Corse Net Infos - Pure player corse

Comité de bassin : Un nouveau président, Gilles Simeoni, et un enjeu, améliorer la qualité des eaux corses


Rédigé par Nicole Mari le Lundi 25 Avril 2016 à 20:18 | Modifié le Lundi 25 Avril 2016 - 23:06


Le comité de bassin de la nouvelle mandature a été, installé, lundi matin, à Corti, sous la présidence du patron du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale de Corse (CTC), Gilles Simeoni. A l’ordre du jour de cette séance inaugurale : l’élection des vice-présidents, des membres du bureau et de la mission d'appui technique de bassin pour la mise en œuvre de la compétence GEMAPI, l’adoption du règlement intérieur et une information sur le rôle et les missions du comité de bassin, sur le SDAGE 2016-2021 et sur le 10ème programme 2013-2018 de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse.


Gilles Simeoni, nouveau président du Comité de bassin de Corse.
Gilles Simeoni, nouveau président du Comité de bassin de Corse.
C’est sous la présidence de Gilles Simeoni, président de fait en tant que patron de l’Exécutif territorial, que s'est tenue, lundi matin, à Corti, la séance inaugurale du nouveau Comité de bassin dont la composition est renouvelée à chaque mandature.
Ce comité, véritable  « parlement local de l’eau », est une assemblée de 40 membres, regroupant les différents acteurs, publics ou privés, agissant dans le domaine de l’eau. Y sont représentés les communes, les départements, la Collectivité territoriale de Corse, les différents usagers de l’eau (consommateurs, agriculteurs, industriels, associations), les agences et offices de la CTC, les socio-professionnels, l’Université de Corse et l’Etat. A l’initiative de la CTC, ce comité débat et définit, de façon concertée, les grands axes de la politique de gestion de la ressource en eau et de protection des milieux naturels aquatiques.
 
Une volonté partagée
Lors de cette séance, le comité de bassin a élu ses deux vice-présidents : Saveriu Luciani, président de l’OEHC (Office d’équipement hydraulique de la Corse) et membre du Conseil exécutif de la CTC, et Marcellu Cesari, conseiller territorial Femu a Corsica, maire de Riventosa et administrateur à l'OEHC et à l’ODARC (Office de développement agricole et rural de la Corse). Il a également élu les membres du bureau (cf ci-après) et désigné ses représentants au Conseil d’administration de l’agence de l’eau, au Comité national de l'eau, et au sein de la mission d'appui technique Gemapi (Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations). « Tous les sièges à pourvoir l'ont été par vote ou désignation à l'unanimité, en veillant à ce que tous les acteurs et toutes les sensibilités soient représentés. Cette unanimité est  l'expression d'une volonté partagée par tous les membres du comité de bassin de travailler ensemble et d'œuvrer dans le même sens dans un domaine stratégique, vital pour l'intérêt de la Corse », indique la présidence, dans un communiqué de presse.
 
Des eaux saines
Autre sujet abordé : le Schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux (SDAGE) 2016-2021 qui a été adopté le 14 septembre 2015 et fixe, pour les 6 ans à venir, les priorités des politiques publiques de l’eau. L’objectif affiché est de maintenir le bon état de toutes les eaux insulaires (cours d’eau, plans d’eau, eaux souterraines, littoral), de terminer les travaux d’assainissement des communes et de restaurer les rivières abîmées et les zones humides. Pour la première fois, une orientation spécifique est dédiée aux écosystèmes marins et lagunaires. « Avec globalement plus de 87 % des rivières et la totalité des nappes en bon état, la richesse et la diversité du patrimoine insulaire restent exemplaires et l’objectif de non dégradation des milieux aquatiques constitue un principe environnemental majeur à respecter », précise le nouveau Schéma. Il fixe, comme but, d’atteindre 97 % des rivières en bon état à l’horizon 2021.
 
Des enjeux forts
Chaque année, 156 millions € sont consacrés à la gestion de l’eau dans le bassin de Corse par l’État, les collectivités, les consommateurs, les industriels et les agriculteurs. Le programme de mesures associées identifie les actions à engager pour un coût estimé à 79,3 millions € sur 6 ans, soit 13,2 millions € par an. Les dépenses annuelles pour réaliser ce programme de mesures représentent environ 8,5 % du total.
Un des enjeux forts est d'améliorer la gestion quantitative et qualitative de la ressource Eau.
À ce titre, le comité de bassin entend « prendre en compte les effets du changement climatique et préparer l’adaptation. Nous devons agir pour conserver des milieux naturels en bon état, le garder capables, malgré le changement climatique, de rendre des services indispensables à l’homme. Pour cela, il faut économiser l’eau, gérer les eaux pluviales, lutter contre les fuites d’eau des réseaux, poursuivre la mise à niveau des réseaux d'assainissement notamment en milieu rural et montagnard, préserver les zones humides ou encore sauvegarder la qualité des rivières et du littoral ».
 

Les deux vice-Présidents : Saveriu Luciani, président de l’OEHC (Office d’équipement hydraulique de la Corse) et membre du Conseil exécutif de la CTC, et Marcellu Cesari, conseiller territorial Femu a Corsica, maire de Riventosa et administrateur à l'OEHC et  à l’ODARC (Office de développement agricole et rural de la Corse).
Les deux vice-Présidents : Saveriu Luciani, président de l’OEHC (Office d’équipement hydraulique de la Corse) et membre du Conseil exécutif de la CTC, et Marcellu Cesari, conseiller territorial Femu a Corsica, maire de Riventosa et administrateur à l'OEHC et à l’ODARC (Office de développement agricole et rural de la Corse).
Composition du nouveau comité de bassin
 
Président : Gilles Simeoni
Vice-Présidents : Saveriu Luciani, au titre des collectivités territoriales
                            Marcellu Cesari, au titre des usagers et personnes compétentes

Élus au Bureau
Assesseur au titre des collectivités territoriales : Julie Giuseppi
Assesseur au titre des usagers et personnes compétentes : Michel Orsoni
Membres du bureau au titre des collectivités territoriales : Agnès Simonpietri et Ange Pierre Vivoni
Membres du bureau au titre des usagers et personnes compétentes : Patrice Rossi et Louise Nicolai
Membre du bureau au titre des socioprofessionnels : Vincent Ciccada

Élus au conseil d'administration de l'agence de l'eau Rhône Méditerranée et Corse
Représentant des collectivités territoriales : Antoine Orsini
Représentant des usagers et personnes compétentes : Jean Marie Palazzi

Élus au conseil national de l'eau
Au titre des collectivités territoriales : Saveriu Luciani et Francois Giordani



 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40974 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 349