Corse Net Infos - Pure player corse

Laurent Marcangeli :" Je serai le maire de tous les Ajacciens"


Rédigé par Vanina Bruna le Lundi 31 Mars 2014 à 00:05 | Modifié le Lundi 31 Mars 2014 - 09:12


Laurent Marcangeli l'a emporté dimanche soir d'une courte tête. Les partisans du nouveau maire étaient nombreux à l'annonce des résultats, à la permanence du quartier Candia.


Le score était annoncé serré. A 20 heures, les premières estimations donnent les deux candidats en tête ex aequo. Le suspense reste entier et quelques minutes plus tard, c'est Antoine Maestrani qui vient annoncer la victoire de Laurent Marcangeli. La foule réunie devant la Maison Carrée laisse exploser sa joie. Laurent Marcangeli, l'avait annoncé, "un vent de changement souffle sur Ajaccio". Les électeurs l'ont choisi à la faveur de 280 voix supplémentaires sur le maire sortant. La droite retrouve le pouvoir à Ajaccio. 

Laurent Marcangeli, à partir de maintenant vous changez de statut, vous êtes le maire de tous les Ajacciens. Qu'est-ce que cela veut dire?

(Photo Marilyne Santi)
(Photo Marilyne Santi)
Ca veut dire que je souhaite dans un premier temps remercier les milliers d'hommes et de femmes, qui nous ont fait confiance, nous ont apporté leurs suffrages. Mes premières pensées vont à eux, tout naturellement. Mais je veux être le maire de tous les Ajacciens, je ne veux pas être le maire de la moitié de la ville. C'est la raison pour laquelle ce soir je souhaite adresser un message de sympathie, républicaine, citoyenne, à Monsieur Renucci. Pendant treize ans il a été le maire de notre ville, pendant treize ans il a fait du mieux qu'il pouvait, nous étions en désaccord. Maintenant, le scrutin est derrière nous, j'espère qu'il saura demain reconnaître ce résultat et que nous pourrons construire Ajaccio, sans être opposés. Un camp contre l'autre, une famille contre l'autre. Aujourd'hui, c'est le rassemblement que je demande, j'espère maintenant pouvoir rassembler le peuple d'Ajaccio derrière un projet d'alternance, un projet ambitieux, un projet ouvert, un projet rassembleur, un projet ajaccien. 

Ce qui veut dire qu'on ne va pas défaire ce qui a été fait, on va continuer à faire peut-être différemment?

On défaira ce qui a été mal fait, et malheureusement beaucoup de choses ont été mal faites. Mais je ne veux pas être dans un inventaire ce soir. Ce soir j'ai gagné cette élection avec mon équipe, c'est un moment historique. Un basculement de la municipalité, c'est toujours un moment très particulier dans l'histoire d'une ville. Je souhaite aujourd'hui être dans une démarche apaisée, une démarche de rassemblement, de vérité. Ce qui n'a pas marché - à mon avis beaucoup de choses - devra être réparé. Nous allons écrire une nouvelle page. Tourner cette page, écrire un nouveau chapitre. Je ne veux pas déchirer la page. Ce serait insulter l'histoire de notre ville et ce serait insulter une partie de cette ville, celles et ceux qui ont voté pour mon adversaire de ce soir. Je ne suis pas dans une optique de renverser la table. Ca n'est pas la révolution ce soir. C'est un scrutin démocratique, deux listes au coude à coude. C'est à moi que revient aujourd'hui cette responsabilité d'être le maire de tous les ajacciens. Toutes les minutes, toutes les heures, tous les jours que j'aurai à passer dans cette maison carrée, je serais attentif à rassembler et ressembler au peuple d'Ajaccio. C'est ça le plus important, sans exclusion, sans dogmatisme. Cette ville a besoin de rassemblement, et elle a besoin d'être forte. Parce qu'elle est la capitale de la Corse, parce qu'elle est la plus belle ville de Corse, sans chauvinisme et parce que j'ai envie de la monter au plus haut.

Le fait que le scrutin soit serré, ça va être déterminant pour votre action?

Des scrutins avant ont été serrés. Après c'est la gestion qui fait la différence. Maintenant j'attends de voir un petit peu comment vont se passer les choses dans les jours qui viennent. La campagne a été longue, elle a été éprouvante, mais la démocratie c'est une voix de plus que l'adversaire. C'est ce qui s'est passé ce soir. Je vous rappelle quand même qu'il y a quelques semaines de cela, des sondages me donnait écrasé. C'est un constat. La réalité maintenant est toute autre. Je suis le maire élu! La semaine prochaine, le conseil municipal se réunira, Il élira son maire et ses adjoints, et il y a fort à parier que son maire, ce sera moi. Je lancerai un appel à ce moment là au peuple d'Ajaccio. Maintenant on est dans le temps de la fête parce que nous avons gagné, on est dans le temps du rassemblement, dans le temps de la joie, de la fierté, de la bonne humeur, de l'amour. Je vais lancer un message d'amour à Ajaccio : J'aime Ajaccio, j'aime ce peuple, j'aime cette capitale, j'essaierai d'être un maire à la hauteur et j'essaierai de faire du mieux que je peux durant les six prochaines années.




Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Mai 2015 - 22:14 ACA : Nouvelle défaite à Nancy (2-0)

Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Les plus récentes
Ajaccio
Manon Perelli | 01/02/2015 | 2821 vues
00000  (0 vote)
Ajaccio
Vanina Bruna | 23/03/2014 | 1368 vues
00000  (0 vote)
1 sur 4