Corse Net Infos - Pure player corse

Le centre d'hébergement d'urgence d'Ajaccio a ouvert ses portes


Rédigé par Vanina Bruna le Jeudi 5 Décembre 2013 à 22:05 | Modifié le Vendredi 6 Décembre 2013 - 00:15


Le centre d'hébergement d'urgence (CHU) a ouvert ses portes ce Jeudi à l'Alba, a Campo di Fiori, derrière le stade Ange Casanova. Pour la circonstance, le président national de la Croix-Rouge française, entouré du préfet de région, Christophe Mirmand, du docteur Simon Renucci, maire d'Ajaccio et des divers représentants des collectivités locales et départementales avait effectué le déplacement jusqu'à Ajaccio.


Le centre d'hébergement d'urgence d'Ajaccio a ouvert ses portes
Depuis 2004, un abri de nuit temporaire était ouvert chaque année, pendant la période hivernale,  du 1er décembre au 31 mars. Les SDF étaient donc pris en charge en période de grand froid, et sommés de retrouver l'extérieur aux dates fixées. Après avoir été géré deux ans par le CCAS de la ville d'Ajaccio, l'abri de nuit était finalement placé sous la responsabilité de la coordination inter-associative de lutte contre l'exclusion. De nombreuses associations se sont alors impliquées dans la démarche: la FALEP 2A, Ava Basta, la Fraternité du Partage, la Croix Rouge, le Secours Catholique, les Restos du coeur, et le Secours Populaire. 
En 2010 le préfet a décidé de réunir les collectivités locales, les associations, les bailleurs sociaux et les services de l'Etat afin de concrétiser le projet de d'ouverture d'un centre d'hébergement d'urgence pérenne. En 2012 a donc débuté la construction d'une structure abritant trente place réservée aux SDF. Un appel à projet a été lancé et c'est la Croix Rouge qui a été retenu pour assurer la gestion de cet établissement ouvert depuis le 2 décembre.

Trente places d’hébergement d'urgence
Ce sont donc trente places d’hébergement d'urgence que propose ce lieu d'une surface de 586 m2 sur un étage. Avec la création d'espace individualisés, ce bâtiment permet de concilier le besoin de sécurité et la nécessité pour les usagers de se sentir chez eux. 30 chambres individuelles équipées de sanitaires, réservées aux hommes et femmes non accompagnés d'enfants, un espace salle à manger et détente, un coin cuisine et deux bureaux vitrés permettant la confidentialité des entretiens. Un chenil permettra bientôt d'y accueillir les chiens. Car c'est un centre à l'accueil inconditionnel qui a ouvert ses portes. 

Un toit, un repas, un espace de sociabilisation, en plus des besoins primaires : ce centre permettra de favoriser une prise en charge globale de la personne en difficulté en favorisant l'accès aux droits, mais encore en essayant de favoriser l'insertion sociale pour une prise en charge de la rue vers le logement. Ca n'est pas une solution durable mais un premier pas vers la resocialisation et l'accompagnement vers le logement. Le prix a payer pour les résidents, sera de 20% de leurs revenus. Le CHU c'est 5 places réservées aux admissions directes et 25 places réservées au 115 et au SIAO. 

Le plan d'urgence hivernal

Comme chaque année, le plan d'urgence hivernal a été mis en place en Corse-du-Sud, depuis le 1er novembre. Il courra jusqu'au 31 mars 2014. L objectif est de mobiliser les Services de l'Etat et tous les acteurs de la veille sociale pour mettre à l'abri les populations les plus vulnérables.
Un numéro  - le 115 - a été mis en place pour signaler toutes situations de détresse
La veille sociale permet l'organisation du premier accueil des personnes sans domicile en leur procurant une écoute, une aide matérielle de première nécessité et en les  orientant vers un hébergement. Le SIAO (service intégré d'accueil et d'orientation, permet quant à lui de coordonner les acteurs de la veille sociale et ceux de l'hébergement et du logement adapté.
Les équipes mobiles de la Maraude (assurée par la Croix Rouge) vont à la rencontre des SDF afin d'établir un contact avec eux et de leur proposer une aide materielle immédiate. 
La journée, des accueils de jour prennent le relais. C'est le cas de Stella Maris qui coordonne ses horaires à ceux de l'abri de nuit afin d assurer la continuité de la permanence. Mais aussi du Secours Catholique, de la Fraternité du Partage, de l'Hôpital Local de Bonifacio ou encore du Secours populaire. Quant à l'hébergement, les trente places inaugurées ce jour s'ajoutent aux places, déjà, existantes aux différents CHRS de Corse-du-Sud (Falep, Fraternité du Partage, etc)
La distribution des denrées alimentaires est assurée par Les Restos du coeur , la Fraternité du Partage, le Secours Populaire, Présence Bis et la Croix-Rouge.
bruna.corsenetinfos@gmail.com



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40767 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345