Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia se met à l’heure du high-tech avec le 1er salon numérique corse


Rédigé par Nicole Mari le Vendredi 15 Septembre 2017 à 23:29 | Modifié le Samedi 16 Septembre 2017 - 18:27


Le 1er salon numérique corse se tient, toute la journée de samedi, de 10h à 20h, au théâtre municipal de Bastia. Organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Haute-Corse (CCI2B) en partenariat avec la Collectivité territoriale de Corse (CTC), la Communauté d’agglomération (CAB) et la Mairie de Bastia, il rassemble une quarantaine d’acteurs insulaires du digital qui présenteront leurs outils et les nouveautés du secteur. Des jeunes aux chefs d’entreprises, des demandeurs d’emplois aux porteurs de projets, l’objectif est de rendre le numérique accessible à tous.


Bastia se met à l’heure du high-tech avec le 1er salon numérique corse
Le salon est né d’un appel à projets de la CTC qui proposait, fin 2016, de monter des actions dans le secteur du numérique. L’idée séduit la Chambre de commerce et d’industrie de Bastia qui décide d’organiser, en urgence, le 1er salon du numérique corse. Pas un salon high-tech à l’échelle des grandes messes des grandes villes ou des capitales européennes, mais un lieu où l’on expose les outils du numérique, les dernières nouveautés de ce secteur en pleine mutation, mais surtout un lieu où l’on peut se rencontrer, s’informer, échanger. « Nous nous sommes rendus compte qu’il y a une vraie demande, et même de plus en plus forte, d’informations sur le numérique. Notamment des jeunes qui ont une idée assez floue des métiers du secteur, qui ne connaissent pas vraiment les filières, les emplois, les débouchés… mais aussi des chefs d’entreprise qui ont besoin d’information sur les outils du digital, de réponses à leurs questions », explique les promotrices du projet à la CCI2B, Elisabeth Orsoni et Hélène Perfettini.
 
Des réponses et des conseils
L’objectif est, donc, de répondre à toutes les demandes, d’où qu’elles émanent. D’abord, de jeunes en quête de vocation ou de demandeurs d’emplois en recherche de formation professionnelle ou de réinsertion. « Il y a des métiers du numérique qui ne sont pas réservés aux diplômés des grandes écoles, mais qui sont destinés à tout le monde. Ils nécessitent juste de se former », précisent les organisateurs. Rappelons que le numérique représente près de mille emplois en Corse dans des sociétés qui ont, pour la plupart, moins de deux ans d’existence. L’école de management de la CCI2B, la Kedge business school, présentera, à cette occasion, ses nouvelles filières numériques ouvertes cette rentrée. Ce salon s’adresse, également, aux porteurs de projets qui ont besoin d’informations pratiques, de conseils financiers et d’aides au montage et au développement de leurs projets de la part de professionnels aguerris ou désireux de bénéficier de retours d’expériences de start-up qui ont déjà fait leurs preuves.
 

Des conférences adaptées
Cette 1ère édition est, enfin et surtout, destinée aux ressortissants de la CCI, confrontés à la nécessaire transformation numérique de leurs activités. Les chefs d’entreprises et Les commerçants peuvent y trouver des renseignements sur des outils informatiques, notamment les logiciels, le web-marketing, l’hébergement, le stockage…  A partir de 11h, le salon proposera, en continu, six conférences d’environ une heure chacune, spécialement pensées pour eux et adaptées à des thèmes bien précis, allant du modèle économique, au commerce connecté, en passant par la facturation électronique, ou la médiation numérique… Un spécialiste en innovation, Michel Sasson, expliquera pourquoi il faut réinventer son modèle économique. Eric Ferrari expliquera ce qu’est la médiation numérique et quels sont les enjeux, notamment pour les TPE…
 
Le robot Heasy
Près d’une quarantaine d’exposants seront présents au travers de stands et de points d’information, notamment des institutions, entreprises et organismes publics, des collectivités, des consultants, des prestataires informatiques, des start-up… Au menu : Bowkr, Corsican tech, Corsicaweb, Creabdesign, Orange, Pôle Emploi, Sitec, Spartan creation, Corsica Move, Qwant, Robomotic, Icar, Wateroom … « L’agence pour l’informatique financière de l’Etat sera là pour expliquer la nouvelle réglementation et la dématérialisation des factures en ligne qui touchera tout le monde en 2019-2020. Des prestataires donneront des conseils en fonction des rubriques : Comment commercialiser ? Comment communiquer ? Comment gérer ? ». Côté animation, le robot Heasy sera, incontestablement, la mascotte de ce premier salon. Ce robot, qui peut être installé dans les lieux publics, notamment les ports et les aéroports, a pour vocation d’accueillir les visiteurs et de leur donner les premières indications et les premiers conseils. L’entrée étant libre, le grand public est invité à venir s’initier, comprendre, améliorer sa culture numérique... « Le but est que pour tous ceux qui entrent dans le salon, il se passe quelque chose », espèrent les organisateurs.
Rendez-vous, donc, ce samedi au théâtre de Bastia. Histoire de rester connecté !
 
N.M.
 
La CCI2B propose aux visiteurs venant du Sud de profiter de la navette gratuite mise en place au parking de l’Arinella, également gratuit, qui fonctionne sans interruption de 7h40 à 19h40 avec une fréquence toutes les 20 minutes.
 




Dans la même rubrique :
< >

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie


Les plus récentes
L'actu régionale
Charles Monti | 24/11/2016 | 90650 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Michela Vanti | 16/09/2016 | 47703 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
L'actu régionale
Charles Monti | 05/03/2017 | 39541 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 434