Corse Net Infos - Pure player corse

Déchets : Prunelli-di-Fium'Orbu et Viggianello disent non…


Rédigé par le Mardi 21 Juin 2016 à 19:22 | Modifié le Mercredi 22 Juin 2016 - 00:53


La perspective de fermeture de Vico, que réclament l'association Ambiente et le collectif Pa u Pumonte pulitù, auxquels le tribunal administratif* de Bastia a signifié, mardi, l'obligation de lever le blocage du site d'enfouissement, a poussé récemment François Tatti à solliciter les élus du Fium'Orbu et du Valinco pour savoir, dans quelle mesure, dans l’hypothèse d’un arrêt définitif de Vico, ils accepteraient d’accueillir une quote-part des 30 000 tonnes de déchets résiduels qui y sont traités aujourd’hui ?. Les réponses sont on ne peut plus claires...


Déchets : Prunelli-di-Fium'Orbu et Viggianello disent non…
L'interrogation de François Tatti ?
Elle est contenue dans ce courrier transmis aux présidents de la communauté des commune de Fium'Orbu-Castello et de la communauté des communes du Sartenais-Valinco.
 

Le SYVADEC va être amené à prendre prochainement une décision importante sur le devenir du centre de stockage de Vico. S'agissant d'une mesure qui aura une répercussion directe sur la gestion des ISDND de Prunelli et de Viggianello, il me paraît important de vous consulter. 

En effet, un collectif de riverains demande l’arrêt définitif du stockage à Vico dès la fin 2016, alors que le site a été prévu et dimensionné dès l’origine pour traiter annuellement 30.000 t de déchets pour une quinzaine d’années encore moyennant le creusement d’un 2ème casier. 

En faisant droit à cette demande et sachant que le transport de déchets sur le continent a été écarté par l’exécutif territorial et la ministre de l’environnement, nous serions amenés à nous tourner vers les sites de Prunelli et Viggianello pour stocker la totalité des déchets résiduels produits en Corse. Cet effort considérable pourrait être réduit de 43000 t si Tallone 3 voyait le jour. 

Enfin pour être tout à fait complet, il faut prendre en considération la diminution des volumes de déchets résiduels à enfouir à mesure de l’évolution du tri sélectif. 

Dans tous les cas de figure il m’importe de connaître votre réponse à la question suivante : dans l’hypothèse d’un arrêt définitif de l’exploitation de Vico, accepteriez-vous d’accueillir une quote-part des 30.000 t de déchets résiduels provenant des territoires de l’ouest-Corse, de la CAPA, de la vallée du Prunelli et de la vallée de la Gravona qui y sont aujourd’hui traités ? 


Refus catégorique de Viggianello

"Les élus de Viggianello et leur population, qui ont jusqu'à ce jour fait preuve d'une grande responsabilité, seront une nouvelle fois sollicités pour accepter les déchets  d'uen grande partie de la Corse" répondent le maire de Viggianello, Joseph Pucci et Jean Pereney, premier adjoint de Viggianello et vice-président de la communauté des communes du Sartenais-Valinco.
"La perspective de transférer à Viggianello  les déchets destinés à l'ISDND de Vico, contribuerait à irriter fortement la population qui aurait, à juste titre, le sentiment d'être abusée.
Aussi, si cette hypothèse devait se confirmer, nous vous informons que nous refuserons catégoriquement de prendre une quelconque  quote-part des déchets traités à ce jour sur le site de Vico
".

Non pour le Fium'Orbu-Castellu

Par courrier en date du 19 juin 2016 vous me demandez si, à mon avis, il serait acceptable d'accueillir plusieurs dizaines de milliers de tonnes supplémentaires de déchets sur l'ISDND de Prunelli.
Au préalable je vous précise que pour cette question, d'autres acteurs sont à consulter,
parmi lesquels Monsieur le Maire de Prunelli, le Comité de suivi du site et l'exploitant.
Pour ma part, la réponse est très claire: c'est non.
Non, le site de Prunelli ne peut accepter un tel surcroit d'activité. Le conseil communautaire en a délibéré plusieurs fois.
Le protocole signé en préfecture l'an dernier prévoyait le retour à normale pour le site
de la STOC. 
D'autres engagements figuraient dans ce protocole, comme dans celui proposé aux collectivités locales par les comités de suivi de Viggianello et de Vico. Pour l'essentiel, ils sont restés lettre morte" 
écrit notamment Louis Cesari, président de la communauté des communes du Fium'Orbu-Castell qui ajoute : "Je ne souhaite pas commenter les prises de position du collectif et des élus de la région de Vico.
La gestion des déchets est une urgence .... Dans les déclarations de tous....Dans le concret, depuis l'été dernier: Tout n'a pas été fait, loin de là."


*Le juge des référés a enjoint les personnes qui bloquent le site de libérer dans délai le centre sous astreinte de 50 euros par jour de retard et par personne.  
"Le Syvadec pourra requérir le concours de la force publique pour procéder à leur expulsion et est autorisé à procéder, aux frais des intéressés et dans le cas où il n'y serait pas pourvu pour eux-mêmes, à l'enlèvement de tout véhicule et objet mobiliers leur appartenant ou étant sous leur garde et de tous occupants de leur chef, se trouvant sur l'emplacement de la décharge de Vico."




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 19:08 La magie de Noël opère à Biguglia

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85196 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 345