Corse Net Infos - Pure player corse

Le Palais Fesch s'enrichit de tableaux, dessins et photographies liés aux deux Empires


Rédigé par le Lundi 21 Novembre 2016 à 19:12 | Modifié le Lundi 21 Novembre 2016 - 19:17


Le Palais Fesch-musée des Beaux-Arts a enrichi considérablement ses collections napoléoniennes en 2016. Une grande partie de ces acquisitions est destinée à compléter le département photographique, en cours de constitution depuis 2013, dans lequel Napoléon III et la famille impériale occupent une place prépondérante. Plus de 250 photographies seront exposées, représentant Napoléon III, la famille impériale et son entourage, ainsi que des tableaux et dessins acquis notamment à l’occasion de la vente exceptionnelle de la collection de Christopher Forbes. De nouvelles acquisitions dans la lignée de la politique d’enrichissement des collections napoléoniennes, en particulier du Second Empire. Une exposition à voir jusqu’au 10 décembre 2016.


La photographie se démocratise sous le Second Empire. Napoléon III était conscient de l'utilité politique de ce type d'images dont le petit format pouvait être largement diffusé, surtout à partir de 1856, date de la naissance du Prince impérial.
Le département des arts graphiques s'est doté de belles épreuves photographiques dues à l'atelier Ad. Braun & Cie qui avait les faveurs de la famille impériale et attirait les célébrités de l'époque.
Les tirages acquis mettent en scène le Prince impérial enfant, notamment l'enfant sur son poney tenu par un écuyer en présence de Napoléon III. Une photo représentant la cour impériale à Fontainebleau donne une impression joyeuse et décontractée : au premier plan, l'Empereur et le petit prince à bord d'une barque. D'autres images rares et touchantes illustrent l'histoire de la famille impériale après la chute de l’Empire, en particulier l'impératrice Eugénie vieillissante, en compagnie d’un jeune archiduc d’Autriche dans la villa Cyrnos au Cap Martin,  ainsi que le portrait du Prince impérial à Natal, daté du 4 avril 1879, dernière épreuve avant son assassinat par les Zoulous le 1er juin suivant.

Collection Forbes : l'État a préempté au profit d'Ajaccio
Événement marquant ces acquisitions en 2016 : l'État a exercé son droit de préemption au profit de la Ville d'Ajaccio sur 13 lots lors de la vente de la collection de Christopher Forbes à Fontainebleau, en mars 2016. Opération soutenue par Le Fonds Régional d'Acquisition pour les musées (FRAM).
Parmi les œuvres de ce collectionneur fasciné par Napoléon III, le Palais Fesch a obtenu cinq tableaux : Bonaparte en uniforme d’officier de volontaires peint par Claude-Marie Dubufe en 1844 ; un Portrait de Louis Napoléon Bonaparte en officier d’Artillerie, école française datée de 1836 ; une scène nocturne représentant Napoléon III et la Cour patinant au Bois de Boulogne à la lueur des flambeaux par Johann Mongels Culverhouse; Le Prince impérial offrant une collation à des enfants d'Adolphe Yvon ; et, point fort des espaces dédiés à la légende napoléonienne, le tableau représentant Napoléon sur son lit de mort à Sainte Hélène, œuvre de Denzil Ibbetson, officier et dessinateur talentueux envoyé pour constater la mort de l'empereur .A ceux-ci, s’ajoute l’acquisition du dessin préparatoire au visage du prince Jérôme-Napoléon, dit Plon-Plon d'Isidore Pils, figurant au centre du tableau le "Débarquement des troupes alliées en Crimée" exposé au musée.

Les acquisitions de la collection Forbes ont permis d'accroître le fonds du département photographique du musée avec 196 épreuves cartes de visite; des personnalités qui ont vécu autour de la famille impériale et de la cour.
De la collection Forbes proviennent également des vues stéréoscopiques anonymes des demeures impériales (palais des Tuileries, château de Saint-Cloud) ruinées par la guerre contre la Prusse ou les incendies de la Commune, ainsi qu’un important ensemble de portraits d'apparat de la princesse Mathilde Bonaparte et des photographies de ses résidences laissant imaginer l'ambiance des salons littéraires.

Enfin le Palais Fesch a réalisé deux achats de premier ordre : un précieux album de 26 photographies de costumes de la Grande Armée entièrement repeintes à la gouache par Charles-Edouard Armand-Dumaresq pour le Prince impérial et une étude préparatoire de Paul Flandrin au Napoléon législateur dont le tableau, accroché dans une salle du Conseil d'État, avait été détruit lors des incendies de mai 1871.
Le dessin est un témoignage rare.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie




Derniers tweets
Corse Net Infos : Pays de Balagne : Réunion publique d'information sur la rénovation énergétique de l'habitat https://t.co/Sl49xAlC8q
Samedi 21 Octobre - 00:10
Corse Net Infos : Agression de Corte : Jean-Guy Talamoni condamne https://t.co/r00hydZMmZ
Samedi 21 Octobre - 00:00
Corse Net Infos : Des vents à plus de 100 km/ h prévus sur la Corse : Emploi du feu interdit https://t.co/5frBonSJ9n https://t.co/sOQdHtIjLc
Vendredi 20 Octobre - 23:35
Corse Net Infos : STC de la Fonction publique hospitalière : « Notre patrimoine hospitalier est en danger » https://t.co/fveW1YNWMM https://t.co/9I18lhlmwA
Vendredi 20 Octobre - 23:05


Newsletter






Galerie
Festival Sotta
Festival Talla
Salon du chocolat
Salon du chocolat
Vue sur l'étang de Diana
Terrenzana- point de vue cabane
Salon du chocolat et des délices de Corse
Salon du chocolat et des délices de Corse
Fête de la Science
Fête de la Science
Pierre-Antoine Gatier, architecte
Le président coupe le ruban
GFCA-Poitiers
GFCA-Poitiers
Collège Maria Ghjentile
Collège Maria Ghjentile