Corse Net Infos - Pure player corse

L'Abbrivu chante au festival B.O.C'son avec basques et occitans


Rédigé par Damien Bianchi le Samedi 25 Juillet 2015 à 17:11 | Modifié le Samedi 25 Juillet 2015 - 23:38


Mercredi dernier, le pays de Valras vibrait au rythme de l'Abbrivu. Programmation interculturelle et festive pour le festival B.O.C'son où occitans, basques et corses partageaient la même scène.


crédits L. Piccolillo
crédits L. Piccolillo

Valras. Le décor est planté sur la plage de cette charmante station balnéaire aux allures de Deauville à quelques kilomètres de Béziers. Les embruns de Corse ou du Languedoc avaient ce soir là la même saveur, celle d'une ondée musicale méditerranéenne que nous invitait à partager le festival des « voix identitaires » B.O.C'son.
 

B.O.C : basques, occitans, corses. 3 groupes, 3 cultures, réunis sur une même scène pour une soirée placée sous le signe de l'échange, de la convivialité et de la fête. Et l'avantage avec ce genre de festivals, c'est qu'ils sont toujours l'occasion de découvrir des artistes de qualité mais qui restent peu diffusés sur les grands médias. 2 000 personnes s'étaient en tout cas réunies face à la mer afin d'apprécier le spectacle.


Tout d'abord, le trio Kriolinak a porté haut les couleurs de la polyphonie basque. Des voix belles de puissance et de justesse à l'image du jeune ténor Ramuntxo Saint Martin Ibarboure qui ont fait vibrer l'onde d'une émotion communicative.
Le jeune artiste occitan Joanda et ses musiciens ont emballé la soirée avec ses mélodies entraînantes bien servies par des arrangements pop revisités avec des instruments typiques du pays d'Oc et du bassin méditerranéen. Une vraie découverte avec un artiste confirmé qui mérite une audience encore plus large.

Le jeune artiste occitan Joanda et ses musiciens ont emballé la soirée avec ses mélodies entraînantes bien servies par des arrangements pop revisités avec des instruments typiques du pays d'Oc et du bassin méditerranéen. Une vraie découverte avec un artiste confirmé qui mérite une audience encore plus large.



Enfin, l'Abbrivu, valeur sûre de la scène insulaire, avait fait le déplacement avec une formation étoffée : 6 chanteurs, 3 musiciens dont l'excellent Christophe Mac-Daniel, compagnon fidèle du groupe depuis plus de 15 ans. Ils ont interprété 6 créations qu'ils n'ont pas eu de mal à piocher dans leur répertoire déjà bien garni. En 2016, et pour fêter leurs 20 ans d'existence, le groupe devrait sortir son 5 ème album.

 


La soirée ne pouvait s'achever que sur un final en commun pour lequel l'improvisation ne gâche rien à l’énergie. Les trois formations se sont retrouvées sur scène pour un brassage polyphonique trilingue. Ils y ont interprété : "The Water is Wide" alias « La ballade nord-irlandaise », « l'Estaca » alias « Catena », et « Celtic Symphony » alias « Sinfunia Nustrale », 3 titres désormais mythiques d'un répertoire devenu commun, au fil du temps et des échanges, entre ces différentes cultures.
Ici, un extrait du concert avec Sinfunia Nustrale en 3 versions et en 3 langues.







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 21:26 Et si on mangeait du grillon pour ce réveillon?

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85338 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40809 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345