Corse Net Infos - Pure player corse

Bastia : L'Épiphanie au couvent Saint Antoine


Rédigé par Odile AURACARIA le Lundi 6 Janvier 2014 à 23:38 | Modifié le Mardi 7 Janvier 2014 - 00:05


En ce 6 janvier, jour de l'Epiphanie, Corse Net Infos a fait une halte sur les hauteurs de Bastia, dans le Couvent de Saint-Antoine.


Gaspard, Melchior et Balthazar en visite à la crèche, le jour de l'Epiphanie.
Gaspard, Melchior et Balthazar en visite à la crèche, le jour de l'Epiphanie.
Dans ce couvent du XVIème siècle, bien connu des bastiais, occupé depuis plusieurs décennies par des moines capucins de l'Ordre de Saint-François d'Assise, on peut admirer dès la nuit de la Nativité et jusqu'au début février, une crèche animée. Mise en oeuvre, il y a une vingtaine d'années par le Père Jean, maintenant Père Provincial en Sardaigne, cette crèche installée dans une annexe du couvent est une véritable oeuvre d'art qui fait l'admiration des enfants et des adultes.
Cette crèche qui ravit les visiteurs, n'a pas été crée dans le seul but "d'amuser les moines", elle a été mise en place pour témoigner du mystère de l'incarnation.

Les moines sont disponibles pour l'évangélisation sur toute la Corse. Ils assurent le service des messes dans un grand nombre de paroisses de l'île, notamment à la veille de Noël.
Au couvent se déroule aussi une crèche vivante pendant la nuit de Noël, animée par les enfants du catéchisme. Le 24 décembre dernier, les enfants se sont encore de très bonne grâce soumis à cette tradition.

Les années passent, et les visages changent au Couvent... mais l'accueil est toujours très bon, très chaleureux... La règle veut en effet que les moines soient déplacés tous les trois ans. Ainsi les familles religieuses changent, afin que les moines ne s'installent pas trop longtemps dans le même couvent et que les paroissiens s'adaptent à de nouveaux religieux.

Marche des rois

De bon matin,

J'ai rencontré le train
De trois grands Rois qui allaient en voyage,
De bon matin,
J'ai rencontré le train
De trois grands Rois dessus le grand chemin.

Venaient d'abord les gardes du corps,
Des gens armés avec trente petits pages,
Venaient d'abord les gardes du corps
Des gens armés dessus leur juste au corps.
 

Puis sur un char,
Doré de toute part,
On voit trois rois modestes comme d'anges
Puis sur un char,
Doré de toute part
Trois rois debout parmi les étendards.
 

L'étoile luit
Et les Rois conduit,
Par longs chemins,
Devant une pauvre étable,
L'étoile luit
Et les Rois conduit,
Par longs chemins devant l'humble réduit.
 

Au fils de Dieu
Qui naquit en ce lieu
Ils viennent tous présenter leurs hommages,
Au fils de Dieu
Qui naquit en ce lieu
Ils viennent tous présenter leurs doux voeux.
 

De beaux présents,
Or, myrrhe et encens
Ils vont offrir au maître tant admirable
De beaux présent,
Or, myrrhe et encens
Ils vont offrir au bienheureux enfant.





1.Posté par nocolas250 le 08/01/2014 09:02
Je suis très émue , en lisant cet article encore davantage en lisant ce chant que mon père me chantait quand j'étais petite mais au fond je crois que je ne l'avait pas tout à fait oublie merci bien

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

A la une | L'actu régionale | Faits divers | Société | Justice | Economie










Retrouvez les offres d'emploi avec notre partenaire





Les plus récentes
Société
Charles Monti | 15/05/2016 | 13934 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
Société
(Jean-Paul-Lottier) | 15/08/2016 | 8551 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Société
Michela Vanti | 03/12/2016 | 7386 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 28