Corse Net Infos - Pure player corse

Départ de Sartène du Sartenais-Valinco : Le "non" d'Anne Labertrandie et Nicolas Alaris


Rédigé par le Dimanche 12 Octobre 2014 à 15:28 | Modifié le Dimanche 12 Octobre 2014 - 16:10


Anne Labertrandie, conseillère municipale de Sartène et vice-présidente de la communauté de communes du Sartenais Valinco et Nicolas Alaris, conseiller municipal de Sartène et conseiller communautaire, ont tenu dimanche matin une conférence de presse pour expliquer leur positionnement dans le débat relatif à un hypothétique départ de Sartène du Sartenais-Valinco. Ils ont présenté la lettre ouverte qu'ils vont adresser dès lundi à la population de la commune. Les lecteurs de Corse Net Infos en ont la primeur.


Anne Labertrandie et Nicolas Alaris
Anne Labertrandie et Nicolas Alaris

"La Communauté de Communes du Sartenais-Valinco représente 13 communes, et nous avons fait le choix d’y représenter Sartène, et de défendre les intérêts de notre ville.

En effet, en ces temps difficiles, il nous semble que nos énergies devraient se concentrer sur ce qui est important, et non sur des polémiques stériles, dont le seul but est de masquer les errements et les manquements de la majorité municipale sartenaise, qui rejette ailleurs toutes les responsabilités, et refuse d’affronter les réalités en multipliant les échappatoires. Néanmoins, il nous est impossible de laisser dire, car cela laisserait planer le doute.


Il y a aujourd’hui des instances démocratiquement élues, elles prennent des décisions, celles-ci sont appliquées. Il est regrettable que certains souhaitent que cela se passe autrement, il est regrettable que leur propre intérêt constitue pour certains leur seule préoccupation, il y a tant de travail !
Pour notre part, nous travaillons. La communauté de communes du Sartenais-Valinco est aujourd’hui composée d’une équipe volontaire et qualifiée (à laquelle il a été proposé à la majorité municipale sartenaise de participer, avant même l’élection du président. Sans réponse.)


Notre communauté de communes est en mouvement sur tous les fronts à travers de nombreuses compétences nécessaires à l’équilibre socio-économique de notre territoire (développement économique, accueil touristique, collecte et traitement des déchets, eau et assainissement…).

Nous prenons nos responsabilités, pleinement, et, à titre d’exemple, nous avons voté, à l’unanimité, contre l’augmentation des tarifs de l’eau, qui nous avait pourtant été préconisée. A l’unanimité, moins les élus de la majorité sartenaise qui n’ont pas souhaité s’intéresser à cette question…


L’ambition d’un territoire se dessine à partir de ses acteurs et, aujourd’hui, face à un avenir plus qu’incertain pour Sartène, couper notre ville de toutes les structures qui travaillent dans notre microrégion est une erreur flagrante.

A contrario, nous devons unir nos forces pour valoriser notre exceptionnel patrimoine environnemental, culturel et historique, pour soutenir les implantations économiques, créatrices d’emplois, pour assurer la continuité du service public, pour répondre aux besoins du territoire et des populations qui le composent.

Cela nécessite une démarche solidaire entre les communes et nous sommes persuadés que notre Communauté de Communes peut relever ce défi. Cela permettra de développer à nouveau notre ville et de faire ce que Sartène, seule, n’est malheureusement plus en capacité de réaliser.

Il est donc grand temps de dépasser les basses querelles, et que chacun se mette, enfin, au travail, avec pour seul souci l’intérêt général.

C’est la mission que nous ont confié les électeurs, et pour notre part, nous continuerons à oeuvrer au sein de la Communauté de Communes comme au sein du Conseil Municipal, et nous nous tenons à votre entière disposition pour tout échange sur ce sujet."


Pour Anne Labertrandie et Nicolas Alaris "quitter le Sartenais-Valinco pour l’Extrême-Sud" 
c’est i
mpossible

En quittant le Sartenais-Valinco, Sartène briserait la continuité géographique entre cette communauté et les communes de Giuncheto, Foce Bilzese et Granace, ce qui est illégal. Ainsi, selon toute vraisemblance, les services de l’État ne sauraient autoriser ce transfert. Pour autant, les tentatives d’enfumage, assorties d’un parfum électoraliste, perdurent…

Antidémocratique 

Le Maire a décidé de demander à la Communauté de Communes de l’Extrême-Sud le rattachement de Sartène, sans consulter ni le conseil municipal, ni la population !

Et, au moment où la réforme cantonale fusionne les cantons de Sartène et d’Olmeto-Propriano (avec Quenza et Sorbollano), il est donc totalement illogique d’exclure Sartène de ce territoire !

Un suicide financier

En quittant le Sartenais-Valinco, Sartène devrait régler ses dettes (près de 300.000 euros pour les 4 dernières années), et rembourser les investissements réalisés sur la commune (plus de 5 millions d’euros !)

Un vide juridique

La Communauté de Communes de l’Extrême-Sud n’a pas la compétence pour l’eau et l’assainissement ; il faudrait donc passer par un système de régie pour continuer à utiliser les réseaux et les infrastructures de la Communauté de Communes du Sartenais-Valinco.

Avec des conséquences financières pour les Sartenais

Le passage en régie pour l’eau et l’assainissement ferait logiquement augmenter la facturation, et donc les coûts pour les Sartenais.

Enfin, les taux des taxes varieraient fortement : par exemple, les Sartenais payent actuellement un taux de 10% pour la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. A tire comparatif, ce taux est de 14% à Porto-Vecchio…

***
I
ls ont rappelé aussi que la communauté de Communes du Sartenais-Valinco, c’est  35 millions d’euros investis dont plus de 5 millions sur Sartène, contre 1 sur Propriano) 13 agents sur Sartène et sur le secteur Sartène 6 camions de collecte des déchets ménagers et un coût de collecte de 800.000 euros par an.

 





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 01:21 U Levante : rassemblement samedi à Sotta

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40978 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349