Corse Net Infos - Pure player corse

Cullettivu Xylella Fastidiosa : Lettre ouverte au préfet de Corse


Rédigé par le Mercredi 22 Avril 2015 à 16:54 | Modifié le Mercredi 22 Avril 2015 - 17:07


Après sa récente réunion à Corte U Cullettivu Xylella Fastidiosa a décidé, on le sait, de demander au préfet de Corse de suspendre l'entrée de plants en Corse. Aujourd'hui il réitère cette demande par l'intermédiaire d'une lettre ouverte.


Cullettivu Xylella Fastidiosa : Lettre ouverte au préfet de Corse
Monsieur le Préfet,
Le Collectif  XYLELLA FASTIDIOSA, réuni ce 20 avril 2015 à Corti, a rappelé à l’opinion publique la catastrophe écologique qui guette la Corse, si aucune mesure significative n’est prise par l’Etat dans les plus brefs délais. À l’issue de notre conférence de presse, il a été décidé de vous demander quelles mesures indispensables de protection vous comptez prendre face à la menace gravissime que constitue cette bactérie dévastatrice. Rappelons qu’elle peut détruire des plantes issues de centaines d’espèces différentes, sauvages ou cultivées.
 Le Cullettivu Xylella constate les faits suivants :
1- La progression de la bactérie Xylella dans le Salento (Sud de l’Italie, Puglia) échappe désormais à tout contrôle : un nouveau foyer est apparu à Oria, bien au-delà de la zone déclarée contaminée. De l’avis des scientifiques, les mesures prises par l’Etat italien sont dérisoires et inefficaces.
2- Des plants de caféier infectés par la dite bactérie ont été trouvés à Rungis, et une suspicion sérieuse plane dans le Haut-Var à propos de plants malades importés d’Italie.
3- Les responsables européens en charge de ce dossier sanitaire se défaussent dangereusement sur les Etats-membres, leur renvoyant la responsabilité d’agir (Avis du 15 mars 2015), en attendant un éventuel plan européen de lutte.
4- L’Arrêté du Ministre de l’Agriculture en date du 2 avril dernier  interdit l’importation de plants végétaux en provenance de la zone contaminée ainsi que des pays tiers déjà touchés. Cependant, nous tenons vivement à vous rappeler que, de l’avis autorisé des scientifiques, les Passeports phytosanitaires obligatoires (PPE) pour le transport des végétaux n’apportent aucune garantie ; en effet, la bactérie est indétectable à l’œil nu -  certaines plantes sont porteuses sans symptômes - et un plant peut héberger durant son transport des insectes vecteurs (cicadelles) dont un seul suffira à contaminer une région toute entière.
5- Vous proposez aux professionnels d’interdire l’importation de plants des espèces « sensibles » en provenance d’Italie ; or, vous savez très bien  que cette disposition est purement  inapplicable ! En effet, plus de 200 espèces sont contaminables ! De plus, vos services ne peuvent assurer une traçabilité des plants, notamment italiens, dans la mesure où ceux-ci ont la possibilité de transiter par d’autres pays.
Nous vous réaffirmons avec solennité et détermination que l’arrivée de la bactérie Xylella en Corse constituerait un véritable  « séisme environnemental » qui détruirait une partie considérable de notre couvert végétal sauvage et des milliers  d’hectares de cultures.
 
Monsieur le Préfet, il y a urgence absolue à agir ! IL N’Y A AUCUNE MESURE DE PROTECTION POSSIBLE SI CE N’EST LA SUSPENSION IMMEDIATE DE L’ENTREE DES PLANTS EN CORSE.
 
Monsieur le Préfet, au nom du Collectif et de tous ceux qui soutiennent son action, nous vous demandons :
 
1° de prendre cette mesure, qui est de votre ressort et de votre entière compétence, et ce, dans les plus brefs délais ; conformément à la délibération de l’Assemblée de Corse en date du 25 septembre 2014 (14/173 AC)
 
2° de constituer et réunir dès la semaine prochaine une Cellule de crise rassemblant tous les organismes concernés. Cette cellule s’avère indispensable pour gérer la situation : elle aura pour mission d’étudier en urgence les modalités d’application (possibilité d’importation de végétaux destinés aux agriculteurs, qui pourraient passer par une zone de quarantaine déterminée dans un port unique à désigner), les mesures éventuelles de compensation, la mise en place d’études et suivi, le renforcement d’une filière de plants locaux, et bien sûr un plan de communication efficace pour les professionnels et le grand public.
 Dans cette attente, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations.  

 Le Collectif Cullettivu Xylella fastidiosa
-----
Copie :
Président Assemblée de corse
Président Exécutif CTC
Présidents ODARC et OEC
Présidents des groupes politiques de l’Assemblée de Corse
Députes et sénateurs de Corse
Présidents Conseils Départementaux
Présidents Chambres d’agriculture
Responsables Syndicats agricoles
Présidents CCI
Ministre de l’Agriculture

Ministre de l’Environnement
Compagnies maritimes de navigation




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:51 Mercati di Natale di Lulishop in Aiacciu è Bastia

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:42 Bastia : La Citadelle fait son marché de Noël

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85423 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346