Corse Net Infos - Pure player corse

Lyon battu 1-0 à Furiani : Le bel exploit du Sporting !


Rédigé par le Samedi 30 Janvier 2016 à 18:57 | Modifié le Dimanche 31 Janvier 2016 - 18:34


On le disait moribond. Mort. Au bord du précipice. Mais le Sporting reste le Sporting capable de toutes les performances y compris celle de vaincre un Olympique Lyonnais qui n'est plus au sommet de son art mais qui n'en constitue pas moins une des plus grosses écuries du championnat. Le choc psychologique a opéré. Et Ciccolini a effectué un retour gagnant à Furiani. Bravo


L'ambiance
La soirée, fraiche, a débuté par un hommage remarqué et appuyé de Bastia 1905 à Ghislain Printant. "Avete purtatu u populi corsu in Pariggi, vi ringraziemu coach Printant" pouvait-on lire sur une banderole déployée en tribune Petrignani pendant que des applaudissements s'élevaient des quatre coins de Furiani rythmés par des "Ghislain Printant" scandés sur l'air des lampions. Le public et Furiani lui devait bien ça...


Le match 
A la manière dont Lyon l'a entamé on s'est vite demandé comment le Sporting allait bien pouvoir s'en sortir face à un tel adversaire dominateur qui avait décidé de faire du ballon du match sa seule propriété. Du "rouge" on en a vu de partout. Surtout dans le camp bastiais et dans la surface de réparation de Jean-Louis Leca. Mais si Lyon a été dominateur il a été loin d'être efficace. A ce jeu le Sporting, qui a longtemps fait le dos rond, a commencé à récupérer des ballons au milieu et à se rapprocher un peu plus de la cage de Lopes. 
On a, dès lors, vu un peu plus Kamano s'envoler sur la droite du terrain mais le premier à solliciter Lopes fut Danic sur ce coup-franc que le gardien Lyonnais captait sans la moindre difficulté.
Un peu plus tard ce fut encore Danic qui, de la gauche, centrait pour la tête de Brandao qui ne pouvait qu'effleurer ce ballon puis toujours Danic qui centrait parfaitement en retrait pour Kamano dont la reprise trop molle terminait dans les bras de Lopes.
Dans le camp opposé on ne restait évidemment pas inactif mais les Lyonnais qui prenaient régulièrement le pas sur la défense batiaise ne parvenaient pas à se montrer déterminants comme sur cette tentative de Valbuena qui, dans un angle impossible, essayait, mais en vain, d'abuser la vigilance de Leca.
A la pause Lyon menait très nettement aux points c'est vrai, mais le Sporting avait fait la preuve qu'il avait les moyens de lui décocher l'uppercut susceptible de l'envoyer au tapis !

Cela n'empêchait pas Bastia 1905 d'affirmer, par banderole interposée : "Aucun projet, aucune ambition. Le club mérite mieux que l'avenir que vous lui promettez !".
Sur le terrain le Sporting à l'image de Ngando n'en avait que faire. Il s'en allait tête baissée vers le camp adverse qui répliquait un peu plus tard sur une double tentative renvoyée par Squillaci.
Le Sorting de Ciccolini donnait alors l'impression de fléchir mais un sursaut rageur de Ngando prouvait le contraire et Brandao reprenait fort à propos ce service de  ce même Ngando qui envoyait Lyon par le fond. Le cœur bastiais venait de parler !
Lyon eut heu, dès lors se multiplier et solliciter Leca mais comme le Sporting le gardien bastiais  ne cédait rien même pas sur cette tentative à bout portant de Lacazette.
A partir de là plus rien ne pouvait arriver au Sporting.
 
 
Le Sporting
Ses moyens,  on le savait, seraient limités. Mais le cœur, celui que veut insuffler Ciccolini à ses joueurs devait être là.  Mais face à cet adversaire lyonnais qui n'a plus rien d'un ogre, ces moyens n'ont pas été aussi limités que les observateurs s'accordaient par avance à souligner.  On ne veut pas vous dire par là que le football du Sporting de ce samedi soir a atteint un niveau de qualité jamais égalé mais même s'il n'a jamais rien mis de décisif à son actif le Sporting a essayé de faire preuve d'imagination, tenté ce qui pouvait l'être, rebondi tant qu'il a pu vers le camp de l'adversaire au point de le faire douter. Puis de lui infliger le KO que l'on sait-delà de l'heure jeu. 
Un scénario que l'on aurait eu du mal à imaginer en début de soirée.
 

L'adversaire
L'Olympique Lyonnais n'est vraiment plus ce qu'il était. Les "Gônes" d'hier dominateurs durant toute la première période, ont été durant 90 minutes dans l'incapacité d'inquiéter véritablement ce Sporting qui, on dira ce que l'on voudra, a faire preuve de belles qualités d'abnégation et de solidarité pour obtenir finalement ce résultat que l'on avait du mal à imaginer au coup d'envoi. 

Le bilan 
Trois points oui, mais trois points qui valent de l'or et qui propulsent le Sporting à distance respectable du bas du tableau. François Ciccolini ne pouvait rêver de meilleur retour à la tête du Sporting. 

ait le c

A Furiani, SCB :1 Lyon : 0 (0-0)
But pour le Sporting Brandao (69e)
Arbitre : M. Millot
Avertissements : Kamano (27e), Danic (68e) au SCB, Tolisso (31e), UM Titi (88e) à Lyon
Exclusion : Cioni (88e)
Spectateurs : 10 908

SCB
Leca, Cioni, Peybernes, Squillaci, Pallieri, Mostefa, Coulibaly, Ngando puis S. Diallo (74e), Danic puis Keita (89e), Kamano puis Maboulou (66e), Brandao ( Hansen, I. Diallo, Benhaïm, Raspentino) 

Entraîneur : François Ciccolini

 

Entraîneur : François Ciccolini

Lyon
Lopes, Yanga-Mbiwa, Jallet, Morel, Umiti, Tolisso, Ghezzal, Ferri, Lacazette, Valbuena puis Kalulu (74e) (Gorgelin, Bedimo, Rafaël, Grenier, Darder, Cornet)
Enraîneur : Bruno Genesio





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Poste de L'Ile-Rousse : Un protocole de sortie de crise proposé aux grévistes https://t.co/VDlZ2GxdUU https://t.co/qqTxrB5ksC
Mercredi 18 Octobre - 21:59
Corse Net Infos : Octobre Rose : Des étudiants du Lycée Nicoli de Bastia se mobilisent https://t.co/53xMGh0D9m https://t.co/SP2Rcm2Z0w
Mercredi 18 Octobre - 19:56
Corse Net Infos : Pollution dans les ports : La Corse pourrait devenir un territoire d’expérimentation https://t.co/FJXi8EOvLn https://t.co/rzWu5yuRog
Mercredi 18 Octobre - 19:36
Corse Net Infos : Sartene et Olmeto classées communes touristiques https://t.co/PBywSl6NMa https://t.co/mRtblxYLCS
Mercredi 18 Octobre - 19:31


Newsletter






Galerie
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile
comunauté
Mairie de Propriano
Arte Mare
Arte Mare
IMG_3483
IMG_3482
IMG_2896
IMG_2895
Finosello
Finosello