Corse Net Infos - Pure player corse

Fium'orbu Castellu : Culture et natation au sommaire du conseil communautaire


Rédigé par Patrick Bonin le Jeudi 14 Novembre 2013 à 15:02 | Modifié le Jeudi 14 Novembre 2013 - 15:04


Réunir les compétences pour diversifier les services


Ordre du jour chargé pour le dernier conseil communautaire
Ordre du jour chargé pour le dernier conseil communautaire
Si les ordures ménagères sont en effet l'une des compétences importante de la communauté des communes Fium'orbu Castellu, il n'en reste pas moins que la volonté de cette collectivité est d'instaurer, dans tous les domaines qui pourraient relever de son autorité, un véritable esprit d'appartenance, une direction commune et collective au service d'un bassin de population sans cesse grandissant.  Ainsi, le dernier conseil communautaire qui s'est tenu récemment à Ghisonaccia s'est avéré être en parfaite corrélation avec cette politique insufflée par les élus d'un territoire regroupés unanimement autour de cette notion de bien commun.
Les points abordés furent ainsi particulièrement variés.Tout d'abord la culture avec l'énoncé des conclusions de l'étude sur l'élaboration du schéma directeur culturel. Ainsi, précisant les limites de la compétence communautaire en ce domaine, à savoir l'étude menée et non les investissements à venir qui seront le fait des communes concernées, Louis Cesari président de cette collectivité a précisé les principales orientations définies sur un territoire, comme chacun le sait, sous-équipé en structures culturelles.  Ainsi, il sera nécessaire de bâtir une école de musique et des arts, un théâtre de plein air d'une jauge de 500 à 600 places ainsi qu'une salle de spectacle de 600 places tandis que la rénovation de la salle Cardiccia sise à Prunelli di Fium'orbu est également envisagée.  
Coût du projet estimé à 4,5 milllions d'euros auxquels viennent s'ajouter les 1 millions d'euros nécessaires au programme de création et de modernisation des équipements culturels des zones de montagne. 
Evoquée également la possibilité de jouir d'une salle de plus grande capacité jusqu'à 1 000 places dont le projet est en cours à Aléria en accord avec la communauté des communes de l'Oriente.  " Par cette politique communautaire dans le domaine de la culture, nous serons en mesure d'optimiser l'utilisation des structures, mutualiser nos moyens humains et techniques, dans un but de facilitation de la population à la culture et à l'art. Cette mutualisation des moyens nous permettra de réduire les coûts  et donc d'offrir à la population une politique tarifaire adaptée" a précisé Louis Cesari qui a ajouté " Nous étudions la possibilité de confier la gestion de cet ensemble à une seule et même structure associative ou à un groupement d'associations".  Une mission de préfiguration de ce schéma directeur culturel est en cours d'élaboration.


Optimisation de l'utilisation de la piscine du complexe sportif de la cité scolaire du Fium'orbu

La piscine du lycée  une nouvelle compétence de la communauté des communes ? (photos Stéphane Gamant)
La piscine du lycée une nouvelle compétence de la communauté des communes ? (photos Stéphane Gamant)
Deuxième point d'importance évoqué au cours de ce conseil communautaire, l'optimisation de l'utilisation de la piscine du complexe sportif de la cité scolaire du Fium'orbu. Là encore, par une politique dédiée au mieux vivre d'un territoire somme toute rural, la communauté des communes souhaiterait intégrer dans ses compétences la gestion de la piscine du lycée.  Actuellement, une convention tripartite lie la collectivité territoriale de Corse, qui met à disposition cet outil et en finance le fonctionnement, la commune de Prunelli-di-Fium'orbu lieu d'implantation et l'éducation nationale. L'idée est d'ouvrir le complexe à la population dans le temps scolaire certes en dehors des créneaux occupés par l'éducation nationale et les associations, mais aussi et surtout, ce qui n'est pas le cas actuellement, durant les vacances scolaires et les samedi.  
Ainsi sans porter atteinte au fonctionnement associatif existant,  la population locale, en payant individuellement un droit d'entrée, pourrait jouir de créneaux de nage libre supplémentaires à l'instar des piscines équipant les grandes communes insulaires. Reste à évaluer très précisément les coûts de fonctionnement et les ratios de financement dévolus à chacun des utilisateurs. " Plusieurs projections financières ont été faites mais il nous reste à affiner le coût réel afin de déterminer quel sera l'investissement exact de la communauté de communes dans l'intégration de cette compétence destinée au rendu d'un service de qualité à la population.  Une période d'essai est envisagée à l'issue de laquelle nous pourrons affiner les horaires d'ouverture et la mise en oeuvre de cette nouvelle compétence" a précisé le président de l'intercommunalité.  
Cherchant à s'ouvrir par l'ingénierie et le pilotage de projets  à d'autres outils que celui de la gestion des ordures ménagères, la communauté des communes Fium'orbu Castellu, à pas mesurés, avance vers le chemin tant souhaité par l'Etat, à savoir la prise en compte progressive et maîtrisée de nouvelles compétences.  



A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85277 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40791 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345