Corse Net Infos - Pure player corse

Feux de poubelles devant les lycées bastiais et incidents devant la préfecture


Rédigé par le Vendredi 25 Septembre 2015 à 13:35 | Modifié le Vendredi 25 Septembre 2015 - 23:02


Les feux de poubelles se sont multipliés dans le courant de la matinée de vendredi devant plusieurs lycées de Corse qui ont dû fermer leurs portes, comme ici au lycée Fred-Scamaroni de Bastia. Ce fut, aussi, le cas à Corte, à L'Ile-Rousse où Ghjuventù indipendentista entendait prolonger sa protestation contre le sort fait à Paul-André Contendini qui en grève de la faim à Fresnes a du être hospitalisé vendredi matin.


Les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises dans le courant de la matinée
Les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises dans le courant de la matinée
A Bastia où les lycéens sont restés mobilisés des incidents se produits devant la préfecture où des manifestants partis du palais de Justice sont venus allumer un feu devant les grilles de la préfecture puis jeté des projectiles
C'est là que certains des jeunes gens ont pris à partie un caméraman de France 3 puis l'ont frappé au visage. Il a été blessé.
Samedi matin il va déposer plainte au commissariat de Bastia.

Après cet acte rédaction et direction de France ont diffusé un communiqué auquel Corse Net Infos s'associe pleinement :
"La rédaction et la direction de France 3 Corse apportent tout leur soutien au journaliste blessé lors des manifestations lycéennes à Bastia.
Une agression inqualifiable contre un professionnel menant sa mission d'information de service public.
Un acte qui malheureusement n'est pas une première et que nous ne pouvons laisser passer. Une plainte sera déposée par la chaîne
".  


La rédaction et tous les syndicats (SNJ, STC, CFTDT, CGT et FO) ont également réagi à l'agression du caméraman.
Dans un communiqué ils "condamnent avec la plus grande fermeté la lâche agression dont a été victime le caméraman Daniel Bansard. Une personne qui portait une cagoule lui a assené un violent coup de point à l’arcade alors qu’il filmait une manifestation de lycéens devant la préfecture de Bastia à propos du rapprochement des détenus corses incarcérés sur le continent.
8 jours d’ITT lui ont été signifiés.  
Face à cette recrudescence des faits de violence à l’encontre de la presse, nous réaffirmons avec force et détermination notre volonté de continuer notre travail malgré les pressions
. "

Un peu plus tard, au même endroit, la voiture personnelle d'un gendarme a été détériorée.
 





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Novembre 2016 - 22:06 Ajaccio : Une terrasse détruite par un incendie

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
Faits divers
Marilyne SANTI | 14/10/2016 | 41465 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Faits divers
Charles Monti | 14/08/2016 | 37496 vues
00000  (0 vote) | 38 Commentaires
Faits divers
Charles Monti | 17/08/2016 | 33683 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 37