Corse Net Infos - Pure player corse

Les Corses fusillés pour l'exemple en 14-18 : On en reparle à Figari


Rédigé par Pierre BERETTI le Vendredi 11 Novembre 2016 à 23:24 | Modifié le Samedi 12 Novembre 2016 - 00:16


Cette conférence est organisée par l'Association l'Arbitru, au lendemain du 11 novembre et alors que la réhabilitation collective des Fusillés de 14-18 a encore une fois été refusée en 2016 par les instances de la République. Elle se déroulera à la mairie de Figari, ce samedi 12 novembre à 17h30. Le débat sera animé par Jackie Poggioli, réalisatrice à Via Stella et auteure d'un documentaire sur le sujet, dont un extrait sera diffusé.


Les Corses fusillés pour l'exemple en 14-18 : On en reparle à Figari
Les Corses fusillés pour l'exemple en 14-18 ?
En 14-18, 2 400 soldats français ont été condamnés à mort, et près de 700 "fusillés pour l'exemple", à la suite de procès expéditifs. Ni criminels de droit commun ni coupables de trahison, ils ont été jugés pour insubordination, mutilation volontaire, abandon de poste devant l'ennemi, désertion ou mutinerie : des chefs d'inculpation établis par les Conseils de guerre de façon très sommaire, au vu des dossiers aujourd'hui accessibles.


Jackie Poggioli, réalisatrice à ViaStella, a exhumé en 2011 les dossiers des Poilus insulaires victimes de cette justice d'exception, et les a présentés dans un film  poignant, Fucilati in prima linia. Ce sont les découvertes faites par la journaliste qui ont servi de base officielle à une Motion de l'Assemblée de Corse, présentée par Dominique Bucchini en juillet 2011 et réclamant la réhabilitation collective de ces soldats. Votée à l'unanimité, cette motion n'a eu aucune suite, contrairement à la demande émanant des enfants d'une localité continentale, commune d'origine du fusillé Jean-Julien Chapeland, qui a abouti en novembre 2012 à une cérémonie officielle à sa mémoire, sous l'égide du ministère des Anciens Combattants.


Parmi les Corses fusillés, il y avait pourtant des engagés volontaires et des soldats de carrière aux états de service irréprochables, dont les dossiers étaient particulièrement "exemplaires " pour justifier une réhabilitation, au moins partielle, de nos compatriotes passés par les armes... Au cours de sa conférence, Jackie Poggioli évoquera leurs cas, et ceux de leurs frères d'armes insulaires fusillés. Elle livrera à leur sujet des éléments d'information inédits. Elle fera la lumière sur une Archive concernant des soldats du 173e, victimes selon un témoin continental d'une exécution collective et extra-judiciaire. La réalisatrice présentera un extrait de son documentaire, qui avait été l'un des films choisis pour illustrer la mémorable Exposition sur les Fusillés, organisée en 2014 à la mairie de Paris sous l'égide du Général André Bach.


Pour coller aux demandes du public de Figari, Jackie Poggioli reviendra plus précisément sur les Poilus condamnés à mort originaires de l'Extrême-Sud de l'île. Elle mettra également en exergue la façon dont la Corse pose depuis plusieurs années de façon inédite, par rapport à l'Hexagone, le débat sur les Fusillés et sur la mémoire de ces soldats.

Une conférence particulièrement d'actualité, organisée par l'Association l'Arbitru, aux lendemains du 11 novembre et alors que la réhabilitation collective des Fusillés de 14-18 a encore une fois été refusée en 2016 par les instances de la République, bien qu'elle ait été promulguée depuis des années par plusieurs pays alliés de la France lors de ce conflit.
   




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85459 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40907 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 347