Corse Net Infos - Pure player corse

Les syndicats étudiants demandent le départ du procureur de la République de Bastia


Rédigé par le Mercredi 15 Février 2017 à 18:10 | Modifié le Mercredi 15 Février 2017 - 21:46


Conférence de presse commune des syndicats étudiants Ghjuventù Indipendentista et Cunsulta di a Ghjuventù Corsa mercredi matin devant le palais de Justice de Bastia, au terme d'un rassemblement de soutien "aux jeunes nationalistes raflés lundi matin"


"La dernière vague d'interpellations dénote d'une non-volonté d'apaisement de la part de l'État français à l'heure ou la Corse et sa jeunesse aspirent à l'établissement d'une paix durable. Force est de constater que l'État et ses représentants locaux ne partagent pas nos aspirations" a martelé Paul Salort, président de Ghjuventù Indipendentista.
"Le procureur Nicolas Bessone est au centre de la répression frappant actuellement la jeunesse corse. Ce-dernier, animé par son carriérisme, démontre chaque semaine sa volonté ferme et arrêtée de mettre à genoux la jeunesse de notre pays" a t-il ajouté avant de demander solennellement le départ immédiat du procureur de la République. 'La stratégie de la tension dont il est l'instigateur n'a que trop duré."

Dans le même temps les syndicats étudiants ont invité "lycéens et étudiants à bloquer l'accès à leurs établissements dès demain. La jeunesse corse doit se dresser face à cette énième provocation" et demandé "la libération immédiate de toutes les personnes retenues depuis lundi."


Soutien d'Inseme per Bastia

Dans un communiqué "Inseme per Bastia s'associe à Femu a Corsica et apporte son soutien à la dizaine de jeunes interpellés ainsi qu'à leurs familles.
Inseme per Bastia dénonce et s'interroge sur les méthodes répressives à répétition, une nouvelle fois à la veille du procès de l'affaire Reims-Bastia, quand tout un peuple souhaite et montre la voie de l'apaisement.
Inseme per Bastia apporte également son soutien aux jeunes de l'affaire de Reims qui comparaîtront demain et demande à ce que vérité et justice soient faites enfin.
La jeunesse, en Corse ailleurs, n'a pas vocation à être jugée avec des coups de matraques... 
Dumandemu ghjustizia, vérità è pace.
Inseme si p
ò"




Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Février 2017 - 15:19 Bastia : Bientôt les trois coups de E Teatrale

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 86771 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 43526 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 381