Corse Net Infos - Pure player corse

Secours : Un véhicule léger de soutien médicalisé (VLSM) en Costa Verde


Rédigé par le Mardi 22 Juillet 2014 à 17:38 | Modifié le Mardi 22 Juillet 2014 - 22:59


Un véhicule léger de soutien médicalisé (VLSM) est expérimenté depuis quelques jours en Costa Verde par le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de Haute-Corse. Il a été présenté mardi matin au centre de secours de Cervioni aux élus de la microrégion.


Secours : Un véhicule léger de soutien médicalisé (VLSM) en Costa Verde
L'expérimentation entamée sur le secteur de la Costa Verde jusqu'à Aleria et Vescova se poursuivra jusqu'au 30 Août et s'appuiera sur le centre de Cervioni.
En quoi cela consiste t-il ?
Le nouveau système de secours, parce que c'est de cela dont il s'agit, repose sur une permanence effectuée par un officier de santé - un infirmier sapeur-pompier - disposant d'un véhicule léger - un 4x4 - de soin médicalisé conduit par un sapeur-pompier et équipé d'un matériel de réanimation règlementaire.
Cet outil novateur est complété par un une expérimentation de télé-médecine constitué par l'incorporation d'un équipement spécifique permettant de transmettre en direct à la régulation médicale (Samu, centre 15), en particulier, les paramètres vitaux des victimes prises en charge jusqu'à l'acquisition complète à distance d'un électrocardiogramme.
Bref, avec cet équipement qui permettra un suivi en temps réel par la régulation médicale des patients secourus, le Sdis ajoute un maillon complémentaire dans la prise en charge de l'urgence.

Une initiative qui, présentée par le médecin-chef, du Service départemental d’incendie et de Secours de la Haute-Corse Stéphane Bergzoll, a obtenu, comme bien l'on pense, l'adhésion du maire de Cervioni, Marc-Antoine Nicolai, de la conseillère générale du canton Hélène Danti  et la bénédiction du colonel Charles Baldassari, directeur, et de Pierre Guidoni, président du Sdis de Haute-Corse.
En tout cas l'un après l'autre, ils se sont loués de la démarche et appelé de tous leurs vœux la pérennisation en Haute-Corse de cette expérience innovante au service du territoire, notamment les territoires ruraux moins couverts que les zones urbanisées ici la Costa Verde et la Casinca mais dont le Cap Corse, par exemple, pourrait tout aussi bien bénéficier.

"L'expérience, motivante pour le service de santé et de secours médical du Sdis 2B, répond aux réalités opérationnelles constatées  et aux objectifs de réponses alternatives possibles que recherche l'ARS pour garantir un accès aux soins de qualité pour tous" : c'est le message qu'a voulu faire passer le colonel Baldassari en rappelant l'ambition gouvernementale d'accès aux soins urgents en moins de 30 minutes ce qui peut être assuré, désormais, à partir de Cervioni.
Mais si l'expérience est aujourd'hui financée  par le Sdis sur ses fonds propres, il faudra, pour la pérenniser, que les partenaires d'hier soient encore là au terme de cette première expérimentation qui en l'espace de quelques jours a, déjà, fait preuve de son utilité à une douzaine de reprises.
En attendant, dans une région choisie à dessein,  16 infirmiers sapeurs-pompiers  et 3 médecins sapeurs-pompiers veillent 24 heures sur 24 sur la Costa Verde.
Et ce n'est pas un luxe en cette période…




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85409 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40854 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346