Corse Net Infos - Pure player corse

Morts, mais pas de rire


Rédigé par Vagabondu le Mercredi 7 Janvier 2015 à 21:19 | Modifié le Mercredi 7 Janvier 2015 - 21:28


Ils ont été au-delà de tout, au-delà de l’effroyable imaginaire, au-delà de l’ignobilité terrienne. Ils ont osé être des animaux, parce que l’horreur est humaine.


Morts, mais pas de rire
Par souci de liberté, ils, nous les nommeront.
Ils, ce sont ces aliénés perdus, ces ratés de la vie. Parce que la terreur n’a pas de religion, ni de couleur, ils, ce sont simplement de pauvres soldats inciviles égarés dans une existence trop riche pour eux. Dépassés par l’ouverture d’esprit qu’ils ont offert à la haine, ils, ce sont simplement des ombres de passage, sans sentiments. Des nécessiteux robotisés, des erreurs plongées dans un monde trop évolué pour eux.
Il est difficile de ne pas avoir de rage, difficile de ne pas plier les yeux et de s’en remettre au ciel.
Mais puisqu’une qu’une mine de stylo sera toujours plus riche qu’une mine guerrière, puisque que l’encre d’un feutre laissera plus de traces que celle qui coule d’un fusil, après son ultime coup, il faudra que la liberté ciblée vive, encore plus fort, toujours plus fort.

La liberté, c’est elle l’ennemi numéro un. Les religions ne sont qu’excuses. Nous pourrions déchiffrer tous les offices cultes de toutes les communautés, aucune n’évoquera le sang, aucune ne parlera de terrorisme, depuis l’aube des temps.
La liberté, c’est elle la cause de tant de maux, de tant de morts.

Pourtant il faudra se battre pour elle, sans relâche, jamais. Il faudra se battre pour informer sans trembler, il faudra se battre pour ne pas laisser d’espace vide entre deux guillemets, il faudra se battre pour écrire ce que l’on pense, ce que l’on sait, ce que l’on craint et ce que l’on espère, il faudra se battre pour crier aux quatre oreilles du monde qu’il ne va pas si bien que ça.
Il faudra être tenace, persistant, incorruptible pour toujours être libre de s’exprimer.
« L'accent circonflexe est l'hirondelle de l'écriture » disait Jules Renard, alors laissons-la s’envoler.
Vagabondu




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40957 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348