Corse Net Infos - Pure player corse

Les plants de Propriano ont été achetés et plantés en 2010 !


Rédigé par le Jeudi 23 Juillet 2015 à 21:21 | Modifié le Vendredi 24 Juillet 2015 - 00:04


Dans un communiqué la préfecture de Corse-du-Sid souligne que "Dès confirmation mercredi après-midi de l’identification d’un cas positif de Xylella fastidiosa sur des plantsde polygale à feuille de myrte (Polygala myrtifolia) dans une zone commerciale de la commune de Propriano, les premières mesures du plan d'urgence ont été immédiatement mises en œuvre à la demande du préfet de Corse-du-Sud "


Désinsectisation de la zone ; arrachage et destruction des plantes concernées ;  lancement d’une enquête épidémiologique destinée notamment à déterminer l’origine des plants et leur date de plantation ont été ainsi opérés.
Des premiers résultats de cette enquête, il apparaît que les plants de polygale à feuille de myrte ont été achetés et plantés en 2010. 
Ces opérations, décidées dès connaissance de la présence de la bactérie, se sont terminées jeudi matin. 

 

De nouvelles opérations sont programmées sur site jeudi soir et vendredi matin, conformément au plan d’urgence arrêté, qui touchent un rayon de 100 mètres autour du lieu de la découverte de la bactérie
Jeudir, à partir de 20h30, une opération de désinsectisation élargie, menée par le Conseil départemental de la Corse-du-Sud, a été effectué sur ce périmètre. Le produit employé (deltaméthrine) n’a pas d’effet particulier aux doses utilisées, ni pour les personnes ni pour les animaux. Le temps de dispersion dans l’air est de quelques minutes seulement. 


Dès vendredi, il sera procédé à l’abattage et à la destruction de l’ensemble des végétaux se trouvant dans ce même périmètre grâce aux moyens des forestiers-sapeurs du Conseil départemental de la Corse-du-Sud. Les végétaux présentant des signes suspects, ainsi que les espèces potentiellement hôtes de la bactérie, seront traités en premier lors de cette opération amenée à durer plusieurs jours. 

 

Par ailleurs, le Conseil régional d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale (CROPSAV) s’est réuni pour échanger avec l’ensemble des représentants des filières sur la situation, et faire le bilan des actions relatives à la lutte contre Xylella Fastidiosa menées à l’initiative de l’Etat. 
Depuis le 1er janvier 2015, de nombreux contrôles ont été effectués, qui ont permis de détecter cette semaine les végétaux contaminés : 
- 362 inspections dans les ports (bateaux, professionnels, véhicules de particuliers) 
- 73 visites en pépinières ou revendeurs 
- Plus de 600 contrôles sanitaires sur de nombreux végétaux, en particulier aux abords des ports, ont été ainsi recensés. 
- 124 prélèvements ont également été effectués par la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) à des fins d’analyses.
Tous, à l’exception de celui réalisé dernièrement sur Propriano, se sont révélés négatifs. 

Ces contrôles ont aussi donné lieu à des actions sur des végétaux jugés suspects, ou introduits en infraction avec l’arrêté préfectoral d’interdiction d’introduction, qui demeure naturellement en vigueur : quatre refoulements et 27 saisies-destructions, tant auprès de particuliers que de 
professionnels ont été relevés depuis mai 2015. 

 

Le détail de cette action est disponible sur le site internet de l’Etat dans le département (www.corse-du-sud.gouv.fr). 
Enfin, tout particulier ou professionnel peut contacter le numéro vert mis en place à ce sujet, joignable du lundi au jeudi de 8h30 à 17h30, et le le vendredi de 8h30 à 16h30 :0800 873 699 
Les services de l’Etat, en lien avec les collectivités engagées dans le plan d’urgence, sont pleinement mobilisés pour détecter, éradiquer et prévenir la propagation de la bactérie Xylella Fastidiosa en Corse.


Les réactions

Chambre d'agriculture de la Haute-Corse
"Depuis ce 22 juillet la présence de la bactérie Xyllela fastidiosa a été identifiée dans l’ile, ce jeudi matin 23 juillet le Préfet de Région a activé un plan d’urgence prévoyant, dans les zones contaminées, des mesures d’abattage des végétaux contaminés et suspects, l’interdiction de plantations de plantes hôtes, le contrôle de la circulation des véhicules et des personnes, et, dans les zones tampons, des dispositions de surveillance. Pour que ce plan d’urgence soit en mesure de remplir sa fonction.

La Chambre d’agriculture demande un renforcement immédiat des moyens de prospections et d’analyses mis à la disposition de la Fredon pour assurer la mission  de surveillance du territoire et répondre aux demandes de la profession.
L’éradication immédiate du foyer est la seule solution pour l’agriculture Corse.
Le 30 juillet prochain une réunion est prévue avec les professionnels des filières agricoles pour envisager toutes les mesures indispensables à la sauvegarde de l’agriculture."


PNC
Le PNC a participé au rassemblement qui a eu lieu aujourd’hui devant la Préfecture d’Aiacciu, organisé à la suite de la découverte d’un plant de myrte infecté par la Xylella Fastidiosa dans la région de Propriano. 
Le PNC soutient activement le « Cullettivu Xylella Fastidosa » et ne cesse, depuis plusieurs mois, d’informer l’opinion et d’alerter les pouvoir publics du danger imminent de cette bactérie. Les élus du PNC se sont rendus dans la région des Pouilles en Italie, afin d’en apprendre davantage sur ce fléau, et le constat est sans appel, cette bactérie a non seulement ravagé la région, mais menace également tout le couvert végétal méditerranéen. 
Très préoccupé par ce constat, le PNC a organisé la venue sur notre île de José Bové, député européen, et d’Enzo Manni, oléiculteur dans le Salento et responsable du Collectif qui lutte contre la Xylella Fastidiosa dans les Pouilles, afin de participer au combat contre cette bactérie à une échelle européenne. Des Questions Orales et des Motions sur cette 
problématique ont également été déposées, au nom de Femu a Corsica, à l’Assemblée de Corse.  Face à ces actions entreprises par le PNC, la réponse de l’Etat demeure très 
insuffisante!
L’Etat devra donc assumer sa responsabilité face à ses carences récurrentes en matière de protection sanitaire de notre île.Désormais, la Xylella Fastidiosa est présente en Corse et les moyens de lutte contre cette bactérie ne peuvent plus relever de la simple prévention.
"

Femu a Corsica
Femu a Corsica s’est associé et a participé au rassemblement devant la Préfecture à Aiacciu, organisé à la suite de la découverte d’un plant de myrte infecté par la Xylella Fastidiosa à Propriano.
Femu a Corsica ne cesse d’alerter les pouvoirs publics, depuis des mois, de la gravité de la situation face à ce fléau qui a déjà ravagé la région des Pouilles en Italie. Notre action a débuté en aout 2014 et s’est organisée à travers une participation active au « Cullettivu Xylella Fastidiosa », des conférences de presse, de nombreux communiqués, des questions et orales et motions déposées par le groupe à l’Assemblée de Corse…sans obtenir de véritables réponses de l’Etat.
Malheureusement, ce qui devait arriver arriva…La Xylella Fastidiosa est maintenant présente sur notre ïle et les moyens mises en œuvre de ne peuvent désormais plus relever de la simple prévention.
Une délégation d’élus de Femu a Corsica, de Corsica Libera et de quelques agriculteurs, a été 
reçue par le préfet, Christophe Mirmand, cet après-midi en préfecture d’Aiacciu.

 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85253 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40783 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345