Corse Net Infos - Pure player corse

Le prix Andria Fazi remis à 4 jeunes lycéens par Paul Giacobbi


le Vendredi 30 Novembre 2012 à 14:52 | Modifié le Samedi 1 Décembre 2012 - 01:30


Les quatre meilleurs candidats à l’épreuve écrite de langue corse au baccalauréat et celle d’Histoire/Géographie en langue corse au brevet des collèges ont été récompensés hier par le prix Andria Fazi 2012. Ce dernier a été remis aux 4 jeunes élèves distingués par le président du conseil exécutif Paul Giacobbi dans le salon de l’hôtel de la CTC.


Le président Paul Giacobbi a remis le prix Andria Fazi 2012 aux 4 jeunes lauréats (à l'image ici de Lisandra Lorenzini) lors d'une réception organisée jeudi soir dans les salons de la CTC. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
Le président Paul Giacobbi a remis le prix Andria Fazi 2012 aux 4 jeunes lauréats (à l'image ici de Lisandra Lorenzini) lors d'une réception organisée jeudi soir dans les salons de la CTC. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
Un sentiment d’honneur, de fierté et surtout d’effort intellectuel récompensé! Ce sont les termes qui revenaient hier, majoritairement, pour les 4 jeunes et brillants élèves récompensés par le prix Andria Fazi session 2012. Cette distinction honorifique qui récompense les candidats ayant obtenu la meilleure note aux épreuve écrites  "in lingua nustrale" au Baccalauréat (sections Littéraires et Scientifiques) mais aussi à celle d’Histoire/Géographie au Brevet des Collèges, a été remise jeudi soir aux 4 lauréats par le Président du Conseil Exécutif Paul Giacobbi dans le salon de l’hôtel de la Collectivité territoriale de Corse.

Lisandra, Ghjiseppu, Maxime et Lionel in forza !
Et pour cette session 2012 du prix Andria Fazi, ce sont 2 jeunes lycéens ajacciens, Maxime Paoli (lycée privé Saint Paul) pour la section scientifique, Lionel Luciani (lycée Laetitia Bonaparte) pour la section Littéraire ainsi qu’un lycéen bastiais Ghjiseppu Verdi (lycée Giocante de Casabianca) pour la section Science et Technologie de la Gestion (STG). La gent féminine bastiaise n’était pas en reste puisque c’est Lisandra Lorenzini, originaire de Calvi et désormais lycéenne à Giocante de Casabianca, qui a remporté le prix pour l’épreuve écrite d’Histoire/Géographie au Brevet des Collèges.

Préserver un aspect essentiel de l’identité corse
Accompagnés de leurs parents et professeurs, les 4 jeunes lauréats ont assisté attentivement au discours du président du Conseil exécutif Paul Giacobbi qui les a personnellement félicités, rappelant l’importance de ce prix et de son symbole pour la sauvegarde et la pérennisation di a nostra lingua dans la société corse.
« Une langue, c’est un héritage, une richesse, c’est une opportunité d’échanges et aussi une responsabilité car il est du devoir de chacun de préserver cet aspect essentiel de notre identité » a ainsi débuté Paul Giacobbi avant de rappeler l’engagement de l’Assemblée de Corse dans la préservation de la langue corse et le soutien sans failles apporté pour le projet de co-officialité.
« Dans cet esprit, le projet de co-officialité porté par l’assemblée de Corse, se veut résolument moderne dans une Corse qui s’assume, riche de sa double culture (…) Nous affirmons notre volonté de mettre en œuvre une politique ambitieuse. Elle a donné lieu a des débats constructifs et nous sommes déterminés à inscrire la parité du corse et du français dans l’expression quotidienne ».






« Dans cet esprit, le projet de co-officialité porté par l’assemblée de Corse, se veut résolument moderne dans une Corse qui s’assume, riche de sa double culture » a assuré Paul Giacobbi. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
« Dans cet esprit, le projet de co-officialité porté par l’assemblée de Corse, se veut résolument moderne dans une Corse qui s’assume, riche de sa double culture » a assuré Paul Giacobbi. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
« Le problème majeur, c’est que la langue est menacée de disparition ! »
Rappelant ensuite les diverses polémiques juridiques autour du projet de co-officialité récemment, le président du Conseil exécutif n’a pas mâché ses mots. « On ne cesse de dire un peu partout que ce projet pose des problèmes, notamment juridiques. Le problème majeur, c’est surtout que cette langue est menacée de disparition ! » a-t-il justement affirmé, qualifiant le projet « d’important et d’actualité ». Avant de souligner que « ce prix s’inscrit parfaitement dans ce projet de développement à long terme, qui consiste à redonner toute la place que la langue corse mérite au cœur de notre société ».

Faire vivre le combat de la langue corse au quotidien
Puis le président Giacobbi a annoncé le nom 4 lauréats du prix Andria Fazi 2012, soulignant son « grand plaisir »  avant de remettre personnellement les récompenses a chacun des brillants jeunes élèves.            « Ces jeunes gens font vivre le combat de la langue corse au quotidien » a conclu Paul Giacobbi avant que tout le monde se retrouve autour d’un buffet pour clôturer la cérémonie.
 
Une distinction importante pour Lisandra, Maxime, Lionel et Ghjiseppu, qui récompense un travail assidu, pour faire di a nostra lingua, un symbole essentiel de la culture et de l’identité corse. Mais également un effort personnel remarquable qui les honore, et à travers eux notre jeunesse !
 
Yannis-Christophe GARCIA 
 

Lionel Luciani, 18 ans, se destine a devenir enseignant en langue corse. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
Lionel Luciani, 18 ans, se destine a devenir enseignant en langue corse. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
QUESTIONS AUX... LAUREATS

Lionel Luciani, 18 ans
 
- CNI : Que ressentez-vous ce soir à la remise de ce prix ?
- Lionel Luciani : Je suis fier et très heureux de recevoir cette récompense ce soir, qui est la récompense d’un travail fourni tout au long de l’année. Je tiens à préciser que cette récompense n’aurait pu être possible sans le soutien permanent de mon professeur de corse, M. Chiapinni.
 
- CNI : Quelle importance revêt pour vous la langue corse ?
- L.L : Elle est très importante ! Quoiqu’on dise, la langue corse perdure et elle a de l’avenir. C’est une langue citoyenne, sociale. Dans la rue, j’entends bien souvent que l’on parle corse et je la parle aussi avec mes amis. D’ailleurs, je veux devenir plus tard enseignant en langue corse car c’est un métier d’avenir !

Lisandra Lorenzini, 15 ans
 
- CNI : Vous êtes la benjamine des lauréats, comment vivez-vous cette récompense ?
- Lisandra Lorenzini : Je suis très heureuse d’avoir obtenu ce prix. Mais aussi un peu surprise, car avant, je ne savais pas trop ce que c’était ! (sourire)
 
- CNI : Quel rapport avez-vous avec la langue corse et comment avez-vous eu l’idée de l’étudier en profondeur ?
- L.L : En fait, je baigne dans la langue corse depuis que je suis toute petite! Mes parents m’ont toujours parlé en corse et de fait, j’ai été inscrite dans les classes bilingues durant ma scolarité. C’est comme cela que je suis arrivé là aujourd’hui.
 
Propos recueillis par : Yannis-Christophe GARCIA
 


Ghjiseppu Verdi a été récompensé pour ses résultats en langue corse dans la section STG. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
Ghjiseppu Verdi a été récompensé pour ses résultats en langue corse dans la section STG. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)

Maxime Paoli a vu ses efforts récompensés en langue corse pour la section scientifique. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
Maxime Paoli a vu ses efforts récompensés en langue corse pour la section scientifique. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)

Les parents, amis et professeurs des jeunes lauréats étaient présents pour saluer leur performance et les accompagner. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)
Les parents, amis et professeurs des jeunes lauréats étaient présents pour saluer leur performance et les accompagner. (Photo: Yannis-Christophe Garcia)




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:23 Ajaccio : Un semi-remorque se couche au rond-point !

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85416 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40863 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346