain de pouvoir encore s'indigner et de "gueuler un bon coup" même si on a tort, ça fait avancer le débat. Ça permet de voir ce que les gens ont dans la tête et dans le ventre !

Et quelles sont-elles ces influences?

En littérature : Doyle, Fante Ellroy, Lehane Mccarthy, P.K. dick , Heminway, le polar noir, l'espionnage avec Morrell et Ludlum beaucoup de BD et de Comics. Jje suis un grand collectionneur. Et pour les films Le parrain, The deer hunter, Platoon, Mad max, Star wars, bref, beaucoup trop de choses et encore plus de séries tv. 

Lequel de ces personnages vous ressemble le plus?

Ce n’est que récemment que j'ai entraperçu le lien et la part de moi dans mes personnages d'où l'envie d'écrire une autofiction, qui est en cours. On me reconnait beaucoup dans mes dialogues et petits coups de gueule. Dans la fiction je suis au service d'une histoire et d'un thème. Je fais beaucoup de recherches mais je ne suis rien de ce que j'écris. Je sépare bien le réél de la fiction

L'écriture de script n'est pas votre seule activité puisque vous êtes aussi photographe, créer est-ce un besoin pour vous ?

J'écris scripts, piges, revue de presse, bientôt romans. L'image est un complément qui reste un "labo" de recherche pour la réalisation. Créer est un luxe qui demande beaucoup de sacrifices et de besoins donc si ce n'est pas vital il ne faut pas s'engager sur cette voie. Cela demande, si on est consciencieux, un effort de travail bien plus important qu'un travail dit classique.

Votre travail du moment et vos projets ?

En ce moment je prépare une exposition photo pour l'année prochaine, elle reprendra un travail commencé il y a 22 ans : "Moments de femmes". Un travail dans lequel j ai choisi d'etre un poil voyeur de cette intimité des femmes et de leur féminité. Cette image à beaucoup évoluée en 20 ans à commencer par ma vision, celle du spectateur, puis celle de la société. J'ai un recueil de mes pensées, "Pensées futiles en milieu hostile" qui va sortir en livre, ainsi qu'un roman noir, "L'adieu aux larmes". Au sein de la société de production que je dirige avec Nino Fabier, FTG, nous avons une web série, trois courts métrages et quatre projets de longs métrage en développement. Beaucoup de choses vont aboutir dans le premier trimestre 2015 dans le sillage desnombreux rendez vous que nous avons pour les présenter.

FTG, c'est quoi ?

FTG est le nom de notre socièté de production audiovisuelle. Film Télévision Gang. C'est un bébé qui a deux ans maintenant. Nous sommes en productions des film Rage, Doucement et Comme une bouteille et de la série Résilience. Des courts métrages aussi. Nous faisons tout de A à Z. Nous avons une équipe de techniciens et une troupe de cinéma sur le principe de la troupe de théâtre avec des comédiens talentueux. Nous avons une "pouponnière" qui nous permet de former de jeunes talents, en prenant notre temps, afin qu'ils apprennent leur métier. Nous faisons aussi régulièrement des clips vidéo et des films "industriels"

A quand un scénario en Corse?

Cela fait 10 ans que je cherche l'opportunité ! Des scripts il y en a, mais pas de financement pour ! Cela reste un manque dans ma vie, et je suis ouvert a toutes propositions pour entrainer mon équipe chez moi.

----------
Scénariste et Producteur de "Crosskiller" en 2010
Scénariste de "Résilience" et de la série "Fragments"
Scénariste de "Mister Jack" en 2011
Scénariste de "Punisher- Le Prix du Sang" en 2012
Scénariste de "L'ombre de la lumière" en 2013
Scénariste de " Sangu nostro", "Comme une bouteille" & "the game"
Production de "Rage" de Nino Fabier
Écriture de roman " Sous la peau de mon monde", " Le bruit de la vie" & " La fureur dans le sang"



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85434 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40892 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346