Corse Net Infos - Pure player corse

L'œil du technicien - GFCA-Clermont : Le match vu par Baptiste Gentili


Rédigé par Baptiste Gentili le Samedi 16 Septembre 2017 à 07:33 | Modifié le Samedi 16 Septembre 2017 - 20:15


L'œil du technicien ? C'est celui de Baptiste Gentili - qu'il est inutile de présenter - qui dissèque tous les vendredis les prestations, à domicile, du GFCA et de l'ACA pour les lecteurs de CNI. Vendredi soir il a assisté à GFCA-Clermont.


L'œil du technicien - GFCA-Clermont : Le match vu par Baptiste Gentili
L'analyse de la soirée
A la reconquête de son public, le GFCA n'a pas d'autre alternative que la victoire. En mal de réalisme offensif, les rouges et bleus toujours à la recherche de la bonne formule, affichent d'entrée de jeu une détermination qui leur permet de s'installer dans le camp clermontois obligeant ainsi leurs adversaires bien regroupés à ne procéder que par des contres attaques.
Mais le GFCA restait maître du jeu dans un 4X1X4X1 à la base, très vite devenu un 4X3X3 résolument offensif qui allait faire plier les auvergnats, sur une faute entrainant ainsi un pénalty transformé par Diabate à la 28e minute. 
Ça faisait 1à 0 pour le Gaz et c'était mérité .


Les diables rouges semblaient avoir fait le plus dur en ouvrant le score et ne se contentaient pas de ce petit avantage en continuant à pilonner un adversaire aux abois et vraiment bousculés par des ajacciens bien en jambes emmenés par le talentueux Alexia Araujo.

A la 38e minute l'arbitre accordait un second pénalty aux ajacciens sur une faute indiscutable d'une défense auvergnate complètement dépassée. C'était Mulumba qui se chargeait de le tirer en tentant une Panenka, qui ne surprenait pas le gardien de Clermont bien inspiré sur le coup.
Un excès de confiance pas très judicieux à ce moment de la rencontre qui aurait pu permettre aux hommes d'Albert Cartier de faire le break juste avant la mi-temps et qui faillit coûter cher aux Ajacciens.
En effet, à la 45e minute,  les visiteurs, grâce à une frappe lumineuse de Pereira, égalisaient revenaient ainsi dans une partie qu'ils étaient entrain de perdre.
Un coup du sort ou plus justement un moment d'égarement des ajacciens qui, pourtant, maitrisaient bien leur sujet.
Comment l'équipe ajaccienne allait – elle, digérer ce scénario improbable au regard d'une première mi-temps de très bonne facture ?


Il nous aura fallu que dix minutes après la reprise pour connaitre la réponse puisque Diabate à la 56e minute redonnait l 'avantage aux Gaziers signant par la même occasion un doublé.
A partir de là le GFCA reprenait sa marche en avant, dominant nettement un adversaire quelque peu tendu qui finira la rencontre à neuf contre des ajacciens à dix.
Une victoire amplement méritée mais qui aurait du se traduire par un score bien plus important au tableau d'affichage tant Ajaccio était supérieur.


Les plus
Assurémént le GFCA a réalisé sa meilleure prestation de la saison, avec le souci de se projeter plus vite vers l'avant, en donnant un peu plus de largeur au jeu, en restant discipliné et appliqué, donnant ainsi une toute autre dimension à son compartiment offensif.
Certes le score aurait pu où aurait du être plus lourd pour l'adversaire mais cette victoire est de nature à rassurer une équipe qui possède, je pense, un potentiel intéressant. Il reste maintenant à confirmer une prestation très satisfaisante. 


Les moins
Sur ce match je dirai que le seul reproche que l'on pourrait faire au GFCA, c'est d'avoir cru avoir gagné le match bien avant « l'heure », cela pourrait s'expliquer par l'emprise que l'équipe avait su se procurer durant la première période de jeu.
L'attitude de Mulumba sur le pénalty en a été l'illustration, mais le groupe a bien réagi, et c'est bien là l'essentiel, car ce comportement, à mon sens coupable, aurait pu coûter très cher.

 

Le fait du match
Je viens de l'énoncer ce pénalty raté restera quand même le fait du match, car et, heureusement cette fois, il a permis d'entrevoir la capacité de réaction d'une équipe dont je dirai qu'elle est en devenir.

 

L'homme du match
Indiscutablement Alexis Araujo, a marqué de son empreinte cette rencontre, à l'origine de presque toute les actions dangereuse de son équipe, il a laissé entrevoir un talent certain et devrait, dès à présent, devenir une des pièces maîtresse de l'édifice ajaccien et par là même la nouvelle coqueluche du public de Mezzavia.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Novembre 2017 - 23:02 GFCA : La très bonne affaire à Auxerre (0-1)

S.C.B | A.C.A | G.F.C.A | C.A.B | FC Calvi | US Corté | FB Ile Rousse




Derniers tweets
Corse Net Infos : Les organisateurs de la course pédestre "A Balanina" jettent l'éponge https://t.co/ckW2bhmW8c https://t.co/EelycweQ8Y
Mardi 21 Novembre - 17:59
Corse Net Infos : Bastia : La CAB sensibilise les jeunes au tri des déchets https://t.co/DVJkjRo81s https://t.co/zdmFkYPH0l
Mardi 21 Novembre - 17:49
Corse Net Infos : Ghjunghjie l'11 Ore di CNI ! https://t.co/43BAe4nJP9 https://t.co/HNyusHsNHZ
Mardi 21 Novembre - 17:35
Corse Net Infos : Consultez la #météo #corse en permanence et en direct sur #CNI https://t.co/n8GcKLIvbV
Mardi 21 Novembre - 09:15


Newsletter







Galerie
Saint-Florent
Saint-Florent
Squash
Squash
Salon du diabète
Salon du diabète
SNSM Calvi
SNSM Calvi
Exposition APF
Exposition APF
Occi
Occi
GFCA Volley
GFCA Volley
Ghjuvan’Battista Acquaviva
Ghjuvan’Battista Acquaviva