Corse Net Infos - Pure player corse

PAC : L'aide à l'installation sera la même pour tous


Rédigé par le Mercredi 29 Avril 2015 à 14:06 | Modifié le Mercredi 29 Avril 2015 - 14:51


Christophe Mirmand, préfet de Corse, détaille dans un courrier adressé à Joseph Colombani, président de la chambre régionale d'agriculture les mesures relatives aux montants des droits à paiement de base des exploitants corses dans le cadre de la PAC.


PAC : L'aide à l'installation sera la même pour tous

Les orientations de la politique agricole commune post-20 13 sont favorables à l'agriculture insulaire (sortie des références historiques, octroi des aides conditionné à un niveau d'exigences environnementales accrues et accompagnement des petites et moyennes exploitations par une surprime aux 52 premiers hectares).

La réforme de la PAC constitue donc une opportunité importante pour les agriculteurs corses. En particulier la convergence des aides directes du premier pilier et la majoration des premiers hectares, a pour effet de permettre la revalorisation significative et légitime des aides directes.

Ainsi, les montants des droits à paiement de base (DPB) des exploitants Corses seront réévalués dès 2015. Suite aux échanges avec le Cabinet du Ministre et conformément à vos choix, un dispositif adapté à la Corse a été retenu: le DPB dans l'île sera immédiatement et significativement revalorisé. Dès 2015, tous les agriculteurs toucheront le même montant, ce qui résout la question des disparités historiques entre eux.

Le montant total pour la Corse de l'aide découplée, c'est-à-dire les DPB auxquels s'ajoutent le paiement vert et le paiement redistributif, sera de 26,5 M€ en 2015, 26,8 M€ en 2016, 27,3 M€ en 20\7 et 27,6 M€ en 2018 et 2019. Ces montants sont à comparer aux 14,5 M€ de DPU versés en 2013.

Ce dispositif adapté a été notifié à la Commission européenne et sa mise en oeuvre opérationnelle est d'ores et déjà lancée.

La politique de l'installation des jeunes en agriculture est une priorité du gouvernement : elle est notamment accompagnée par des aides directes sur le 1er pilier. S'agissant de la dotation en OPB pour les jeunes agriculteurs, une réserve nationale sera mobilisée, et permettra, aussi bien en Corse que sur le continent, de leur attribuer des OPB à la valeur moyenne nationale.

Par ailleurs, les jeunes agriculteurs, en Corse comme sur le continent, bénéficieront d'un paiement additionnel sur les aides du premier pilier, qui sera le même pour tous: environ 70€/ha jusqu'à 34 hectares pour toutes les exploitations gérées par un jeune agriculteur dans les 5 ans après son installation. Ce paiement additionnel s'appuie sur un mécanisme national, conformément auxtextes communautaires.

De plus, un jeune agriculteur bénéficie non seulement des aides du premier pilier de la PAC, mais également de la dotation jeune agriculteur (DJA) sur le deuxième pilier dont l'autorité de gestion est la Collectivité territoriale de Corse.

Toutes ces avancées n'auraient pu être obtenues sans votre implication personnelle et votre volonté de défendre une agriculture diversifiée et indispensable à une ruralité vivante.

Lors de son déplacement en Corse les 12 et 13 février 2015, le Ministre de l'agriculture a pu mesurer l'important potentiel que représente l'agriculture insulaire. Il nous revient désormais de bâtir des projets communs à même de traduire ce potentiel avec l'ensemble des acteurs dans lemême état d'esprit qui a prévalu tout au long du processus de concertation.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le président…
---
Le courrier a été également adressé à Stéphane Paquet, président de la chambre d'agriculture de Corse-du-Sud et Jean-Marc Venturi, premier-vice-président de la chambre d'agriculture de Haute-Corse


Les jeunes agriculteurs se réjouissent

Suite aux annonces effectuées par le Cabinet du Ministre de l’Agriculture, Stéphane LEFOLL, hier en début d’après midi, les Jeunes Agriculteurs de Corse du Sud se réjouissent de la mise à parité des DPB (Droit à Paiement de Base) des futurs installés , leur permettant d’atteindre la moyenne nationale à 220€ hectare au lieu de 170€ actuellement. 

Cette grande victoire syndicale est le fruit de la grande mobilisation agricole du Lundi 20 Avril, qui a vu la profession unie , autour des ses 3 syndicats forts , les JA2A , JA2B et la FDSEA2A , dont le rassemblement et la dynamique ont été incontestables afin d’aboutir à la satisfaction de l’ensemble de nos revendications, tant sur l’éligibilité des surfaces , que la revalorisation des DPB pour les futurs JA ou le rattrapage des DPU pour les JA installés entre 2013 et 2014 , qui seront compensés par le système des aides De Minis . Ce travail a bien évidemment été relayé,  par la Chambre d’Agriculture de Corse du sud et son président. 
La majorité de ces revendications concernant les Jeunes Agriculteurs, nous mettons cependant en garde, quelques personnes bien intentionnées qui font de la récupération politique  tous azimuts et se livrent à une course effrénée à la communication, qui brouille le message plus que de raison dans les campagnes, précisant bien que l’excès de paroles n’est qu’une forme désespérée de communication impossible.  
Sachons collectivement prendre de la hauteur et n’entrons pas dans des stratégies, qui ramènent tout à une personne, c’est une corporation et un syndicalisme uni (JA2A, JA2B, FDSEA2A) qui ont  obtenu des résultats pour tous les agriculteurs.  
Les Jeunes Agriculteurs de Corse du Sud resteront particulièrement attentifs, vigilants et mobilisés quant à l’enveloppe des DPB  pour nos ainés, dont nous n’avons à ce jour aucune certitude quant à la convergence et à une augmentation  de ces DPB.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40950 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348