Corse Net Infos - Pure player corse

Les travaux sur la piste et sur la bretelle d'accès ont débuté à l'aéroport Calvi-Balagne


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 9 Février 2016 à 18:19 | Modifié le Mardi 9 Février 2016 - 19:47


Les engins de l'entreprise Beveraggi sont à pied d'œuvre sur le tarmac de l'aéroport Calvi-Balagne où des travaux d'élargissement de la piste et de mise aux normes de la bretelles d'accès. Effectués de nuit, ces travaux sont destinés à améliorer l'offre en sécurisant les vols


Les travaux sur la piste et sur la bretelle d'accès ont débuté à l'aéroport Calvi-Balagne

C'est avec un peu de retard sur le calendrier prévisionnel qu'ont débuté les travaux d'élargissement de la piste et de mise aux normes de la bretelle d'accès centrale à l'aéroport de Calvi-Balagne. Un retard dû essentiellement à de petits détails et aussi à des problèmes de badges permettant aux ouvriers de pénétrer sur l'enceinte aéroportuaire.
D'un montant de 1,8 Million d'euros, ces travaux sont financés à hauteur de 70% par la Collectivités Territoriale de Corse et à hauteur de 30% par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Corse.


Rappelons qu'en application des dispositions du Code de l’Aviation Civile et des textes réglementaires y afférent, la certification de sécurité aéroportuaire est une obligation pour tout exploitant d’un aéroport accueillant du trafic international. Il est délivré lorsque l’exploitant a démontré qu’il a pris toutes les dispositions de nature à assurer en toute sécurité l’aménagement, le fonctionnement et l’usage des équipements, biens et services aéroportuaires nécessaires à la circulation des aéronefs.
L’aéroport de Calvi-Sainte Catherine accueillant du trafic international est soumis à l’obtention d'un certificat de sécurité aéroportuaire. La délivrance du certificat correspondant est précédée d’un audit mené par  la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). Lors du dernier audit réalisé, la DGAC a formulé diverses observations et relevé des non conformités avec la réglementation en vigueur. 


L’ensemble des actions correctives relevant du concessionnaire, la CCIT, ont été engagées.
Une action corrective relève de la maîtrise d’ouvrage de la CTC et concerne l’élargissement de la piste, pour laquelle, on l'a dit, des  études de maîtrise d’oeuvre ont également été engagées mais aussi de la bretelle d'accès qui conduit des parkings avion à la piste.
Par ailleurs, toujours pour répondre aux normes en vigueur, le système de balisage lumineux est lui aussi repensé.


Largeur de la piste portée de 40 à 45 mètres
Référencée en catégorie 4D (code de référence OACI) la largeur minimale de la piste de l'aéroport Calvi-Balagne doit  donc être de 45 mètres.
Hors, d'une longueur totale de 2 130 mètres, la largeur de la piste est actuellement de 45 mètres sur un linéaire 615 mètres et de 40 mètres sur un linéaire de 1 515 mètres.
Il est donc imposé pour la partie de piste dont la largeur est de 40 mètres, un élargissement de 5 mètres.
De même, la largeur de la bretelle centrale doit être portée de 20 mètres à 23 mètres, et les rayons des congés de raccordement à 30 mètres minimum.
Ces principaux travaux envisagés, à réaliser sous maîtrise d’ouvrage nous l'avons dit  de la CTC, sont  donc les suivants :
• Elargissement de 5 mètres de la piste sur 1515 mètres environ,
• Elargissement de 3 mètres de la bretelle centrale,
• Elargissement à 30 mètres des rayons des congés de raccordement entre la piste
et la bretelle, et entre l’aire de stationnement et la bretelle,
• Dépose du balisage lumineux, et repose sur de nouveaux massifs supports,
• Traitement de l’interface avec le réseau d’assainissement.
Le montant des travaux TTC devraient avoisiner les 1,8M€.


"Ces travaux étaient indispensables au bon fonctionnement de l'aéroport de Calvi-Balagne et à son avenir. Désormais, nous n'allons plus être sous la contrainte comme de dérogations comme ça pu être le cas. Les compagnies aériennes susceptibles de se développer sur notre plateforme devraient s'engager plus  volontiers. Les dérogations écartées faciliteront à n'en pas douter les négociations.
Améliorer l'offre en sécurisant les vols  était notre priorité. C'est incontestablement un grand pas que nous sommes en train de franchir"
se réjouit Jean-Toussaint Guglielmacci, vice-président de la CCIT et président de la délégation Balagne.


On l'a dit, ces travaux qui devraient durer 3 mois, ne gêneront en rien le trafic de l'aéroport puisqu'ils se déroulent de nuit, dès la fermeture de la piste, à l'arrivée du dernier vol en provenance de Marseille.
Les accès des engins et camions se font par le portail qui jouxte la tour de contrôle et ce sous la surveillance de vigiles.


 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85494 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40928 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348