Corse Net Infos - Pure player corse

Jean-Charles Orsucci : "Aucune consigne", Emmanuelle de Gentili : "Liberté de vote", Jean Zuccarelli :"Pour la défense les valeurs républicaines"


Rédigé par le Mercredi 9 Décembre 2015 à 15:51 | Modifié le Mercredi 9 Décembre 2015 - 17:36


Jean-Charles Orsucci - La Corse à cœur - Emmanuelle de Gentili - La Corse qui ose - et Jean Zuccarelli - La Garantie Républicaine - éliminés au premier tour des élections territoriales s'expriment avant le second tour. Le premier ne donne aucune de vote. Emmanuelle de Gentili, malgré le PS National, laisse la liberté de vote à ses électeurs. Et Jean Zuccarelli demande aux siens de voter pour "la liste la plus qualifiée pour défendre les valeurs républicaines"


 Jean-Charles Orsucci : "Aucune consigne", Emmanuelle de Gentili : "Liberté de vote", Jean Zuccarelli :"Pour la défense les valeurs républicaines"
Jean-Charles Orsucci pour la Corse à cœur : "Aucune consigne"
Dimanche dernier, 5 534 électeurs se sont portés sur la démarche que nous avons eu l’honneur de conduire à l’occasion des élections territoriales. Ce score, qui ne nous permettra pas de figurer au second tour, marque une forte abstention et un niveau élevé du front national inquiétants pour la démocratie.
Nous tenons à remercier chaleureusement les corses pour leur soutien et leur engagement autour des valeurs d’éthique, de développement et de solidarité que nous avons placés au centre de cette consultation. Ils nous ont permis de vivre une formidable aventure humaine faite de moments d’échanges et de partage.
Notre démarche s’est fondée sur une rupture des pratiques et des comportements politiques qui maintiennent la Corse dans un système féodal nuisible à son développement et à son émancipation.
Nous avons mené ce combat en femmes et en hommes libres, et c’est avec la même liberté, la même ambition et la même détermination que nous le poursuivrons dans les  mois et les années à venir.
Cet esprit de liberté nous conduit aujourd’hui à ne donner aucune consigne de vote à nos électeurs pour le second tour. Ils sauront comment faire vivre nos idées pour que nos valeurs et nos principes aient la meilleure représentation possible à l’Assemblée de Corse.


Emmanuelle de Gentili pour la "Corse qui ose" : "Liberté de vote"
Nous remercions chaleureusement les électrices et les électeurs qui nous ont apporté librement leur soutien le 6 décembre dernier. Ils ont choisi une voie nouvelle pour la Corse. Un programme réaliste et un positionnement politique clair.
Nous avons entendu la demande directe de soutien d’une liste en compétition au Parti Socialiste National. Nous prenons acte du soutien accordé par le PS national pour le second tour. Nous sommes fidèles à notre analyse sur la gouvernance sur les comportements politiques, analyse qui nous a conduits à nous présenter dans une démarche ouverte à gauche au premier tour.
Pour rester dans la clarté de notre engagement nous estimons avec nos colistiers de « la Corse qui ose » et nos soutiens, que des citoyens libres doivent se positionner librement. Ils sauront faire leur choix pour cette élection importante pour la Corse, nous leur faisons confiance.
Comme nous l’avons annoncé tout au long de cette campagne, nous avons enclenché une démarche nouvelle, en rupture avec les pratiques du passé.
Avec ce scrutin, nous avons posé la première pierre du renouveau. Ainsi, nous resterons présents au-delà de cette élection et nous présenterons en début d’année 2016, la structuration de notre démarche pour poursuivre la construction d'une gauche réaliste, progressiste et autonomiste, en proposant un modèle de société fondé sur un projet politique clair qui permette de retrouver le chemin de l’emploi, l’accès au logement et contribuer à améliorer la qualité de vie. 


Jean Zuccarelli pour la Garantie Républicaine : "Pour la liste la plus qualifiée pour défendre les valeurs républicaines.
La liste la Garantie républicaine remercie les 4 227 électeurs qui lui ont accordé leur confiance dimanche.
Malgré un score qui conforte noter rôle de leader de l'opposition à Bastia, il ne nous permet pas d'être présents au second tour et demain à l'Assemblée de Corse pour y peser sur ses choix.
Les résultats des élections territoriales ont mis en évidence le poids croissant du vote contestataire et des discours démagogiques. Il appartient aujourd'hui, plus que jamais, d'y faire barrage.
C'est pourquoi, face à la menace socialiste, nous appelons nos électeurs à voter dimanche, en conscience, pour la liste qu'ils jugeront la plus qualifiée pour défendre les valeurs républicaines.


Territoriales 2015 | Municipales 2014 | Départementales 2015


Les plus récentes
Territoriales 2015
Manon Perelli | 13/12/2015 | 4065 vues
00000  (0 vote)
Territoriales 2015
Philippe Jammes | 13/12/2015 | 3757 vues
00000  (0 vote)
Territoriales 2015
Manon Perelli | 18/12/2015 | 3393 vues
00000  (0 vote)
1 sur 12