Corse Net Infos - Pure player corse

Médecins correspondants du Samu (MCS) en Costa Verde : L'heure de l'expérimentation


Rédigé par le Jeudi 22 Septembre 2016 à 18:38 | Modifié le Jeudi 22 Septembre 2016 - 18:56


Garantir un accès aux soins urgents en moins de 30 minutes en tous points du territoire.
Un engagement fort du gouvernement qui s’inscrit dans le Pacte Territoire Santé présenté par la ministre Marisol Touraine en décembre 2012. Un véritable défi pour la région Corse dont plus de 25% de la population se situe à plus de 30 mn d’un accès aux soins urgents, ce qui situe la Corse en dernière position des régions de France métropolitaine.


Le véhicule léger basé à Cervioni
Le véhicule léger basé à Cervioni

Le déploiement des MCS (médecins correspondants du SAMU) a donc été considéré par tous comme un enjeu majeur pour la Haute-Corse, territoire sur lequel 3 « zones blanches » ont été identifiées : le Centre Corse, le Cap Corse et la Costa Verde. 

Le Centre Hospitalier de Bastia, soutenu par l’ARS de Corse, et en partenariat avec le SDIS 2B a lancé sur la période estivale, du 18 juillet au 25 septembre, l’expérimentation du dispositif MCS sur la région de la Costa Verde en s’appuyant sur 4 médecins généralistes volontaires. 

Mercredi, en présence notamment du président du Conseil Départemental de Haute-Corse, François Orlandi, et des représentants du SDIS 2B, de la déléguée départementale de l’ARS représentant le directeur général de l’ARS de Corse, de la directrice du SAMU et du représentant des MCS du secteur, Pascal Forcioli le directeur du Centre Hospitalier de Bastia, a présenté le bilan de cette expérimentation estivale. 

Un dispositif fondé sur la mutualisation et la complémentarité 
Dans le cadre d’une convention de coopération, les moyens du SDIS 2B implanté à Cervioni, sont mis à disposition des MCS.
Le SDIS assure la mise à disposition d’un véhicule léger d’intervention ( VLI), d’un infirmier sapeur-pompier (ISP) protocolé et d’un conducteur et garantit la maintenance des matériels et équipements médicaux. 

Un partenariat gagnant-gagnant 
L’accès aux soins urgents en moins de 30 mn est garanti à la population des 3 communautés de communes de la Costa Verde, de la Casinca et de l’Oriente. 
Les MCS sont satisfaits des conditions d’exercice et de la plus-value apportée par les ISP. 

La régulation du SAMU a été sécurisée par le dispositif, elle dispose d’un effecteur médical sur un secteur éloigné. 
La présence des ISP a permis d’éviter 2/3 des interventions aux MCS en utilisant la télémédecine, notamment transmission d’ECG, les PISU (protocole infirmier de soins d’urgence : action thérapeutique propre des ISP hors ou en l’attente de la présence du médecin) complétés par de la télé-prescription (action thérapeutique prescrite par le médecin régulateur) 
Cette expérimentation répond à l’impératif de l’accessibilité et aux soins et bénéficie à une population de près de 25 000 habitants. 





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13924 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8550 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 09/06/2016 | 6215 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28