Corse Net Infos - Pure player corse

Les commerçants de L'Ile-Rousse opposés au projet de parkings payants à l'année


Rédigé par (Jean-Paul-Lottier) le Mardi 25 Octobre 2016 à 15:58 | Modifié le Mardi 25 Octobre 2016 - 19:09


L'association des commerçants et artisans de L'Ile-Rousse - Balagne a pris connaissance du souhait de la municipalité de rendre payants à l'année deux des parkings en centre-ville. Cette décision doit être prise lors du conseil municipal qui se tiendra ce mercredi 26 octobre à 18 heures


Les commerçants de L'Ile-Rousse opposés au projet de parkings payants à l'année

A la lecture de l'ordre du jour du conseil municipal qui se tiendra ce mercredi 26 octobre 2016 à 18 heures en l'hôtel de ville de l'Ile-Rousse, par la voix de son président Franco Farsetti, l'Association des Commerçants et Artisans de L'Ile-Rousse a souhaité réagir à la volonté de la Municipalité de rendre payants les Parkings Napoléon et La Poste à compter du 1er novembre 2016. Parkings qui jusque là étaient gratuits l'hiver à compter du 31 octobre: 

«  Le conseil Municipal de L'Ile-Rousse devra ce prononcer ce mercredi 26 octobre sur l'ouverture des parkings Napoléon et La Poste à compter du 1er novembre 02016 et à une modification des tarifs des parcs de stationnement ainsi que sur la création de deux postes d'agents contractuels de droit privé à temps complet à durée indéterminée pour 35 heures hebdomadaires afin d'assurer le fonctionnement des parcs de stationnement de la régie à autonomie financière ainsi qu'à la décision de modification N°1 du budget des parcs de stationnement.
 
L'association des commerçants et artisans de L'Ile-Rousse – Balagne (ACAIR) s'insurge de cette volonté de la Municipalité de rendre les parkings de la ville payants à l'année.  
Elle rappelle à Monsieur le Maire que lors de la dernière convocation du Service Public Industriel et Commercial (SPIC) du 19 octobre dernier, ou ces questions étaient à l'ordre du jour, le quorum n'étant pas atteint, cette réunion ne pouvait légalement se tenir. Monsieur le Maire qui présidait cette réunion a fait le choix pour le moins surprenant de passer outre et de délibérer. Sur les trois personnes habilitées à voter ce jour là, une s'est prononcée contre.  Aujourd'hui, malgré tout, la question revient au conseil municipal et nul doute que cette décision sera entérinée.  


De son côté, l'ACAIR se réserve le droit d'introduire un recours en nullité de cette réunion du SPIC et mettra tout en œuvre pour s'opposer à ce que les parkings de la ville deviennent payants à l'année et qu'une fois encore ce soit les contribuables mais aussi les commerçants qui soient pénalisés.  i>Il existe des solutions pour ne pas rendre ces parkings payants mais pour ça, il faut se mettre autour d'une table et revoir dans son ensemble la gestion des trois parkings de la ville, en commençant par un rééquilibrage des tarifs et en cherchant ensemble des solutions de recettes différentes comme par exemple une participation déductible des impôts des associations et entreprises ou encore de publicités sur les tickets de parking.  
Nous invitons l'ensemble des commerçants et artisans mais aussi la population à se rendre ce mercredi 26 octobre à 18 heures à la Marie pour faire connaître son mécontentement et s'opposer à ce projet mis en place sans la moindre concertation et au mépris de tous ».  





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85560 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40960 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348