Corse Net Infos - Pure player corse

Figari : José Simoni, la politique en son sens premier


Rédigé par Patrick Bonin le Samedi 22 Février 2014 à 19:24 | Modifié le Samedi 22 Février 2014 - 23:41


Le jeune chef d'entreprise présente un programme adapté aux besoins des figarais


Un Ehpad de soixante lits pour les personnes âgées de la région.

José Simoni : "Soyez les acteurs responsables de votre avenir à Figari". (Photo SG).
José Simoni : "Soyez les acteurs responsables de votre avenir à Figari". (Photo SG).
José Simoni est passionné par la chose politique mais plus que tout, le jeune chef d'entreprise de trente six ans, qui réside sur Figari, connaît les nombreux besoins d'une population. Une population qu'il fréquente à travers ses diverses occupations professionnelles et privées. Ainsi, ses enfants scolarisés sur la commune lui  permettent d'appréhender les besoins de tous les figarais, et notamment les aspirations des plus jeunes. D'ailleurs, au programme du candidat aux élections municipales de mars prochain, la création d'un jardin d'enfants ou encore un projet de gymnase et de salle polyvalente qui permettraient de renforcer les loisirs et la vie associative en dehors des périodes estivales.
Mais l'un des projets qui tient le plus à coeur de ce candidat récidiviste - en effet,  José Simoni avait déjà brigué un mandat en 2008 -  est celui de la création d'un Ehpad (Etablissement d'hébergement pour  personnes âgées et dépendantes) de 60 lits. " J'ai à coeur de permettre à nos anciens de finir dignement leurs jours dans leur village, ce qui leur permettrait de rester au contact de leurs familles tout en bénéficiant d'un solide appui médical. Cet établissement disposerait d'un accueil de jour, d'un module Alzheimer de 20 places et engendrerait ce qui n'est pas négligeable la création d'une trentaine d'emplois sur la commune" explique José Simoni. 
Conscient de la saisonnalité de la région en terme économique, le candidat aux élections municipales connaît parfaitement la situation précaire dans  laquelle vivent certains habitants de Figari.  Soumis bien souvent aux contrats à durée déterminée, ils ne peuvent contracter certains prêts bancaires et donc accéder à la propriété :" Je veux donner la chance à notre jeunesse, à celle qui débute dans la vie de pouvoir vivre décemment dans des logements qui leur appartiennent. Nous avons sur la commune 14 hameaux.  Si nous parvenons à créer ne serait ce que deux logements sociaux par hameau avec accession à la propriété, ce serait ainsi 28 jeunes de notre région qui, durablement, pourront alors construire leur avenir sur la commune de Figari" ajoute José Simoni.  

Le gel de Testa Ventilegna afin de préserver le site

Attaché à sa terre, et désirant la protéger pour de longues décennies, José Simoni et son équipe qu'il décrit lui même comme étant "apolitique et hétéroclite" s'oppose à la création d'un hameau nouveau sur le site de la Testa Ventilegna. "La commune est parsemée de hameaux dont beaucoup ne sont plus ni entretenus ni équipés. Ce site est magnifique et pour le soustraire à certains appétits, je ne vois qu'une seule possibilité, celle de vendre au conservatoire du littoral 235 hectares de terrains communaux. Le conservatoire du littoral  a su rendre partout en Corse inconstructible de nombreuses terres, préservant ainsi la nature et la beauté de notre territoire. Nous pourrions récupérer par cette vente près de 1,2 millions d'euros, de quoi nous assurer un auto-financement et une capacité d'investissement pour les six ans de mandature.  Un budget ainsi doublé qui nous laisserait de grandes possibilités dans de nombreux domaines" a déclaré José Simoni.

Aménager la commune pour un essor économique et social
Et des  projets, José Simoni en a beaucoup. Il souhaite en effet créer un plan local d'urbanisme correspondant aux aspirations des figarais, et ainsi pouvoir  réaliser une véritable zone d'activité.  Un aménagement propice à l'installation d'entreprises.  Autre souhait du jeune entrepreneur, l'aménagement du port de plaisance pour accueillir les navires de plus en plus nombreux autour de l'île et ainsi dynamiser un secteur d'activités maritimes propice à la création d'emplois.   Enfin José Simoni défend l'idée d'une agriculture de tradition, une production agricole de haute qualité assurant également la pérennité d'emplois existants et l'installation de nouveaux agriculteurs et producteurs.
Prônant haut et fort sa vision de la politique à l'échelon municipal, à savoir une véritable démocratie participative au détour de laquelle les figarais pourraient lors de réunions publiques exprimer leurs besoins,  José Simoni part confiant pour la bataille des municipales.
Verdict les 23 et 30 mars prochains.


Bastia | Ajaccio | Centre Corse | Balagne | Côte orientale | Sud Corse | Communiqués municipales


Menu







Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





 


LE FIL ACTU
VIDEOS LES + VUES
85491 vues - Charles Monti