Corse Net Infos - Pure player corse

Manifestation du Collectif "A Droga Fora" le 1er Décembre à Aiacciu


le Mercredi 21 Novembre 2012 à 14:15 | Modifié le Jeudi 22 Novembre 2012 - 00:52


Dans une conférence de presse tenue ce Mardi à L'Università, le collectif d'associations "A Droga Fora" appelle à la mobilisation citoyenne le 1er Décembre prochain, à Aiacciu. Dans un communiqué, le collectif présidé par Denis Luciani réagit à la nouvelle "escalade dans la violence" qui touche la Corse, ainsi qu'aux venues des ministres Valls et Taubira. LecCollectif qui se bat depuis 2010 contre le fléau de la drogue en Corse dénonce "la passivité de l'Etat" et exprime sa déception devant la "non prise en compte de ses propositions auprès de la Commission de la Violence".


Syndicats, associations étudiantes et groupes de supporters seront, comme toujours, présents à cette manifestation, qui partira à 15 heures.
Syndicats, associations étudiantes et groupes de supporters seront, comme toujours, présents à cette manifestation, qui partira à 15 heures.
"Nous avons fait un certain nombre de propositions, explique Stevan Mondoloni du collectif "A Droga Fora" sur les ondes d'Alta Frequenza.
Nous sommes déçus de voir qu'elles n'ont pas été prises en compte dans le pré-rapport établi par la Commission contre la Violence. On aimerait plus d'explications. On avait demandé un état des lieux, et des statistiques sur le phénomène de la drogue pour pouvoir lutter contre ce fléau. Enfin, on a souhaité réagir à la venue des deux ministres, Manuel Valls et Christiane Taubira. On les appelle à se positionner plus clairement sur les mesures à mettre en place en ce qui concerne le trafic de stupéfiants. Ces mesures n'ont pas été évoquées par les deux ministres. Ils n'ont pas du tout évalué l'ampleur de la situation. On se tourne sur les Corses et sur le peuple pour régler la situation". (ITV de Michaël Andreani pour Alta Frequenza).



"La déliquescence sociale et culturelle" [...]

Dans un communiqué lu à la presse, le collectif, qui réunit bon nombre d'associations étudiantes, et autre militantes de la scène culturelle et sociale, exhorte la société civile à franchir le pas, et à répondre de la manière la plus symbolique à la situation actuelle. Les organisateurs du rassemblement, qui partira à 15 h de la Gare pour se rendre jusqu'à la préfecture, veulent une réaction physique de la société Corse, et appellent donc à manifester.
Le communiqué rappelle les demandes faites par le collectif aux élus de la Collectivité territoriale, à savoir une prise de position commune à l'Assemblée de Corse, et le vote d'une motion, une prise de position concernant la légalisation "des drogues douces", mais aussi une participation non financière de la CTC aux campagnes de sensibilisation contre la drogue. 
"Les élus de la commission "violences" n'ont visiblement pas bien pris conscience de l'importance du trafic de stupéfiants en Corse, les multiples conséquences pécuniaires pour les bandes criminelles organisée, les conflits pour la prise de contrôle de ce marché en Corse. Pour nous il s'agit d'un problème sociétal central, de par la dérive criminelle qu'il entraîne, ainsi que la déliquescence sociale et culturelle engendrée" dixit le communiqué.

Olivier Castel



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13946 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8553 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7494 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 29