Corse Net Infos - Pure player corse

La Saint Antoine à Ajaccio : La ferveur, plus que jamais présente


le Vendredi 17 Janvier 2014 à 22:56 | Modifié le Vendredi 17 Janvier 2014 - 23:12


Le 17 janvier, l’Ajaccien n’a qu’une hâte : se rendre à Saint Antoine. C’est la fête, la ferveur, la messe et le repas sur place. Et les petits pains bénis. Le rassemblent au pied du mont Saint Antoine remonte à des décennies voire des siècles tellement la tradition est solidement ancrée. Chacun s’y rend par ses propres moyens. Beaucoup considèrent qu’y aller à pied lave de tous les pêchés. Un pèlerinage en quelque sorte que certains continuent d’honorer…


La Saint Antoine à Ajaccio : La ferveur, plus que jamais présente
La tradition veut qu’au sortir de la messe tout le monde se restaure au sommet du Mont et repart avec des petits pains de la taille d'une noix. Le petit pain de Saint Antoine béni est un porte-bonheur qui doit être conservé une année. 
A l'origine, il s'agissait d'une offrande versée en l'honneur de Saint Antoine et destinée à être versée aux pauvres, spécialement sous la forme de pain qui avait alors toute sa valeur symbolique.
Mais si les temps changent, la foi reste ancrée et l’on a pu se rendre compte hier que les ajacciens ont bravé la pluie en nombre pour se rendre à la petite église assister à la messe et allumer des bougies. 
La foule se pressait hier au petit matin pour assister à la messe et l’oratoire semblait bien trop petit pour y accueillir les fidèles. Un autre office a lieu l’après-midi suivi d’une procession au pied du mont.

Le traditionnel spuntinu…

Sur le coup de midi, les groupes se forment autour de feux répartis sur l’ensemble du site.
Des centaines de personnes se retrouvent - hier sous des bâches - et entrent de plain-pied dans la tradition. Apéritif, grillades, charcuterie et ambiance assurée, odeurs comprises. Fritelle et champagne s’ajoutent à la fête et il se trouve toujours un musicien pour accompagner un chanteur occasionnel. 
Vendredi, le stand des « Pescadore in Festa » a été pris d’assaut au milieu de la matinée. Aux manettes, Guy, Bebert, René, Bernard, Jojo, Jean-Louis, Mario, Auguste, Antoine et Jean-Marie ont commencé au petit matin à préparer viandes et salades. Au sortir d’un plantureux casse-croûte bien arrosé (il n’y avait pas que de l’eau !) l’ambiance a repris le dessus avec la chorale des Restaurants du Cœur qui a entonné le traditionnel « O Pescadore » avec Freddy à la guitare, dont les notes se sont envolées au-delà du mont pour mieux communier avec cette merveilleuse fête de la Saint Antoine. 
J. F.





Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13913 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8547 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Philippe Jammes | 09/06/2016 | 6214 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28