Corse Net Infos - Pure player corse

« Destination Corse » pour le salon Mahana 2014 de Lyon


Rédigé par François Daumont le Mercredi 12 Février 2014 à 17:40 | Modifié le Mercredi 12 Février 2014 - 17:51


Du 7 au 9 février dernier, se tenait à Lyon le traditionnel salon « Mahana » rassemblant les spécialistes de l’évasion touristique. Au cours de celui-ci, les nombreux tours opérateurs présents ont rivalisé de savoir-faire afin de présenter aux visiteurs, tout un panel de destinations phares. La Corse n’était pas en reste et une question se posait aux gens de la profession qui tenaient un stand sur place : L’île bénéficie-t-elle encore de l’effet Tour de France ?


« Destination Corse » pour le salon Mahana 2014 de Lyon
La réponse apportée par José Guidicelli, qui avec son frère Jean-Pierre est responsable de « Destination Corse » une marque du Groupe Guidicelli, est sans équivoque : « Rien n’est moins sûr, car nous avons constaté que l’effet tour de France avait déjà disparu dans la mémoire de ceux qui souhaitaient découvrir les atouts de notre région. A l’inverse, le dernier reportage de l’émission Thalassa semble avoir joui d’une audience importante parmi le public rencontré ».
Puis les intéressés ajoutent : « Nous pensons que la diffusion continue de documentaires sur la diversité et la beauté de nos paysages  contribuerait davantage à valoriser l’image de la Corse auprès de plus grand nombre. Pour notre part, nous avons constaté  durant le salon « Mahana » un réel enthousiasme et une dynamique encourageante pour la saison touristique qui s’annonce ».
Voilà qui devrait inciter plus d’un à l’optimisme dans un contexte de déprime économique frappant l’île. Aussi, le défi permanent relevé par les socioprofessionnels insulaires du secteur à l’instar du Groupe Guidicelli, est vital pour l’ensemble de l’économie insulaire.  
C’est ce que confirme José Guidicelli : « Je suis co-responsable d’une entreprise qui connaît une belle progression alors je n’ai pas le droit d’être pessimiste. Je contribue avec d’autres,  à inscrire la Corse sur la voie d’un développement touristique profitable à tous ». Puis c’est au tour de Jean-Pierre Guidicelli d’étayer : « Nous avons opté par exemple, pour des circuits de découverte en autocars  au départ de Bastia et ce, deux fois par semaine d’avril à septembre. Cette formule a déjà les faveurs de touristes venant du continent, du Luxembourg, de Belgique et du Canada francophone. A cela il convient d’ajouter les nombreux insulaires qui ont pu, à travers ce produit, redécouvrir avec bonheur les charmes de leur région. Pour ceux qui préfèrent le package ou produit complet, nous vendons des circuits « Tour de Corse » en 7 étapes comprenant le billet d’avion et l’hôtel ».
On l’aura compris à travers cet exemple, les acteurs de l’industrie touristique insulaire ne manquent ni de bonne volonté, ni d’idées novatrices intéressantes. Reste probablement à accompagner ce mouvement à travers des dispositions notamment incitatrices permettant à ce secteur clé, de jouer à fond son rôle de moteur. Et sortir ainsi la Corse de l’ornière dans lequel elle se trouve. C’est une question de survie à laquelle il faudra bien trouver rapidement des réponses sous peine de condamner la Corse à l’asphyxie économique et sociale.     

F. D.





A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13940 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8552 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7438 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28