Corse Net Infos - Pure player corse

Le Sporting en échec face à Lorient (0-0)


Rédigé par le Samedi 5 Mars 2016 à 21:45 | Modifié le Samedi 5 Mars 2016 - 22:05


Le Sporting n'a pas réussi à poursuivre sur sa série victorieuse samedi soir à Furiani face au FC Lorient, récent tombeur du GFCA en Coupe de France. Les Bastiais qui ont eu maintes occasions de faire la différence se sont pourtant montrés trop maladroits pour espérer mieux faire que partager les points face aux Bretons.


Le Sporting en échec face à Lorient (0-0)
L'ambiance
Le soutien au Sporting n'est jamais aussi fort  que lorsqu'un membre de la famille "bleue" est touchée dans sa chair. Les incidents de l'après Reims-Bastia et ses prolongements maladroits, c'est évident, ont renforcé un peu plus ce sentiment d'appartenance à la même famille. Au-delà, ils ont contribué, aussi, à gommer le différend qui s'était installé entre supporters et dirigeants. Normal dès lors que les uns et les autres et les joueurs de François CIccolini, unis pour la même bonne cause, n'aient fait plus qu'"un" ce samedi soir pour permettre au Sporting d'essayer d'atteindre, avant toute chose et malgré le mauvais temps qui a retenu de nombreux spectateurs chez eux, l'objectif fixé en début de saison. L'exemple de Maxime Beux, gravement blessé à Reims, venu sur la pelouse remercier tous ceux l'ont soutenu dans son épreuve contribuant, sans doute, à souder encore un peu plus tout Furiani derrière ses couleurs...

Le match 
Celui du match aller était encore dans tous les esprits. On se souvient que le Sporting, qui avait fait le plus dur en ouvrant la marque dès la 4e minute à la faveur du second but de la saison de Floyd Ayité, avait finalement cédé en toute fin de match sur penalty fort discutable. Un résultat frustrant  pour les Bastiais de Ghislain Printant qui, chemin faisant, avaient perdu Jean-Louis Leca sur blessure...
Samedi soir les Bastiais ont mis un peu plus de temps pour entrer dans le match. Mais après deux corners et un premier tir, à côté, de Cahuzac, Kamano, en ouvrant devant lui pour Ayité, prouvait que le Sporting pouvait avoir les moyens de ses ambitions et remporter un quatrième succès consécutif après Lyon, Reims et Nice. Mais la jambe droite de Lecomte veillait et réduisait à néant cette première occasion bastiaise.
Ce fut Kamano encore qui, après avoir fait le plus dur, s'empêtrait dans la défense bretonne sans pour autant essayer de prendre sa chance devant le même Lecomte.
Des occasions donc mais point de gestes décisifs face à un adversaire qui tenait assez bien la route en développant un jeu relativement plaisant sans pour autant se montrer percutant à l'image de Majeed qui idéalement servi par le Goff se faisait subtiliser le ballon par Leca.
Dans le camp opposé Lecomte n'était pas en reste en détournant du bout de ses gants cette reprise à bout portant de Ayité qui, sur cette action et après Kamano, avait un ballon de but au bout de son pied gauche.
Et la seconde période reprit comme s'était achevée la première avec une nouvelle occasion pour Kamano qui, bien servi sur la droite par Brandao, permettait encore à Lecomte de détourner en corner...
Et c'est encore Lecomte qui écartait le danger devant Danic après un raté à bout portant de Brandao sollicité par un Ayité soudain plus présent sur le côté gauche.
Le Sporting continua à multiplier ainsi les occasions. Dans le même temps il faisait monter sa qualité de jeu comme sur cette frappe en pivot du gauche de Palmieri qui frappait le montant gauche de Lecomte ou bien encore quand Brandao s'enfonçait dans la surface bretonne où Gassama et Touré le bloquait de façon pas très orthodoxe mais l'arbitre restait impassible.
La tension montait alors en fin de match mais malgré la nervosité qui s'empara de tout le monde la marque n'avait pas évolué au coup de sifflet final.

Le Sporting
On s'attendait à découvrir un Sporting conquérant et, qui fort de ses trois succès consécutifs, aurait continué à enfoncer le clou pour assurer ce qui est essentiel pour lui, son maintien. Certes l'équipe de Ciccolini n'a pas manqué d'occasions pour le faire, mais à l'évidence et à l'image de tous les partenaires de Cahuzac, le Sporting avait laissé sa clairvoyance au vestiaire tout au long de la première période. Par instants on se serait cru revenu en arrière avec un ensemble non pas sans conviction, mais développant un jeu à l'emporte-pièce, sans inspiration, incapable de se trouver.. Difficile dans ces conditions de faire la décision.
Certes le Sporting fit un peu mieux après la pause et les occasions ne manquèrent pas à Ayité et consorts pour faire la différence, mais il était écrit quelque part qu'il n'y aurait pas de quatrième succès consécutif pour le Sporting.
Désormais, après ces deux points perdus, il faudra impérativement l'emporter mercredi face à Nantes.


L'adversaire 
Pas plus brillant que le Sporting le FC Lorient. Bien regroupé devant Lecomte, meilleur défenseur breton,  avec le seul Majeed en pointe, "Les Merlus" ont bien essayé, en première période surtout de bien rebondir mais rien de vraiment décisif non plus du côté des récents vainqueurs du GFCA dont la seule bonne qualité a été de rester bien organisés. C'est ce qui lui a valu, à l'appui de quelques bons mouvements quand même, de ne pas repartir bredouille de Furiani.

Le bilan
Ceux qui escomptaient voir le Sporting entamer samedi soir le Sporting aligner le premier de ses trois succès à la faveur de trois matches consécutifs à domicilie sont restés sur leur faim. Le Sporting n'a pas réussi à se défaire de l'emprise adverse pour, en fin de compte, se retirer de Furiani avec le seul point du partage des points.
Qui a dit qu'en football il n'y avait jamais rien d'acquis ?

La fiche technique

A Furiani, SC Bastia : 0 FC Lorient : 0
10  586 spectateurs
Arbitre : M. Miguelgorry
Avertissements : Mostefa (36e), Cahuzac (88e) au Sporting; Bellugou (45e), Abdullah (65e) au FC Lorient :

SC Bastia
Leca, Djiku,Peybernes, Squillaci, Palmieri, Cahuzac, Mostefa, Danic, Kamano puis Diallo(77e), Ayité, Brandao (Vincensini, Modesto, Marange, Fofana, Ngando, Coulibaly)

FC Lorient
Lecomte, Gassama, Touré, Musavu-KIng, Le Goff, Bellugou,Ndong, Abdullah, Majeed, Cabot puis Barthelmé (60e), Philipoteaux puis Gueirrero (79e) (Chaigneau, Rose, Mulumba, Jeannot)

 





Dans la même rubrique :
< >

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : ACA-GFCA : Histoire d’une rivalité https://t.co/X59faIgXFi https://t.co/2Y2AcnUX8a
Lundi 23 Octobre - 00:54
Corse Net Infos : Les premiers plants d'oliviers nustrali plantés par les enfants de l'Accueil de Loisirs de Nebbiu-Conca d'Oru https://t.co/3qLL4LHZwu
Dimanche 22 Octobre - 23:40
Corse Net Infos : Luna park Ajaccio: venez découvrir le Roller Bowl https://t.co/IVi0XWnbM0 https://t.co/rRy3Ur983q
Dimanche 22 Octobre - 23:30
Corse Net Infos : Le feu de Balagne toujours très actif sur le secteur de Novella https://t.co/T5Za3fSsHS https://t.co/EaI0TGxG6X
Dimanche 22 Octobre - 23:25


Newsletter






Galerie
Légionnaire
Légionnaire
Feu Balagne
Feu Balagne
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Arcodeca-Lycée Jean Nicoli
Fête de la Science à Lisula
Fête de la Science à Lisula
CRAB XV
CRAB XV
Corsican Circuit
Corsican Circuit
Lumio
Lumio
Lumio
Lumio