Corse Net Infos - Pure player corse

Bientôt la 4ème édition des journées de l’Archéologie


Rédigé par le Vendredi 24 Mai 2013 à 23:16 | Modifié le Samedi 25 Mai 2013 - 00:40


Les 7, 8 et 9 juin se déroula la 4ème édition des Journées Nationales de l’Archéologie du ministère de la Culture et de la Communication. Rendez-vous culturel et scientifique national, ces journées visent à sensibiliser le public à la richesse et la diversité du patrimoine archéologique afin qu’il découvre les enjeux contemporains de la recherche archéologique, ses disciplines et ses méthodes. Ces trois jours permettront aussi de restituer les résultats des recherches qui ciblent l’étude des vestiges matériels des civilisations passées, dans leur contexte de découverte, auprès du grand public.
C’est une vingtaine de porteurs de projets, associations, collectivités territoriales, musées et institutions qui se mobiliseront pour proposer une quinzaine de manifestations dans toute la Corse et qui ont été présentés par Laurent Ghilini directeur régional aux Affaires Culturelles à Ajaccio.


À travers la visite de chantiers de fouilles, de sites archéologiques, de collections permanentes, d’expositions dans les musées et des laboratoires, c’est une vraie rencontre entre les publics les plus divers et l’ensemble des acteurs de l’archéologie qui est organisée.
Sur tout le territoire, de nombreuses « portes ouvertes » sont proposées sur des chantiers en cours de fouille. Des sites archéologiques permanents feront l’objet  d’ouvertures ou de visites exceptionnelles. Dans les monuments et les musées, conservateurs et archéologues proposeront au public une présentation des collections, éclairée par leur expérience de terrain. Ces journées offrent aussi au public l’occasion de découvrir les différents métiers de l’archéologie pour mieux saisir, le processus qui relie le terrain, les travaux de laboratoire et la présentation des vestiges.
Le programme de ces trois jours, reflètera les deux pendants de la discipline.
D'abord, l’archéologie préventive qui permet de concilier sauvegarde du patrimoine et aménagement du territoire. L’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) proposera ses portes ouvertes sur des fouilles préventives en cours à Ste Lucie de Tallano, financées par EDF. Le Musée de Sartène projettera une série de films sur ce sujet, et la commune de Lucciana présentera une exposition sur les métiers de l’archéologie, produite par l’INRAP.
Ensuite, l’archéologie programmée qui répond à des objectifs de recherche scientifique sur le long terme, cadrés par des orientations nationale et régionale. On les trouvera sur les sites de Sant’Apianu (Sagone), Sarravalle (Calacuccia), Mariana (Lucciana), Chapelle San Leonardo (Pie d’Orezza). Les visites de sites incluront parfois un rallye archéologique, proposé par l’Association RLA ( http://www.lra-corse.fr/ ) pour découvrir les mégalithes de Cauria (Sartène).
Une série de conférences auront lieu à Sartène, Lévie, Albertacce où pourront être découvertes leurs collections permanentes et des expositions temporaires.
Une large place sera accordée à l’expérimentation et aux démonstrations à travers les actions respectives de l’Université de Corse et du Musée de Lévie.

L’archéologie en Corse en 2013

L’archéologie en Corse en 2013 ?
Ce sont 70 opérations (35 préventives, 35 programmées) qui sont actuellement en cours sur 80 communes et impliquant une trentaine de chercheurs du CNRS, Université, INRAP, DRAC, associations.

6 200 sites sont inventoriés dans la carte archéologique nationale (CAN), avec un accroissement de 200 sites annuellement. Une quinzaines de sites sont ouverts au public ou en cours de mise en valeur par la CTC ou les communes et l’on compte cinq musées ou structures muséales dédiées à l’archéologie. De plus, plusieurs revues régionales consacrées à l’archéologie sont disponibles.

L’ensemble des opérations programmées sont financées par l’Etat et la Région. L’Etat prend aussi en charge les diagnostics, grâce à la redevance d’archéologie préventive, seules les fouilles préventives sont financées par les aménageurs et bénéficies en général d’une aide de l’Etat via le Fond national de l’archéologie préventive.

 

Sites et Musées en Corse

Musée A Bandera à Ajaccio

Site archéologique du Castello de finosa, à Ajaccio

Bibliothèque patrimoniale Fesch à Ajaccio

Musée archéologique d’Albertacce

Espace Saint-Jacques à Bonifacio

Site archéologique de Serravalle à Calacuccia

Jardins de la Chapelle de Sainte-Restitude à Calenzana

Caserne Padoue à Corte

Pie d'Orezza, lieu di Bocca al Prato

Site archéologique de Mariana à Lucciana

Musée départemental de l'Alta Rocca à Levie

Site archéologique de Sant'Appianu à Sagone

Musée de Sartène

Sites archéologiques du plateau de Cauria à Sartène

Eglise San Giovanni à Sainte-Lucie-de-Tallano

 

 


Ils étaient là

Kevin Peche Association LRA

Jean-Philippe Antolini Musée archéologique d’Albertacce

Mme Laury Ville d’Ajaccio

Auguste Soares Dos Reis adjoint au directeur EDF Corse

Franck Leandri conservateur régional de l’archéologie

Hervé Pelitot adjoint au directeur inter régional de l’INRAP

 





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 22:25 Aleria célèbre a Festa di a nazione

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 85352 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 40815 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 346