Corse Net Infos - Pure player corse

Ghjuventù Indipendentista : Fin de la grève de la faim et de l'occupation


Rédigé par le Dimanche 26 Avril 2015 à 18:40 | Modifié le Dimanche 26 Avril 2015 - 23:12


Une délégation d'élus de l'assemblée de Corse est allée dimanche après-midi à la rencontre des étudiants grévistes de la faim de la Ghjuventu Indipendentista qui campent depuis mercredi après-midi dans le nid d'aigle de la citadelle de Corte. Au terme de cette rencontre la décision a été prise de mettre un terme à la grève de la faim et à l'occupation de la Citadelle.


Ghjuventù Indipendentista : Fin de la grève de la faim et de l'occupation
Auparavant une délégation  d'élus composée de Jean-Guy Talamoni, Josepha Giacometti, Pierre Ghionga, Maria Guidicelli, Xavier Luciani, Michel Castellani, Paul-Félix Benedetti, Hyacinthe Vanni, Emmanuelle De Gentili, Jean-Christophe Angelini, Gilles Simeoni, Jean-Marie Poli et Mattea Lacave était allée à la rencontre des étudiants.
Après un long échange, au cours de laquelle les étudiants ont exprimé le désir de continuer la mobilisation, les militants de la Ghjuventu Indipendentista se sont réunis pour faire le point sur la suite à donner au mouvement…
Finalement la décision était prise de mettre un terme à la grève de la faim et à l'occupation de la citadelle.


Cette décision est survenue après que élus et étudiants se soient mis d'accord sur un texte commun qui indique que les militants de la Ghjuventu Indipendentista mettent fin à la grève de la faim et à leur occupation et que ce double acte serait suivi dans les semaines à venir par l'organisation d'une grande manifestation populaire où toutes les tendances politiques qui étaient représentées dimanche à Corte seraient représentées.
Une rencontre avec un représentant de l'Etat pour exposer une fois de plus les revendications de la Ghjuventu Indipendentista qui sont toutes contenues dans les décisions adoptées par l'assemblée de Corse est également consignées en bonne place sur le texte.
Les étudiants ont aussi proposé aux élus, qui ont accepté, le principe de sensibiliser au plus haut niveau de l'Etat sur la situation de Nicolas Battini - en grève depuis 10 jours - qui demande a être rapatrié en Corse mais aussi à pouvoir aussi poursuivre ses études en prison.
Voilà pour l'essentiel.

Au terme du mouvement qui s'est prolongé par un repas fraternel au Belvedere Petru Vesperini, président de la Ghjuventu Indipendentista se réjouissait du "symbole" porté par le message que les étudiants en grève de la faim ont voulu faire passer.
"Le message est passé. Et il a été entendu par l'ensemble du peuple corse. Il n'y a pas beaucoup de mouvements qui ont obtenu autant de soutien. C'est toute la Corse qui a parlé d'une même voix et c'est bien là le plus important."
"Mais cela va t-il aboutir sur le plan politique?"

La Ghjuventu Indipendentista pose la question mais Petru Vesperini entend déjà "porter le même message à une plus grande échelle" pour "l'avenir de la Corse ! "
 




A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85113 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 344