Corse Net Infos - Pure player corse

Ghjuventu Indipendentista : "Un premier contact avec l'Etat mais la mobilisation continue"


Rédigé par le Samedi 25 Avril 2015 à 22:08 | Modifié le Dimanche 26 Avril 2015 - 01:57


La demande commune formulée par Jean-Guy Talamoni et Jean-Christophe Angelini, au nom des deux groupes nationalistes de l'assemblée de Corse, auprès de Ségolène Royal, ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie d'aller à la rencontre des étudiants qui sont en grève de la faim depuis mercredi à Corte a été, partiellement entendue. Certes ce n'est pas la ministre qui, samedi dans le courant de l'après-midi, a rencontré les militants de la Ghuventù Indipendentista, enfermés dans le Nid d'aigle, mais son directeur de cabinet n'en a pas moins écouté les revendications des étudiants et promis de les relayer…


Lors du rassemblement au Belvedere (Photos GI)
Lors du rassemblement au Belvedere (Photos GI)
La rencontre a, en fait, eu lieu au musée de la Corse. 
Le directeur de cabinet de Ségolène Royal a "écouté attentivement" toutes les revendications formulées par les étudiants en présence de Paul-Marie Romani, président de l'université de Corse et Pierre Ghionga conseiller exécutif. Pris des notes et fait la promesse de faire remonter le tout auprès de Ségolène Royal.
Mais au terme de cette entrevue les étudiants faisaient preuve d'une belle lucidité en affirmant qu'ils n'attendaient "pas forcément grand chose de cette rencontre avec le directeur de cabinet étant donné qu'il n'a pas la compétence pour apporter des solutions à leurs revendications."
Mais, ce premier contact avec l'Etat est considéré comme un point positif par les étudiants de la Ghjuventu Indipendentista qui ont, néanmoins, exprimé le désir de  rencontrer les personnes compétentes susceptibles "de leur donner des réponses ou du moins le début d'une solution politique aux problèmes qu'ils soulèvent" et qui ont été parfaitement relayés, durant la réunion, par Paul-Marie Romani et Pierre Ghionga.
Maintenant reste à savoir comment la situation va évoluer. Une rapide réunion avec élus corses pourrait précipiter les événements.

Un message de Nicolas Battini
"Aujourd'hui, notre protestation avance. En tout cas des réponses commencent à arriver" disait au micro d'Alta Frequenza Massimu Poli pour la Ghjuventu Indipendentista. "Ça nous fait plaisir parce que notre état physique n'est pas au mieux mais la mobilisation continue : nous sommes toujours dans le nid d'aigle samedi soir. Nous y serons, encore demain. Ensuite nous aviserons avec le temps et avec les propositions qui nous arrivent."

En attendant ils ont apprécié ce Samedi la mobilisation du Belvedere où de nombreuses personnes sont venues des quatre coins de l'île pour les soutenir. Apprécié aussi le geste des Eaux de Zilia qui ont fourni plusieurs dizaines packs acheminés jusqu'au nid d'aigle par des amis des étudiants qui s'y sont enfermés. Mais des commerçants, des associations et des particuliers multiplient les gestes d'encouragements et de soutien.
Samedi pourtant c'est un message de l'un des leurs, détenu loin de chez lui et en grève de la faim depuis 8 jours, Nicolas Battini, en l'occurrence, qui est allé droit au cœur des occupants, pacifiques, du nid d'aigle.
"Un abbracciu à i mio fratelli di lotta chjosi per sta citadella curtinese. A Ghjuventù Indipendentista - GI, dui'anni dopu à a so rinascita, hè in prima linea nant'à a strada di l'emancipazione di u Populu corsu. Quand'ella si disceta a cuscenza naziunale, voglia di decide è di campà in terra soia, in core di a generazione nova, ghjè a storia chi cambia, scritta da u Populu sicondu à e so brame. U culunialisimu francese ùn dispone di nisunu mezu capace di tumbà i corsi ch'ùn volenu esse domi ! Lotta ghjuventù l'avvene sì tù !"

Manifestation de soutien à Propriano

Des mouvements de soutien ont également eu lieu samedi, comme ici à l'entrée de Propriano où un barrage filtrant avec distribution de tracts, puis un blocage de la route territoriale, avec pose de pneus et de fumigènes sur la chaussée, ont été organisés par près de 80 personnes.
Aucun débordement n'a marqué la manifestation organisée en signe de soutien aux grévistes de la faim de la Ghjuventu Indipendentista.

Dumane Da Fà et collectif Prubià Portu vivu avec les étudiants et les agriculteurs

Le collectif  Dumane Da Fà –en partenariat avec le collectif : Prubià Portu vivu- est engagé, depuis sa création, dans tous les domaines ayant trait au développement économique, social et culturel de la  Corse ;  il apporte son soutien aux étudiants ainsi qu'aux agriculteurs mobilisés pour la défense des intérêts de l'île. Face à l'immobilisme de l'Etat, nous appelons tous les acteurs de la société civile à être partie prenante, afin de peser sur le débat et poser les jalons du futur statut particulier de la corse.



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85489 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40921 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 348